Plaignez-vous ! C’est bon pour la santé

Exprimer ses sentiments négatifs plutôt que de les intérioriser pourrait être bénéfique… mais seulement dans une certaine mesure. Explications.

Rédigé par Aurélie Giraud, le 12 Jan 2020, à 9 h 50 min

Difficile de passer la semaine sans se plaindre du travail, des bouchons ou de la météo. Les Français sont d’ailleurs connus pour cette mauvaise habitude : souvent de mauvais poil, aimant râler en règle générale… Cependant, utilisée avec parcimonie, la plainte pourrait être un véritable antidote.

Nous nous plaignons tous : c’est humain

« Ces grèves n’en finissent pas ! », « Mais ils ont encore augmenté le prix du plein ! », « Une nouvelle facture à payer ! », si vous avez l’habitude de vous plaindre, rassurez-vous. Tout le monde subit le stress et se plaint.

La plupart des gens ne réalisent pas combien de fois ils se plaignent tellement cela est devenu une (mauvaise) habitude. Il est vrai qu’il est plus facile de geindre que de trouver une alternative à son problème.

De plus, la plainte serait un outil social permettant de créer un lien avec une autre personne. Le Dr Bastin, interrogé dans le New York Times(1) à ce sujet, a indiqué : « Les gens se sentent plus proches les uns des autres, donc l’amitié se renforce vraiment en le faisant ».

frustration plainte

Éviter de ruminer sur des sentiments négatifs © Antonio Guillem

La vie n’étant jamais parfaite, il est donc naturel d’exprimer son insatisfaction quotidienne. Mais il faut savoir que ruminer des sentiments négatifs et en parler constamment avec son entourage peut contribuer à la dépression. Cependant, utilisée à bon escient, la plainte peut être plus utile que l’on ne le croit.

Robin Kowalski, professeure de psychologie à l’université Clemson, aux États-Unis a expliqué qu’exprimer des sentiments négatifs comme l’insatisfaction ou la souffrance était non seulement normal, mais aussi sain.

Se plaindre pour mieux gérer une situation stressante

Se plaindre en permanence peut certes agacer notre entourage, mais peut également être un outil pour nous aider à intégrer nos émotions comme le stress et la frustration. Pour cela, il s’agit de bien comprendre ce que l’on entend par le terme « se plaindre ».

Trois catégories de plaintes peuvent être mises en évidence :

  • l’action de souffler que la professeure Robin Kowalski qualifie de plainte expressive
  • la résolution de problèmes
  • la rumination

Comprendre quel type de plainte vous exprimez peut vous aider à améliorer votre santé émotionnelle et à établir une relation plus solide avec les gens qui vous entourent. Se plaindre devrait être davantage axé sur la recherche d’une solution.

Le premier type de plainte est également bénéfique. Le Dr Grice a ajouté dans le New York Time que souffler nous permettait « de faire sortir les choses au grand jour et de faire entendre nos sentiments afin qu’ils ne s’accumulent pas et ne causent pas de stress ». En soufflant, on peut ainsi prendre un peu de recul sur la situation.

6 huiles essentielles pour être de bonne humeur

Se plaindre pour combattre l’anxiété et la déprime

Il est donc sain et nécessaire de ne pas refouler son insatisfaction. Ne pas écouter son ressenti ou fuir un problème qui devrait être en fait considéré, est source d’anxiété. Reconnaître ses frustrations est donc bénéfique pour la santé émotionnelle.

stress et frustration

Dialoguer permet d’évacuer le stress et la frustration © Photographee.eu

Toutefois, il ne s’agit pas de se plaindre constamment et dans toutes les sphères de notre vie. Pour que l’expression de la plainte soit positive, vous pouvez commencer par noter la fréquence à laquelle vous vous plaignez sur une journée par exemple et à qui vous vous plaignez le plus .

Vous ne pouvez pas modifier le comportement avant d’en avoir pris conscience
explique le Dr Kowalski

 

Si vous observez que vous ruminez beaucoup trop, vous pouvez essayer certaines techniques comme la pleine conscience. Ainsi, en prêtant simplement attention à vos habitudes, vous pourrez changer votre comportement.

5 méthodes pour rester zen et se détendre

Si vous avez le réflexe d’appeler un proche ou un ami pour vider votre sac de sentiments négatifs, prenez-en conscience. Si la plainte est injustifiée, évitez d’y avoir recours. À l’inverse, si vous vivez un trop-plein et que vous avez besoin de vous plaindre à juste titre, libérez-vous.

En ayant davantage conscience que vous avez besoin de vous plaindre d’un problème, vous pourrez plus naturellement réfléchir à des solutions.

Illustration bannière : Exprimer sa frustration pour évacuer l’anxiété © fizkes

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis