Pourquoi et comment faire un jardin en ‘trou de serrure’

Le « Keyhole Garden » ou « jardin en trou de serrure » a été mis au point en Afrique par une ONG (Send a Cow) qui en a déjà réalisé plus de 5.000. Elle permet de créer un petit jardin, très productif, proche de l’habitat. Une technique aussi efficace qu’intéressante.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 13 Mar 2020, à 16 h 45 min

Les techniques alternatives de culture ont le vent en poupe et c’est bien normal à la fois parce qu’elles fonctionnent, mais aussi et surtout parce qu’elles sont cohérentes. Le jardin en trou de serrure est de celles-ci, alors venez apprendre pourquoi et comment en réaliser un !

Pourquoi réaliser un jardin en trou de serrure ?

Il permet de composter les restes alimentaires du quotidien au centre (le chemin pour y accéder donne alors la forme de  » trou de serrure « ) à condition de bien dimensionner la structure générale car une structure trop petite ne sera pas capable d’assimiler tous vos déchets… Même si rien ne vous empêche d’avoir plusieurs structures !

Un jardin en trou de serrure permet de produire plus qu’avec un jardin classique et ce grâce à son concept qui voit le compostage placé au centre même du jardin. La décomposition du compost apporte alors directement tous les nutriments aux plantes alentour sans avoir besoin d’en faire plus.

jardin en trou de serrure

Jardin en trou de serrure avec des objets de récupération © Clem Rutter, Rochester, Kent. via Wikimedia

Il permet également de moins se baisser. Cela peut paraître anecdotique mais il n’en est rien, surtout pour les personnes âgées ou les personnes souffrant de problèmes de dos.

Ses « cheminées » d’arrosages maximisent les apports en eau tout en permettant au jardin d’être plus autonome sur la ressource.

Enfin, la structure surélevée du jardin en trou de serrure – Keyhole garden – va réchauffer la terre plus rapidement en début de saison et donc favoriser les cultures de printemps.

La pierre utilisée pour réaliser la forme même du jardin en trou de serrure va, quant à elle, restituer la chaleur pendant la nuit et augmenter le rendement de certaines cultures gourmandes en chaleur telles que les aubergines, les poivrons ou les tomates.

Lire aussi : Comment et pourquoi réaliser une spirale aromatique

Comment réaliser un jardin en trou de serrure ?

Nous abordons ici la façon de réaliser un jardin en trou de serrure en utilisant la technique de culture « en lasagne » bien connue en permaculture mais il est tout à fait possible de simplement remplir le jardin de terre de qualité.

La structure

Il est important d’utiliser plutôt de la pierre pour réaliser la forme de 3 à 5 mètres de diamètre car, comme on l’a vu plus haut, elle a des avantages pour les cultures mais elle va également héberger un peu plus de vie dans votre jardin, comme par exemple le lézard des murailles.
N’utilisez pas non plus de béton ou de maçonnerie quelle qu’elle soit car la pierre empilée ou « pierre sèche » permettra une bien meilleure respiration de l’ensemble.

Réalisez la cheminée de compostage qui se trouve au centre avec du simple grillage à poules et faites en sorte qu’elle dépasse le sol de 20 à 30 centimètres. N’hésitez pas à renforcer votre grillage à l’aide de piquets résistants, pourquoi pas en châtaigner.

Le remplissage

Quitte à construire une telle structure, autant en profiter pour creuser juste un peu plus et se permettre de réaliser en plus un jardin en trou de serrure « permacole » qui a tout son sens si vous implantez votre structure dans un endroit où la terre est pauvre.

1. Décaissez la terre de manière à pouvoir disposer, sur toute la surface, des rondins de bois de plus ou moins dix centimètres de diamètre.

2. Recouvrez le tout de sciure, petits branchages et un peu de la terre décaissée pour bien remplir les anfractuosités et éviter que le tout ne se tasse trop par la suite.

3. Placez des cartons (sans colle ni impressions) et des feuilles vertes de préférence de manière à tout recouvrir.

4. Épandez du fumier si vous en avez.

5. Réalisez une couche de matières vertes : restes de légumes ou de fruits, tonte de gazon, fauche d’herbes fraîches, feuilles fraîches récupérées après une taille, etc.

6. Réalisez une couche de matières brunes : foin, broyat de haies vieilli, feuilles mortes, etc.

7. Recouvrez d’une couche de paille,

8. Faites une couche de terre (celle que vous avez décaissé) mélangée à du terreau, de la terre végétale et pourquoi pas un compost bien mûr.

9. Paillez le tout comme pour n’importe quel jardin digne de ce nom,

10. Réalisez trois fagots de branchages de 10 à 15 centimètres de diamètre et enfoncez-les dans le sol jusqu’au niveau du carton, arrosez abondamment et le tour est joué ! Ces fagots permettront par la suite de ramener l’eau de vos arrosage directement à la racine des plantes et là où elle sera stockée le plus longtemps.

jardin en trou de serrure

Les cheminées peuvent aussi être réalisées avec de la récupération © VLCinéaste / via Wikimedia

Lire aussi : Avis aux gourmands : avec une pyramide de fraisiers, vous allez vous régaler !

Il ne vous restera qu’à laisser reposer le tout et à planter à peu près tout ce que vous voulez, notamment ce qui est très gourmand en engrais, car vous aurez là un jardin particulièrement productif !

Illustration bannière : Jardin en trou de serrure en pleine production © USAID in Africa

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis