Près de la moitié des salariés ‘plus fatigués’ qu’avant la crise

Les changements de notre mode de vie induits par l’épidémie de Covid-19 semblent avoir aggravé les risques psycho-sociaux pour de nombreux salariés Français.

Rédigé par Anton Kunin, le 14 Oct 2020, à 11 h 55 min

Arrivée sur le territoire français fin janvier 2020, l’épidémie de Covid-19 a sensiblement dégradé l’état psychique de nombreux salariés, révèle un sondage IFOP pour Malakoff Humanis.

1 salarié sur 2 se sent plus fatigué physiquement et psychologiquement

Stress, plus forte intensité du travail, crainte de perdre son emploi, sentiment d’isolement… Autant de ressentis négatifs que les salariés français sont nombreux à éprouver en ce moment. Pire, tous ces facteurs sont connus comme pouvant accroître les risques psycho-sociaux.

12 % des salariés jugent leur état de santé « dégradé » depuis le confinement © Dirima

Comme le montre un sondage IFOP pour Malakoff Humanis, réalisé par Internet du 19 juin au 15 juillet 2020, auprès d’un échantillon représentatif de 3.504 salariés d’entreprises du secteur privé, l’ensemble de ces facteurs sont présents en ce moment même, faisant planer le spectre d’une intensification des maladies mentales et une multiplication des suicides(1).

D’après ce sondage, 12 % des salariés déclarent que leur santé s’est dégradée pendant la crise (contre 8 % qui ont constaté une amélioration). Cette dégradation concerne davantage les salariés aidants et les salariés malades (maladie chronique, maladie grave ou handicap).
Près de la moitié des salariés (45 %) déclarent également se sentir plus fatigués physiquement et psychologiquement.
Pour 33 % des salariés, leur entourage a été une source d’inquiétude, de tension et de stress plus forte qu’avant la crise.

Lire aussi : Déconfinement : 1 Français sur 4 souffre de dépression

Les Français sont nombreux à travailler plus et à craindre de perdre leur emploi

Les changements vécus sur le lieu de travail n’ont pas été positifs non plus. 40 % des salariés ont vu leur rythme de travail s’accélérer, 33 % ont eu un travail plus intense, 22 % ont subi une surcharge de travail, 23 % estiment que leur travail empiète davantage sur leur vie personnelle, 14 % déclarent subir plus de tensions au travail et 20 % des salariés disent avoir plus peur de perdre leur emploi depuis la crise.
Ces situations concernent davantage les salariés aidants, les jeunes, les cadres, les managers et les personnes ayant des enfants à charge.

23 % des salariés estiment que leur travail empiète sur leur vie personnelle contre 13 % avant la crise © SewCream

Sondage – Covid-19 : vous sentez-vous en sécurité au travail

En même temps, on aurait tort de nier qu’en cette période difficile les chefs d’entreprise ont un certain mérite. 85 % des salariés estiment en effet que leur entreprise a mis en oeuvre les mesures nécessaires à la protection de leur santé.

Illustration bannière : 45 % des salariés se sentent « plus fatigués » qu’avant la crise du Covid-19  © Mongkolchon Akesin
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis