5 astuces pour faciliter la vie des seniors

Il n’est pas toujours aisé de s’occuper d’un proche en perte d’autonomie. Les contraintes peuvent être nombreuses et vite rendre le quotidien insupportable. ConsoGlobe vous donne quelques astuces pour faciliter la vie des séniors… et la vôtre par la même occasion.

Rédigé par Séverine Bascot, le 23 Jan 2018, à 17 h 30 min

Vieillissement de la population, rallongement de l’espérance de vie, personnes âgées de plus en plus isolées… Face à ces problématiques, voici 5 astuces pour rendre la vie de vos aînés plus agréable.

La maison connectée

Grâce aux nouvelles technologies et notamment à la domotique, il est possible d’interagir avec ses installations à domicile sans bouger de son fauteuil. Chauffage, lumières, volets, chauffe-eau, aspirateur, tondeuse, arrosage automatique, vidéo-surveillance… plus besoin de se déplacer pour contrôler tous ces services. Il suffit en général d’une tablette ou d’un téléphone et le tour est joué. Une aide précieuse pour les personnes à mobilité réduite.

© goodluz

Le crédit d’impôt pour les dépenses d’équipement

Un crédit d’impôt égal à 25 % des dépenses liées à l’installation (ou le remplacement) d’équipement pour les personnes âgées ou handicapées est accordé jusqu’au 31 décembre 2020.

Par exemple, les sanitaires (éviers et lavabos à hauteur réglable, siphon déporté, sièges de douche, toilettes surélevées) et les installations de sécurité et d’accessibilité attachées à perpétuelle demeure (élévateurs spécialement conçus pour le déplacement d’une personne handicapée, mains courantes), sont éligibles à ce crédit d’impôt.

© riopatuca

Nouveauté pour 2018, certaines installations grands publics peuvent désormais être prises en compte dans le calcul comme les bacs à douche extra-plats, portes de douche ou les dispositifs de fermeture, d’ouverture ou systèmes de commande des installations électriques.

Pour bénéficier du crédit d’impôt, il faut remplir certains critères comme être titulaire d’une carte « mobilité inclusion », d’une carte de stationnement pour personnes handicapées ou encore d’avoir droit a une pension d’invalidité (civile ou militaire) ou à l’allocation personnalisée d’autonomie.

Le congé proche aidant

Entré en vigueur le 1er janvier 2017, le congé proche aidant a remplacé l’ancien congé de soutien familial. Il a été mis en place pour les millions de personnes qui exercent toujours une activité professionnelle et qui aident au quotidien un proche en perte d’autonomie. Le congé proche aidant permet de se libérer du temps pour subvenir aux besoins de ces personnes.

© goodluz

Tous les salariés justifiant d’un an d’ancienneté peuvent en bénéficier. Pour obtenir ce congé, il faut justifier d’une aide apportée à un proche en situation de handicap (avec une incapacité permanente d’au moins 80 %) ou un proche âgé et en perte d’autonomie (catégorie 1, 2 ou 3 de la grille AGIRR, utilisée pour l’attribution de l’Allocation personnalisée d’autonomie.

La loi prévoit, pour le congé de proche aidant, une durée maximale de trois mois renouvelable (un accord collectif peut prévoir des dispositions spécifiques) sans pouvoir excéder un an sur toute leur carrière.

L’aide à domicile

Face au vieillissement de la population et au rallongement de l’espérance de vie, l’aide à domicile s’impose de plus en plus comme un service incontournable pour les séniors. Malheureusement, l’État a annoncé vouloir abaisser le nombre d’emplois aidés (dont une bonne partie est constituée d’aides à domicile) à 200 000 en 2018. Ils étaient encore 320.000 en 2017 !

Heureusement, des initiatives privées voient le jour. C’est le cas de Ouihelp, un service d’aide à domicile à Paris. Toilette, repas, promenades, rendez-vous médicaux, garde de nuit… Ouihelp apporte un accompagnement complet, au quotidien, dans tous les gestes de la vie.

© SpeedKingz

Écrire une carte de voeux à un inconnu

Une fois n’est pas coutume, il vous est possible d’embellir la vie d’une personne âgée sans même la connaître. « Happy résidents », c’est le nom de l’opération lancée par l’hôpital Victor-Dupouy d’Argenteuil (Val-d’Oise). L’établissement propose à tout un chacun d’envoyer une carte de voeux aux personnes âgées. Ces lettres de bonne année égaieront certainement leur quotidien mais elles leur permettront aussi de travailler leur mémoire. Une très belle initiative.

Illustration bannière : Aide à domicile © Halfpoint
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis