Fleurs de Bach, huiles… petits remèdes pour époque stressante

Rédigé par Véronique Desarzens, le 25 Nov 2015, à 17 h 22 min

Tension extrême, angoisses, nervosité, stress ? Nous devons tous parfois faire face à des événements inattendus, brutaux, voire terrifiants. Il n’y a hélas pas de solutions miracles pour vivre les moments douloureux, mais quelques saines réactions permettent d’atténuer rapidement les chocs. Petite trousse d’urgence pour périodes difficiles.

Comment prendre soin de nos émotions ?

Les fleurs de Bach, qui sont des élixirs floraux, ont précisément pour but de nous aider à retrouver l’équilibre émotionnel. D’un emploi simple, sûr et sans effets secondaires, elles sont au nombre de 38 et permettent d’agir sur cinq grands groupes d’émotions, dont la peur. Dans de nombreuses situations, elles doivent, pour être efficaces, être bien choisies, en fonction des besoins précis de chacun.

Parmi elles, il y a cependant un remède d’urgence, le Rescue, qui permet, précisément, d’atténuer très rapidement les chocs.

Il y a différentes manières de l’utiliser, et le dosage peut varier de cas en cas.

  • On préconise généralement de diluer 4 gouttes de concentré dans un verre d’eau et de boire par petites gorgées, jusqu’à ce que la personne reprenne ses esprits. Elle peut ensuite prendre une ou deux gorgées toutes les 30 ou 60 minutes, tant que cela semble nécessaire.
  • Si la personne n’est pas en état de boire, on peut aussi faire tomber quelques gouttes de la dilution ou même du concentré directement sur ses lèvres, ses tempes ou sur ses poignets.

Le Rescue est une quintessence qui réunit 5 fleurs de Bach, chacune répondant à des états spécifiques.

Les cinq s’utilisent bien sûr aussi séparément, mais deux d’entre elles, Star of Bethleem et Rock Rose répondent spécialement bien aux états de stress extrême.

Rock Rose aide plus particulièrement à lutter contre le sentiment de peur, de terreur et de panique, tandis que Star of Bethleem réconforte après une catastrophe, une mauvaise nouvelle ou un choc, quelle que soit la nature de ce dernier.

  • Vous pouvez prendre l’un ou l’autre de la manière que le Rescue, ou alors, une fois l’élixir dilué, quatre gouttes 4 fois par jour sous la langue, en prolongeant la prise plusieurs jours.

Et les enfants ? A leur intention, le Rescue existe aussi en gouttes sans alcool, ainsi qu’en pastilles à sucer.

Il existe évidemment d’autres gammes d’élixirs floraux. Nous avons choisi ici les Fleurs de Bach, parce que ce sont elles que l’on trouve le plus facilement partout, en drogueries ou en pharmacies notamment.

Respirez…

Côté huiles essentielles, vous le savez, elles ne sont pas à utiliser sans quelques précautions. Limitons-nous donc à deux suggestions qui ne présentent aucun danger et se révèlent fort utiles pour retrouver son calme :

Au plus simple ?

  • Versez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir et inhalez aussi tranquillement que possible.

L’huile essentielle de menthe poivrée aide littéralement à garder la tête froide !

fleurs-bach-huiles-stress

L’autre grande alliée qui a l’avantage de convenir à tous, petits ou grands et même, en cas d’urgence, de pouvoir être utilisée pure, c’est la douce et apaisante huile essentielle de lavande. Deux manières d’en profiter :

  • Déposez 1 goutte à l’intérieur de chaque poignet.

ou

  •  Massez-vous le plexus solaire avec 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande.

Vous pouvez aussi diluer quelques gouttes de cette merveilleuse lavande dans un petit flacon d’huile végétale, amande douce par exemple, et, en cas de nécessité, massez doucement le plexus de vos enfants.

Rien sous la main ?

Parions que oui ! Le mieux-être est parfois au bout des doigts… Certains points d’acupressure ou de réflexologie agissent spécifiquement sur l’angoisse et l’anxiété. Sur les mains ou le visage, voici les plus faciles à retenir et à pratiquer discrètement dès qu’il y a de la tension, du stress ou de la peur dans l’air !

D’abord le véritable « rescue » du genre contre l’angoisse :

  • Stimulez à petits coups d’ongle le point qui se trouve à la base et à l’angle de l’ongle du petit doigt, du côté de l’annulaire.

Si l’anxiété est accompagnée de palpitations :

  • Chaque fois que nécessaire, pendant environ 1 minute, massez du bout du doigt le point qui se trouve dans la paume de la main, sur la bosse située à la base du petit doigt.

Le dernier point est lui aussi accessible en tout temps :

  • Avec le bout du majeur, effectuez plusieurs pressions ou tapotements légers sur le creux qui se trouve entre les sourcils, à la racine du nez, tout en respirant tranquillement.

Mémorisez-le ! C’est facile et en plus très utile, et vous apprécierez son effet anxiolytique dans de nombreuses situations : trac, bouffées d’angoisse, mais aussi difficultés à s’endormir ou encore pensées récurrentes…

Photo de bannière : Les fleurs de Bach, un remède idéal contre le stress © Shutterstock 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Je ne suis pas du tout favorable aux « fleurs de Bach ». Ces macérations botaniques dans du mauvais cognac me semblent tout à fait répugnantes. Et parfaitement inutiles.

  2. En quelques années, les Élixirs Floraux de Bach (EFB) sont devenus des incontournables de la pharmacopée dite « complémentaire ». Entre naturopathie et homéopathie, ces macérations alcooliques de plantes sont proposées à la vente en tant que pharmacopée « alternative » et complément de bien-être dans les pharmacies, mais également dans les magasins diététiques ou distribuant des produits dits bio. Ces Élixirs, appelés parfois simplement Fleurs de Bach ou Remèdes de Bach, représentent un potentiel économique indéniable inversement corrélé à leur potentiel thérapeutique.

Moi aussi je donne mon avis