Pourquoi et comment choisir un dentifrice bio ?

Pourquoi il est préférable de choisir un dentifrice bio ? Tous nos conseils pour bien choisir ce produit d’hygiène du quotidien !

Rédigé par Elwina, le 4 Oct 2017, à 14 h 40 min

En matière de produits bio pour la salle de bain, il n’y a pas que les crèmes, le savon ou les cotons. Les soins dentaires sont également concernés avec le dentifrice bio. Voici des conseils pratiques pour bien choisir un dentifrice.

Les dentifrices bio pour sa santé et pour l’environnement

Pour les mêmes raisons que l’on choisit un produit bio en général : pour éviter des substances indésirables, des composants chimiques. Les dentifrices habituels contiennent des colorants, des arômes synthétiques, des conservateurs que ne contiennent pas les pâtes dentaires bio.

L’inconvénient des dentifrices de synthèse

La muqueuse buccale étant très perméable, il est difficile de ne pas l’imprégner des composants indésirables du dentifrice (conservateurs, colorants, …) quand on se brosse les dents. Il est même quasi impossible de ne pas avaler du dentifrice. D’où l’intérêt de choisir un dentifrice bio.

Qu’est-ce qu’un dentifrice bio ?

C’est un dentifrice qui répond aux critères habituels des Cosmétiques bio : il porte un label certifié comme Cosmébio, BDIH ou Nature et progrès.

Un dentifrice bio contient 95 % d’ingrédients d’origine biologique ou végétale (ou plus) et ne contient pas de conservateur chimique de synthèse.

Le goût : problématique dans un dentifrice bio ?

Ceux qui n’aiment pas les dentifrices bio parlent du goût. Effectivement, les dentifrices bio, souvent réalisés à partir de bicarbonate de soude, ont un goût moins sucré et une texture plus granuleuse que les dentifrices industriels.

dentifrice

Dentifrice ©Studio ART

Toutefois, les habitués des dentifrices bio déclarent ne plus remarquer le goût et s’y être habitué très vite. Et effectivement, nos testeurs ont confirmé ce fait : au bout de 2 semaines (environ), on ne remarque plus que le dentifrice bio a un goût différent.

Le choix d’un dentifrice au fluor

Le fluor est apparu dans le dentifrice à l’après-guerre, comme ingrédient pour lutter contre l’apparition des caries. S’il est efficace pour cet usage, il est parfois décrié pour ses dangers. Une surdose de fluor peut en effet provoquer l’apparition de maladies dentaires ou osseuses voire même, selon certaines études, une baisse des performances intellectuelles.

Un taux de fluor à surveiller donc, en particulier chez les enfants qui utiliseront de préférence un dentifrice spécifique à leurs besoins. Les dentifrices bio ne comprennent en général pas de fluor.

Les composants d’un dentifrice bio

On l’a dit, que des ingrédients naturels et issus d’une culture biologique. Les arômes d’un dentifrice bio proviennent d’huiles essentielles, d’extraits aromatiques de plantes ou d’ingrédients particuliers (pépins écrasés, amica, anis, citron, racine d’iris…)

  • Les extraits de plantes donnent une haleine parfumée mais ont également un effet apaisant et antiseptique (thym) ou vivifiant (romarin).
  • La sauge et l’hamamélis préviennent le saignement des gencives et luttent contre les inflammations tout en renforçant les gencives.
  • L’extrait de camomille bio a un effet apaisant et traitant.

On retrouve souvent les arômes suivants : le thé vert ou le pépin de pamplemousse qui sont purifiants et anti-infectieux. Fraise, menthe sont les parfums les plus courants des dentifrices bio pour enfants.

Analyse d’étiquettes – dentifrice bio Logona enfants :

  • Les extraits d’échinacée, d’anis et de thé vert, l’huile essentielle de clou de girofle et l’ester de saccharose qui détruisent les bactéries causes des caries et de la plaque dentaire.
  • La myrrhe, l’hamamélis et la camomille tonifient les gencives et préviennent l’infection.
  • Les extraits végétaux contiennent du fluor naturel et des sels minéraux.
  • La silice en poudre très fine et le sel marin constituent les agents nettoyants. Ils combattent la plaque dentaire si nocive pour les dents, sans attaquer l’émail.

Dentifrices naturels et solides

De plus en plus d’alternatives aux dentifrices industriels apparaissent sur le marché. On notera par exemple le retour de la racine de siwak (Salvadora persica), très utilisée au Moyen-Orient : une racine 100 % naturelle qui permet de blanchir les dents et d’éliminer la plaque dentaire.

Pour les adeptes du zéro déchet, le dentifrice solide fait également son apparition dans les salles de bain : il est généralement réalisé à partir de carbonate de calcium et d’huiles essentielles bio et permet de supprimer le plastique du tube de dentifrice !

Illustration bannière : Dentifrice – © Syda Productions
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

11 commentaires Donnez votre avis
  1. moi, mon dentiste m a préconisé un brossage a l eau claire , autrement dit: sans dentifrice! quoi de plus naturel?

  2. Dommage que cet article ne parle pas de la neurotoxicité du fluor…

  3. Il existe différents types de fluor, qu’il faut bien distinguer, et celui contenu dans les dentifrices ordinaires n’est pas un élément naturel. Il s’agit de fluorure de sodium, un composé hautement toxique et vraisemblablement dénué de bienfaits pour notre organisme, en réalité. Historiquement, il s’agit d’un résidu industriel de la fabrication d’aluminium, dont on cherchait à se débarrasser, mais pas même besoin de s’étendre sur la petite histoire de cette substance pour comprendre la nécessité de l’éviter…

    Tout un chacun peut constater cela de la plus simple des manières. Regardez la composition de tout dentifrice proposé par les marques de grande surface et vous y verrez la mention « fluorure de sodium » ou « sodium fluoride ». Ensuite il suffit d’effectuer quelques recherches pour constater ce dont il s’agit effectivement…

  4. 3615alexis.fr/surdentifricage-comment-du-dentifrice-peut-gacher-des-milliards/

    Au moins, si tu utilises pas de dentifrice non fluoré met en très peu, les etudes telle que celle ci ont montré la toxicité du fluor sur notre QI : http://ehp.niehs.nih.gov/1104912/
    Faut arrêter de se intoxiquer en mettant trop de dentifrice sur la brosse a dent !

  5. certains dentifrices bio ne contiennent pas de fluor à juste titre, selon des études le fluor est loin d’être inoffensif il agit au niveau du cerveau et expliquerait certains comportements…..

    • Le fluor est un poison pour le cerveau, et ces mecs insistes pour qu’on choisisse un dentifrice TRèS fluoré lol, je me demande s’ils ne le font pas exprès, ils font partie de la bande je crois 😉 …

  6. Bonjour,
    Cela fait plusieurs mois que je fabrique mon propre dentifrice te j’en suis très satisfait: argile blanche, un pointe de sel de mer, huile essentielle de menthe poivrée et le minimum d’eau pour obtenir la texture pateuse.

  7. J’ai entendu parler de la Salvadora Persica qui serait une alternative au dentifrice. Pour ceux et celles qui l’ont déjà testée, je voudrais savoir combien de brossage peut-on faire avec cette racine?

    • Salvadora Persica (miswaak ou Siwaak):
      ————————————–
      Autant que vous voulez ! 🙂
      Après chaque repas (ou friandise…) vous vous lavez la bouche du résidu de la nourriture puis un brossage pour les dents et la muqueuse.
      Il n’y a aucun effet indésirable…
      Une sensation de propreté des les premiers brossages.

      Il est conseiller de :
      1- mettre la racine dans un étui étanche pour éviter le desséchement et conserver le liquide naturel qui est dans la racine.
      2- couper chaque 1 ou 2 jours toute la partie utilisée c.à.d. la partie décortiquée.

      !!
      Une grande utilisation par la communauté musulmane.
      !!

  8. J’avais tendance à faire des aphtes très souvent,jusqu’à ce que je change d’habitude et passe aux dentifrices bio il y a 3 ou 4 ans.
    depuis je n’en fait pratiquement plus, ça a été très net la différence.
    Je change de marque régulièrement et ça n’est donc pas lié à une marque particulière.

  9. Jean-Marie

    Des petits trucs délivrés par Bioseptyl pour une bonne hygiène buccale et pour bien se laver les dents :

    Les trois étapes essentielles pour un brossage réussi
    1) Commencez par appliquer le dentifrice sur brosse sèche, dans le sens de la largeur pour avoir la juste dose. Humidifiez votre brosse à dents et répartissez ensuite le dentifrice dans les quatre coins de votre bouche. Veillez à brosser séparément les dents du haut et celles du bas.
    2) Partez ensuite d’une extrémité de l’arcade dentaire et suivez un cheminement dent par dent sur les surfaces extérieures, intérieures puis sur les surfaces de mastication.
    Petites astuces :
    – Pour les faces externes des dents, repassez sur chaque dent en positionnant la brosse sur chaque bague en effectuant de petits mouvements circulaires
    – Pour les faces internes des dents, placez la brosse à dents verticalement au niveau des incisives et des canines et horizontalement pour les dents postérieures. Veillez à toujours réaliser un mouvement vertical de la gencive vers la dent.
    3) Terminez le brossage avec une brossette interdentaire pour nettoyer sous le fil de votre appareil dentaire et autour des bagues et attaches.

    Le plus :
    Pour un brossage parfait, vous pouvez compléter ces trois étapes avec l’utilisation d’un bain de bouche fluoré

Moi aussi je donne mon avis