5 astuces pour un accouchement zen !

Peut-être l’accouchement vous fait-il un peu peur, surtout si c’est votre premier. Il est cependant possible de se préparer efficacement à un accouchement zen, par la sophrologie ou le yoga par exemple.

Rédigé par Kathy, le 29 Jan 2017, à 10 h 40 min

Découvrez 5 méthodes pour un accouchement zen pour ne plus stresser à l’arrivée de ce grand moment !

Cherchez une position de confort pour un accouchement zen

Pour un accouchement zen, ayez dès à présent en tête de réfléchir à une position confortable. Ne vous inquiétez pas, les sages-femmes savent s’adapter à ce type de demande et vous aideront à vous placer au mieux. Le jour de l’accouchement, si vous le pouvez, bougez de manière à trouver la position la moins douloureuse de manière à faire progresser le travail. Le plus important est de rester à l’écoute de votre corps de façon à accompagner le bébé dans sa progression et ce malgré la douleur.

accouchement zen

© CC, Bethany Brown

Apprendre à rester détendue

En théorie, seul l’utérus a besoin de se contracter et le reste du corps devrait rester détendu. Dans les faits, on a au contraire tendance à crisper tout le corps, y compris pendant les contractions. Conséquence : la douleur semble plus importante et l’ouverture du col de l’utérus se fait moins rapidement. Il faudrait donc rester détendue et apprendre à relâcher le corps pour que seul l’utérus se contracte. Plus facile à dire qu’à faire.

accouchement zen

© CC, Elvis Huang

Un petit exercice pour se détendre

Allongez-vous dans une position confortable. Écartez les jambes et placez vos bras sur le côté, tout en rentrant légèrement le menton. En inspirant, levez la jambe droite de quelques centimètres. Contractez avant de relâcher. Levez ensuite la jambe gauche et répétez le mouvement. Sur le même principe, soulevez le bassin, contractez les fessiers et relâchez. Faites de même avec le dos, les épaules, les mains et le visage.

Apprendre à respirer correctement

L’accouchement, c’est du sport ! Il faut donc apprendre à développer une respiration abdominale profonde et synchronisée. Le but : augmenter l’oxygène disponible, pour votre bébé et vous-même. Cette technique permet en outre de diminuer le stress.

Développez votre respiration abdominale

Prenez la position que vous pensez avoir durant l’accouchement. C’est l’occasion de tester si le dos est assez étiré de manière à libérer la respiration. Travaillez ensuite la respiration abdominale en expirant de la même manière que si vous souffliez dans un tube. Inspirez fort, votre ventre se gonfle.

Apprenez à rester concentrée en vue d’un accouchement zen

Durant l’accouchement, des événements peuvent arriver, comme la pose de la péridurale, par exemple. Dans ce cas de figure, vous devez néanmoins rester concentrée. Pour cela, le mieux est de travailler ce point à l’avance.

accouchement zen

© CC, Thomas van Ardenne

Un objet de concentration

Reprenez l’exercice précédent, et travaillez votre respiration abdominale. Ce faisant, fermez les yeux, détendez-vous et laissez le calme s’installer. Imaginez à ce moment un objet de concentration, quel qu’il soit, élément de nature ou d’architecture. Observez-le et prenez bien le temps de saisir chaque détail. Quand l’exercice est terminé, respirez, bougez petit à petit et rouvrez les yeux.

Pratiquez la sophrologie pour un accouchement zen

Comme pour l’exercice précédent, les images mentales peuvent vous aider énormément durant l’accouchement. Choisissez une image qui vous permettra de visualiser le déroulement de l’accouchement. Vous pouvez également vous concentrer sur le bébé né, l’après-accouchement. Le tout est d’acquérir confiance en vous-même et de rester positive.

illustration bannière : © CC, Tatiana Vdb

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Contente que mon article vous ait plu …

  2. Mes conseils : restez vraiment dans la position qui vous convient le mieux. La position allongée n’est pas toujours idéale : être debout peut, par exemple, être moins douloureux et faire avancer le travail.
    Je recommande aussi le bain chaud dans les maternités qui le proposent. Ça permet vraiment de se détendre et de dilater le col rapidement. Ça a été mon cas : je me suis mise dans la position que je voulais pendant le travail, j’ai pris un bain chaud, résultat ma fille est arrivée en 3 heures et sans péridurale. J’ai eu mal pendant une heure mais je suis vraiment fière d’avoir accouchée comme ça !

  3. l’huile essentielle de clou de girofle peut être utilisée en fin de grossesse- 10 j avant terme- pour dilater le col de l’utérus. par contre, en début de grossesse, c’est dangereux.

  4. Mes conseils : détendez-vous, de toute façon vous ne maîtrisez pas grand chose, et arrangez-vous pour avoir le papa à vos côtés. Son soutien est énorme !

Moi aussi je donne mon avis