L’haptonomie, pour communiquer avec son bébé avant l’accouchement

L’haptonomie est une méthode de préparation à l’accouchement qui privilégie le toucher. Elle permet d’entrer en contact avec son bébé dès le 5ème mois de grossesse !

Rédigé par Pauline Petit, le 27 Dec 2017, à 14 h 40 min

L’haptonomie vient du grec haptos, « toucher ». Cette discipline définit de façon générale la thérapie par le toucher, et plus particulièrement lors de la grossesse. Elle a été développée au milieu du XXe siècle par le docteur néerlandais Frantz Veldman.

La préparation à l’accouchement par le toucher : l’haptonomie

A partir de quel moment peut-on communiquer avec son enfant  ? Quand perçoit-il les sons, les gestes, le monde qui l’entoure ? De nombreux spécialistes s’accordent à dire que l’enfant interagit avec le monde extérieur in utero, dans le ventre de sa mère.

L’haptonomie permet d’entrer en contact avec son enfant avant l’accouchement, principalement à travers le toucher qui est l’un des sens les plus développés des bébés.

En pratique, comment se déroule une séance d’haptonomie ?

L’haptonomie peut se pratiquer à partir du quatrième ou du cinquième mois de grossesse, lorsque la maman commence à sentir le bébé bouger. Détail important, avec l’haptonomie, le futur papa joue une place prépondérante contrairement aux autres modes de préparation à l’accouchement.

haptonomie

© VGstockstudio

Le couple est accompagné par un praticien, généralement une sage-femme, qui leur montrera les techniques de toucher. L’haptonomie se fait à travers de légères pressions du ventre de la mère qui « appellent » le bébé. Elles sont accompagnées de mots adressés au bébé, sensibles notamment à la voix grave du papa. Le bébé réagit au toucher et à la voix des futurs parents et vient par exemple se nicher dès l’apposition des mains contre le ventre.

Les séances d’haptonomie se déroulent environ une fois par mois jusqu’à l’accouchement. Au-delà de la communication avec le bébé, cela permet de faciliter le travail de l’accouchement. En effet, le toucher permet de guider le bébé et faciliter sa sortie vers l’extérieur. Le papa peut également plus facilement soulager la maman pendant les contractions. Après l’accouchement, l’haptonomie peut également être pratiquée pendant une à deux séances afin d’accompagner la transition du bébé avec le monde extérieur.

Quelle efficacité de l’haptonomie ?

Comme de nombreuses pratiques « alternatives », l’haptonomie a ses défenseurs et ses détracteurs. Certains avancent que son efficacité n’a jamais été prouvée. D’autres praticiens, comme Catherine Dolto, en sont de fervent défenseurs. Pour elle, « les bébés bien accompagnés prénatalement affrontent mieux les épreuves de la vie, même si celles-ci se présentent dès leur arrivée au monde. Ils ont un excellent tonus de posture, sont à la fois très éveillés, très paisibles, sécurisés et plutôt souriants. »(1)

Alors, haptonomie ou pas pendant la grossesse ? Ce sont aux futurs parents de choisir en fonction de leurs souhaits. À vous de décider !

Illustration bannière : femme enceinte et son compagnon – © George Rudy Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis