Dire des gros mots, c’est bon pour la santé !

Qu’il est bon de dire des jurons ! Le capitaine Haddock ne dira pas le contraire ! Et les scientifiques non plus…

Rédigé par Valérie Dewerte, le 2 Apr 2022, à 12 h 18 min
Dire des gros mots, c’est bon pour la santé !
Précédent
Suivant

Les gros mots, c’est pas beau. Pourtant, dans certaines situations, ils peuvent faire beaucoup de bien… À condition de ne pas en abuser.

Des gros mots qui soulagent

Fermez les yeux et imaginez… Vous êtes en pleine nuit, vous vous réveillez, vous vous dirigez vers les toilettes, tout à coup, votre petit orteil cogne une porte. Qu’allez-vous faire ? Crier probablement. Et déblatérer une série de gros mots très certainement. Cela n’ôtera pas la douleur et pourtant, cela vous soulagera.

Même chose quand vous êtes énervé ou stressé. Et si possible, des mots bien moches. Allez, soyons honnêtes, pétard ou purée soulagent beaucoup moins que p%t@in, et mercredi moins que m*rd*. Prononcés par des adultes – mais pas toujours – ces jurons se réfèrent au champ lexical des excréments et de tout ce qui est laid ou interdit. Un choix qui n’est pas du tout anodin.

Retour à la phase anale

Si les gros mots se réfèrent à ce qui est sale, c’est parce qu’ils nous ramènent directement au stade anal. Il s’agit d’une phase de l’évolution de l’enfant qui se déroule entre 18 mois et 3 ans environ. Elle correspond à l’apprentissage de la propreté, une période d’investissement de la sphère sphinctérienne.
Autrement dit, la libido, et donc le plaisir, se déplace de la zone buccale à la zone anale.

gros mots

Un bon grosmot bien senti, et surtout bien placé, cela fait drôlement de bien – © Zamurovic Brothers

Voilà pourquoi c’est si bon de dire des jurons ! On peut même dire que c’est jouissif. Mais ce n’est pas tout. Selon la communauté scientifique, jurer aurait des bienfaits sur la santé physique et mentale.

Lorsqu’une tâche physique est difficile à faire, dire des gros mots aide à y parvenir car ils faciliteraient la motivation. Chez les plus timides, ils aideraient à la confiance en soi et au lâcher-prise. Un conseil, si vous devez passer un examen à l’oral, lâchez-vous -avant, pas pendant !- en disant quelques jurons.

Des jurons à petites doses

Les jurons, c’est bon ! Mais à consommer avec modération. Quand on en dit trop et de manière récurrente, leurs effets positifs diminuent. Il s’agit en effet d’une forme de langage très émotive qui, utilisée de manière excessive, peut atténuer les effets émotionnels. Cela explique que dire des gros mots toute la journée ne sert pas à canaliser ses émotions.

Au mieux, quand on dit beaucoup de gros mots, on passe pour une personne mal élevée, qui ne sait pas parler correctement. Et dans le pire des cas, on s’attire des ennuis plus facilement.

Bref, jurer de temps en temps c’est bien mais en dire régulièrement ça ne sert à rien. Ben merde !

Illustration bannière : Jurez, c’est bon pour votre santé ! – © Carlos Caetano

 

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis