Pourquoi et comment donner son lait maternel ?

Donner son lait maternel, c’est un geste altruiste équivalant au don du sang : un petit rien qui peut sauver des vies. Mode d’emploi.

Rédigé par Pauline Petit, le 3 Apr 2019, à 16 h 50 min

Vous avez déjà donné votre sang ? Très bien ! Vous savez que ce geste peu contraignant peut sauver des vies. Mais avez-vous déjà entendu parler du don de lait maternel ? Jeunes mamans allaitantes, vous pouvez aider d’autres bébés à travers ce don.

Le don de lait, un geste de solidarité entre femmes

Lorsque l’on vient d’accoucher, on a peu de temps pour soi, et encore moins pour les autres. Si on a la chance d’avoir un bébé en bonne santé et de pouvoir allaiter facilement, on peut pourtant faire profiter de son lait aux autres avec le don de lait, sans sortir de chez soi.

Pourquoi donner son lait ?

Le lait maternel est un liquide précieux pour les nouveaux-nés, et plus encore pour les prématurés. Il ne peut être remplacé par aucun autre liquide, et les laits infantiles sont inutiles voire dangereux pour les prématurés.

don lait

Une maman allaite et tire son lait © Pavel Ilyukhin

Il est donc indispensable que ces bébés boivent du lait maternel. Si le bébé ne peut pas téter ou la maman n’a pas encore eu de montée de lait (ce qui arrive en cas de naissance prématurée), il est indispensable que le bébé trouve une autre source d’alimentation.

Les Lactariums, qui s’occupent en France de recueillir le lait maternel, vont fournir aux prématurés le lait nécessaire pour leur survie. Celui-ci est stérilisé puis distribué dans les services de néonatalogie selon les besoins.

Le lait maternel permettra ainsi au prématuré de se défendre contre les infections, potentiellement graves voire mortelles, et l’aide à construire son système digestif.

Comment donner son lait ?

Jeune maman, vous allaitez votre bébé ? Vous avez beaucoup de lait, ou un bébé pas très gourmand ? Vous pouvez donner votre surplus de lait à un Lactarium. Après inscription auprès de l’établissement le plus proche de chez vous et vérification de votre bonne santé, c’est le Lactarium qui se charge de tout.

Lire aussi : Et si vous tricotiez des pieuvres pour soulager les bébés prématurés ?

Il met à disposition le matériel pour tirer son lait, vous le congelez et il vient le chercher tous les quinze jours environ. Un petit biberon tous les jours suffit pour qu’il soit récupéré par le Lactarium.

Vous pouvez donner pendant quinze jours ou davantage si vous le souhaitez. Il est préférable de le faire avant que votre bébé n’ait 6 mois pour que les valeurs nutritionnelles du lait soient conformes aux besoins d’un nouveau-né.

En 2015, les Lactariums recevaient environ 10.000 litres de lait. Ils ont toujours besoin de lait maternel et ont du mal à communiquer : alors faites passer le mot autour de vous !

Retrouvez la liste des Lactariums de France pour donner votre lait.

Illustration bannière : Lait maternel – © Nor Gal
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis