Entretien, culture : comment bichonner les cactus buissons les Cylindropuntia

Il y a cactus et cactus… Et dans cette grande famille de plantes étonnantes, les cactus buissons ‘Cylindropuntia’ ne sont pas en reste en matière d’intérêt. C’est le moment où jamais d’en apprendre plus sur eux si vous voulez vous régaler du spectacle de leurs fleurs chez vous !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 30 Nov 2020, à 18 h 20 min
Entretien, culture : comment bichonner les cactus buissons les Cylindropuntia
Précédent
Suivant

Les cactus buissons Cylindropuntia sont de solides cactus que vous pouvez aisément inviter chez vous à condition d’en apprendre un peu sur leurs besoins au quotidien. Découvrons ensemble comment l’arrosage, l’hivernage ou encore la terre dans laquelle vous allez les planter va pouvoir les aider à grandir.

Les cactus buissons Cylindropuntia, imbricata et les autres

Très certainement les cactus les plus rustiques de la bande, les Cylindropuntia en ont fait un véritable blason dans la mesure où ils sont souvent appelés « cactus rustiques ».

En effet ces cactus sont cylindriques, d’où leur nom, et ont à la fois la capacité de pousser sur de nombreux substrats différents mais ils sont aussi capables de résister à des températures de 10 degrés en dessous de zéro sans être protégés !

Cylindropuntia en fleur et en forme ! © humblebleufrog photo

Munis de nombreuses épines souvent très proches les unes des autres, ces cactus poussent très rapidement au point que vous pouvez tout à fait envisager de les tailler tous les ans pour leur donner une forme.

Originaires du Mexique et des États-Unis, ces cactus buissons ont plusieurs représentants dans leur famille. Vous pourrez ainsi les sélectionner notamment en fonction de la couleur de fleurs que vous aurez envie d’avoir sous les yeux !

Où placer vos cactus buissons Cylindropuntia ?

Que ce soit dans votre intérieur douillet ou à l’extérieur si la variété de Cylindropuntia que vous choisissez résiste sous vos latitudes, vous devez placer votre cactus buisson en plein soleil.

Si vous ne pouvez pas lui trouver un endroit où il sera baigné par les rayons du soleil, il n’y a que peu de chance que votre cactus fleurisse, mais il pourra également avoir une croissance erratique. Il n’aura pas d’épines partout, certains nouveaux rameaux se dessécheront en pleine croissance (très décevant…) et il pourra avoir un port relativement « mou ».

Entretien des cactus buissons « Cylindropuntia »

Des cylindropuntia imbricata en plein soleil – © Kristi Blokhin

Arrosage

L’arrosage n’est pas un pan important de la culture de ces cactus dans la mesure où ils savent encaisser des sécheresses même si ces dernières limitent leur croissance. Arrosez-les donc une fois par semaine de mars à octobre.

Sur certaines variétés, le trop plein d’arrosage ne fera peut-être pas pourrir les racines comme pour d’autres cactus, mais risque de faire exploser les rameaux qui se gorgent d’eau.

Type de terre

Même les grands spécimens n’ont pas un système racinaire très développé, vous n’avez donc pas besoin de prendre des pots disproportionnés, mais veillez tout de même à ce que le tout soit stable en vous projetant sur la taille que peut avoir votre Cylindropuntia une fois adulte.

Partez sur un substrat somme toute classique à savoir un tiers de terre de votre jardin, un tiers de bon terreau et un tiers de sable. Faites-en autant dans un trou creusé dans le sol si vous plantez vos cactus en extérieur.

Hivernage

L’hivernage est essentiel pour ces cactus et consiste… À ne rien faire et surtout à ne pas arroser. Vous pouvez les laisser en extérieur si les températures n’atteignent pas les -10°C, mais les préserver des basses températures ne leur fera pas pour autant du mal.
En températures maximales ne dépassez pas les 15°C en hiver.

Si vos cactus Cylindropuntia commencent à pencher la tête une fois passés quelques mois d’hiver, ne vous inquiétez pas, c’est un mécanisme naturel qui vient du fait qu’ils diminuent la quantité d’eau qu’ils stockent. Arrivés au printemps ils redresseront rapidement leur port.

Les Cylindropuntia poussent rapidement, n’hésitez pas à tailler © Amanda Wayne

Multiplication des cactus buissons Cylindropuntia

Non pas que le semis soit impossible, mais il est assez complexe et particulièrement capricieux. Si vous n’avez pas le coeur à l’expérimentation, pas de panique, le bouturage des cactus buissons est quant à lui très facile.

Détachez un jeune rameau de votre cactus (gare aux épines !) mais d’une longueur minimum de 10 cm tout de même pour vous assurer de l’efficacité de la démarche. Laissez-le cicatriser pendant 48 heures et plantez-le dans un pot sur 2 cm avec un petit tuteur, le tout au printemps.

Arrosez délicatement et régulièrement de telle manière que la partie enfoncée dans la terre soit humide mais pas gorgée d’eau.

Posez le tout au soleil et patienter un peu, les racines prendront rapidement. Vous pourrez ensuite sauter de joie et nous laisser un commentaire dès que votre bouture aura commencer à croître ne serait-ce qu’un petit peu, car ce sera le signe qu’elle est réussie !

Illustration bannière : Cylindropuntia tunicata dans toute sa splendeur – © wjarek
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis