Nourissons : pas de fluor avant l’âge de six mois

L’ANSM vient de restreindre l’indication de plusieurs solutions buvables contenant du fluor : elles ne pourront plus être prises avant l’âge de six mois.

Rédigé par Anton Kunin, le 15 Feb 2017, à 11 h 35 min

Le fluor, ce composant si précieux pour la prévention de caries ! Pourtant, les médecins et les parents devront désormais faire preuve de plus de discernement et éviter la supplémentation en fluor chez l’enfant avant la poussée des dents, prévient l’Agence nationale de sécurité du médicament.

Privilégier un bon brossage des dents

Au lieu de se ruer tout de suite sur les solutions buvables contenant du fluor, l’ANSM conseille aux parents de tout d’abord veiller à la qualité du brossage des dents chez l’enfant. Avant l’âge de trois ans, un dentifrice adapté doit être utilisé. Un adulte doit accompagner l’enfant pendant qu’il se brosse les dents afin de s’assurer de la bonne qualité du brossage et pour éviter de surdoser le dentifrice. Quant à l’apport en fluor du dentifrice, cela ne pose pas de danger, du moment que sa dose reste inférieure à 500 ppm de fluor.

Cette limitation est à respecter tant que l’enfant n’aura pas atteint l’âge de six ans. À partir de six ans, la dose peut être augmentée à 1.000 à 1.500 ppm. Cette augmentation est même obligatoire si l’enfant est particulièrement exposé au risque de développement de caries (forte consommation de sodas, de sucre et de l’acide).

enfant se brossant les dents

Veiller à la qualité du brossage des dents des enfants © lice-photo Shutterstock

Apport en fluor : bien choisir sa solution buvable

En revoyant les indication des différentes solutions buvables, l’ASNM rappelle également que la décision d’en prendre une doit être prise par un médecin après « un bilan personnalisé des apports en fluor ». Et si une carence en fluor est effectivement constatée, il convient de bien choisir sa solution. Les enfants les plus jeunes (6 à 18 mois) se verront prescrire le Zymaduo 150. Cette solution buvable ne peut être prise que si le fluor et la vitamine D sont pris conjointement. Une autre solution buvable, intégrant de la vitamine D, existe également sur le marché : le Fluostérol 0,25 mg/800. Elle est indiquée aux enfants qui présentent une carence en vitamine D et dont l’apport total en fluor est inférieur à 0,3 mg par jour.

Pour les enfants plus âgés (6 à 12 ans), il existe le Fluorex 1 mg/1 ml. Elle peut être utilisée dans la prévention de caries chez un large éventail de patients, mais toujours est-il qu’une consultation du médecin et un bilan d’apports en fluor restent nécessaires.

Illustration bannière © FamVeld – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis