Diabète : un tatouage temporaire pour contrôler la glycémie

Rédigé par Alan, le 20 Jan 2015, à 11 h 26 min

Jusque là la vérification de la concentration de glucose dans le sang est synonyme de piqûre. Une équipe de chercheurs a trouvé une alternative.

Contrôle de la glycémie : cela pourrait évoluer bientôt

Ne nous emballons pas : il s’agit d’un prototype, mais un prototype très sérieux, étudié par le département de nanotechnologie de l’Université de Californie. L’équipe a publié un rapport dans le American Chemical Society de janvier 2015(1).

L’idée était de travailler sur une méthode alternative au contrôle de la glycémie classique. Celui-ci s’effectue par une piqûre, sur un doigt la plupart du temps. Une personne ayant un diabète de type I (diabète sucré) va donc se piquer le doigt plusieurs fois par jour pour vérifier le taux de glucose dans son sang… Pas glop. Une méthode sans sang, sans aiguille est donc bienvenue.

diabete-test-controle-glycemie-sucre-glucose-sante-01Une tatouage temporaire pour calculer le taux de glucose

Jusque là, la méthode alternative la plus en vue était le bracelet GlucoWatch, qui utilisait une tension électrique pour “happer” le glucose et ainsi connaître sa concentration dans le sang. La méthode par tatouage suit le même principe :

diabete-test-controle-glycemie-sucre-glucose-tatouage-02

L’appareil détecte le glucose, utilise une enzyme pour le décomposer en oxygène et en peroxyde d’hydrogène, ce qui permet de déterminer la glycémie.

On utilise ici un courant beaucoup plus doux que le bracelet, sans parler de la taille dudit dispositif. Ici il s’agit d’un petit tatouage temporaire : un dispositif mince, flexible, utilisant les nanotechnologies.

L’appareil a été testé sur sept personnes et devrait subir prochainement d’autres essais cliniques.

*
contrôler la glycémie glucose sang diabète tatouage glucowatch

Lisez également sur la santé :

Source : Amay J. Bandodkar, Wenzhao Jia, Ceren Yardımcı, Xuan Wang, Julian Ramirez, and Joseph Wang. Department of NanoEngineering, University of California, San Diego, La Jolla, California 92093, United States. Tattoo-Based Noninvasive Glucose Monitoring : A Proof-of-Concept Study. Anal. Chem., 2015, 87 (1), pp 394-398. DOI : 10.1021/ac504300n. Publication Date (Web) : December 12, 2014 Copyright © 2014 American Chemical Society

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Bon, bref……………… il reste la solution de faire ses piqures soi-même : moins douloureux, liberté des horaires et économique PAS DE MIRACLE A ATTENDRE Josette

  2. c’est super ! merci pour les malades qui souffrent déjà tellement, surtout qu’il est très rare d’avoir une infirmière qui sache ou veuille bien faire une piqûre sans douleur (et oui ça existe, mais très très RARE !!!) et bonne continuation aux chercheurs américains…

  3. ce serait vraiment très bien et cela simplifierait la vie des diabétiques

    • Un système d’analyse de glycémie sans avoir à se piquer le doigt existe déjà en France et il est commercialisé mais ce n’est pas encore remboursé par la sécurité sociale. Vanessa Marchand fait circuler une pétition sur le site “change.org” qu’elle veut adresser à la ministre Marisol Touraine pour que ce système soit enfin remboursé. Alors, n’hésitez pas à signer cette pétition et faites-le savoir autour de vous. Ce lecteur de glycémie s’appelle “freestyle libre” et comporte des capteurs.Vous pouvez vérifier tout cela en allant également sur le site “freestylelibre.fr”. Bonnes lectures à vous tous et surtout, signez cette pétition si vous voulez que ça soit un jour remboursé!

  4. Des promesses… des essais…des trucs…des bidules …aaah ça y en a des choses mais rien n arrive sur le marché ça fait dix ans que j entend pleiiiin de choses formidables mais ça on va plus en entendre parler bientôt c est juste pour ce faire de la pub (c est a y croire à force !) ça en devient pervers de faire croire à tout ça alors que ça ne vois jamais le jour.

  5. j’espère que l’on pourra vite voir de tels dispositifs en France pour nos enfants car les voir tous les jours se tester en si piquant c’est toujours pénible… Heureusement la recherche avance. Il restera ensuite à trouver une façon de prendre l’insuline sans se piquer 5 fois par jour… Ce serait merveilleux…

Moi aussi je donne mon avis