De la Volkswagen Golf de 1974 à l’e-Golf, l’histoire d’un symbole

D’un best-seller à l’autre, la Golf a succédé à l’immensément populaire Coccinelle, la ‘voiture du peuple’ (Volkswagen en allemand) par excellence. Un carton plein dès la toute première génération, apparue il y a maintenant 43 ans. Histoire d’une auto devenue culte au fil de ses quelques 33 millions d’exemplaires.

Rédigé par Marion, le 19 Jul 2017, à 7 h 00 min

Publi-communiqué

Il était déjà difficile de réinventer la petite voiture populaire qui devait succéder à la Coccinelle, comme l’a fait la Golf, première du nom en 1974… Alors évidemment, trouver la bonne formule pour la deuxième génération de cette petite Volkswagen était un sacré défi pour les ingénieurs et designers de la marque allemande. Sans prendre trop de risques, ils ont opté pour le changement dans la continuité.

Volkswagen Golf, un parcours d’une championne

En 1988, 10 millions de voitures ont déjà été vendues pour la Golf. La deuxième version, sortie en 1983, garde les mêmes lignes de base qui font l’identité de la Golf : les phares ronds, l’intérieur sobre et la qualité de fabrication : l’image de qualité allemande, déjà.

En 1989, est présentée la toute première interprétation de la Golf version électrique avec les CityStromer.

Années 1990 : les Golf 3 et 4

La rupture est plus flagrante avec l’avènement de la troisième et quatrième génération de la compacte allemande. Visuellement déjà : plus ronde et avec de bien meilleures qualités aérodynamiques, très modernes pour l’époque.

Techniquement aussi, avec un équipement en hausse et l’arrivée d’éléments de sécurité comme l’ABS de série à partir de 1996 ou l’assistance au freinage d’urgence (ESP) en 1999. Les airbags quant à eux, apparaissent en 1992.

D’une puissance qui paraît banale aujourd’hui, mais franchement impressionnante à l’époque pour ce niveau de gamme, les versions GTD avec leurs moteurs diesel turbo puissants continuent de trouver un grand succès, grâce à une image de performance flatteuse.

Volkswagen Golf

La Volkswagen Golf IV © Volkswagen

La Golf a déjà plus de trente ans d’histoire ; ces dix dernières années, les évolutions se sont multipliées jusqu’à l’apparition de la e-Golf.

La Golf au XXIe siècle : les évolutions contemporaines

La cinquième génération de la Golf, apparue en 2003, marque son entrée dans le monde moderne. Un chiffre symbolique : 200 chevaux, la puissance de la GTI, presque le double de la version d’origine. Mais au fil des générations, le poids a lui aussi sérieusement augmenté avec l’arrivée d’équipements et de structures de sécurité bien plus fournis, tandis que la taille augmentait elle aussi.

Dès 2008, c’est déjà au tour de la Golf VI de prendre le relais, avec des lignes plus douces, plus harmonieuses et qui feront tout de suite l’unanimité. Avec cette génération arriveront de nombreux éléments de sécurité ayant recours à des systèmes électroniques de plus en plus sophistiqués.

La Volkswagen Golf VI

Le régulateur de vitesse adaptatif ACC permet de maintenir automatiquement la distance de sécurité avec le véhicule précédent, un grand confort pour la conduite sur autoroute.

golf 6

La Golf 6 © Volkswagen

On trouve également à bord de nombreux assistants techniques : aide au stationnement, assistant de feux de route ou encore frein à main automatique en cas d’arrêt en côte. Enfin, en cas de chocs elle peut être équipée de neuf airbags, dont un pour les genoux, et reçoit la note maximale de 5 étoiles au crash-test de l’organisme de référence EuroNCAP. Une jolie nouvelle version cabriolet voit aussi le jour.

Après une vie courte de quatre années, elle laisse déjà la place à la nouvelle génération, entièrement nouvelle de fond en comble : c’est le tour de la Golf 7, la dernière en date.

Lire page suivante : Golf 7, la voiture d’aujourd’hui

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis