Bébés : allaiter, c’est la santé !

La première semaine d’août est la semaine mondiale pour l’allaitement maternel. Le lait maternel est l’aliment le plus sain, le plus économique et le plus écologique pour votre bébé. Autant que vous le pouvez, le mieux est d’allaiter !

Rédigé par Annabelle, le 2 Aug 2016, à 8 h 00 min

Les bienfaits de l’allaitement maternel pour les bébés ne sont plus à démontrer. Après une période où l’on conseillait aux mères de nourrir leurs enfants au biberon, on est vite revenu à la préconisation d’un allaitement au sein, autant que possible. Les vertus de l’allaitement maternel sont en effet multiples pour le bébé, pour la maman et… pour la planète.

L’allaitement bon pour la santé de votre bébé et la vôtre

L’allaitement exclusif au sein est conseillé pendant les six premiers mois de la vie et il doit se poursuivre ensuite jusqu’à l’âge de deux ans au moins, en l’associant à une alimentation de complément adaptée.

L’allaitement fournit toutes les calories et les nutriments dont l’enfant a besoin pendant les premiers mois de la vie et couvre la moitié ou plus des besoins nutritionnels pendant le second semestre de vie, et jusqu’à un tiers de ces besoins pendant la deuxième année.

Un bébé allaité ne devrait recevoir aucun complément d’eau ou de lait en poudre au moins pendant ses premiers mois, et ce même en cas de fortes chaleurs.

Des enfants nourris au sein plus résistants

De nombreuses études ont montré que l’allaitement maternel est meilleur pour la santé du bébé. Il est prouvé que les enfants nourris au sein étaient plus résistants aux infections (gastro-entérites, otites…) que les autres.

De plus, l’allaitement exclusif au sein réduit la mortalité infantile due aux maladies courantes de l’enfance, comme les diarrhées ou les pneumonies, et il accélère la guérison en cas de maladie. Le lait humain contient une protéine, l’alpha-lactalbumine, qui représenterait un agent antitumoral puissant.

Dans certains pays, le biberon est conseillé en vue d’augmenter les ventes de lait en poudre. Or des conditions d’hygiène non respectées peuvent provoquer des contaminations. L’alimentation au biberon causerait chaque année le décès d’un million et demi d’enfants et en rendrait malades de nombreux autres.

allaiter bébé

D’autre part, le plastique contenu dans les biberons contient des substances nocives pour la santé des enfants : jusqu’à il y a peu de temps par exemple, ils présentaient des traces de bisphénol A, un perturbateur endocrinien reconnu.

Allaiter est bon aussi pour la mère

L’allaitement est en effet bon pour la santé de la mère également. Il réduirait notamment de moitié le risque de cancer du sein et préviendrait le cancer ovarien.

Allaiter permet également aux femmes de mieux se remettre de l’accouchement en perdant du poids plus rapidement. L’allaitement peut brûler jusqu’à 500 calories par jour et provoque des contractions utérines : le meilleur moyen de retrouver un ventre plus plat.

Enfin, l’allaitement permet de renforcer les liens affectifs entre la maman et son bébé. Elle provoque des moments exclusifs qui permettent d’éviter le baby blues. L’allaitement provoque des endorphines qui réduiraient le risque de déprime pour la maman.

Les astuces du monde entier pour favoriser la lactation

  • En Afrique et en Chine, on réalise des plats à base d’arachides, réputées galactogènes.
  • Au Japon, on consomme des algues.
  • En Côte d’Ivoire et au Burkina, on privilégie le massage des seins au beurre de karité
  • En France, on préconise notamment le repos, une alimentation équilibrée, le fenugrec (une épice très riche qui contient du phosphore, du fer, du calcium, du magnésium et des glucides), mais aussi notamment la tisane à base de fenouil.

Lire page suivante : l’allaitement, bon pour la planète

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. L’allaitement maternelle est certe une bonne solution à condition que la mère ne soit pas en contact avec de nombreux éléments toxiques,soit dans son alimentation
    soit à l’intérieur de sa maison ect dans notre monde moderne c’est pas gagné!!!

  2. Je ne savais pas que ma femme était une mère indigne voir criminelle de ne pas avoir allaité ! Je ne nie pas les bienfaits du lait maternel mais il ne faut pas abuser non plus. Le composition du lait artificiel est exellente. Ma fille a 10 mois et n’est jamais tombée malade, d’autres meres allaitent et leurs enfants enchainent bronchiolites sur colliques. Avant de jouer aux pseudo scientifiques, il faut d’abord apprendre a interpréter des faits.. En suivant votre logique, l’espérence de vie serait restée bloquer a 40 ans.

  3. Ce que je trouve surréaliste, c’est que le corps de la femme s’adapte à l’allaitement pour le bébé, car nous sommes des mammifères et que le lait fabriqué correspond aux besoins des bébés humains, et que certains ne “veulent” pas allaiter , ou du moins donner leur sein … S’il existait des machines à incuber les bébés hors du ventre des femmes, ces femmes-là les achèteraient très certainement, pour avoir le “choix” de ne pas porter le bébé elles-mêmes. Avoir des enfants, ça déforme le corps, et puis ça prend du temps ces petites choses-là, on n’a pas le temps d’aller shopper avec les copines, comme avant … et puis tiens, s’il y avait des robots qui donne la bouillie au bébé, ça serait pratique, on ne s’embêterait plus avec les bavoirs et toutes ces choses dégoûtantes, salissantes et fatigantes … Et tant qu’on y est, on met un CD qui raconte l’histoire toute seule à ses gosses plutôt que lde la lire soi-même, comme ça pendant ce temps on peut se faire les ongles, parce que c’est important d’être belle pour son homme ou pour sortir …

  4. J’ai allaité ma fille de 4 mois en juillet dans le désert tunisien exclusivement avec mon lait, en refusant toute eau pour les raisons qui ont été dites (eau même en bouteille pas rassurante, problèmes d’habitude de sucion de la tétine, conviction que le lait maternel HYDRATE MIEUX que l’eau, qu’il “tient mieux au corps”), je l’allaitais simplement un peu plus souvent (ne me demandez pas combien de fois par jour depuis que j’ai compris qu’il fallait allaiter à la demande j’ai envoyé balader tous ces chiffres qui rassurent les médecins de cabinet et torturent les mamans).
    Tout s’est très bien passé. Aucun pleur et aucune maladie. Je ne peux pas en dire autant de mes voisines (pourtant de mères arabes allaitant traditionnellement) qui donnaient systématiquement de l’eau avant d’allaiter et qui devaient bientôt arrêter… avec de graves soucis pour leurs nourrissons.
    Autre chose: on dit que l’allaitement fatigue. C’est vrai mais par expérience je peux dire que c’est avant tout l’accouchement (même 100% réussi naturellement) qui “tue” la maman, la laissant K.O. pendant au moins un an sinon deux (où sont les grands-mères qui auraient dû nous prévenir et nous rassurer?) mais aussi qu’une hormone secrétée en fin d’allaitement donne une irrésistible envie de dormir (ma soeur qui a régulièrement des insomnies regrette de ne plus avoir de bébé à allaiter pour replonger ds le sommeil si facilement!)

  5. la passion fait dire n’importe quoi, une fois de plus sur consoglobe…
    le lait maternel est effectivement le meilleur lait possible pour les nourissons, c’est un fait.

    “Par ailleurs, chaque année, l’alimentation au biberon cause le décès d’un million et demi d’enfants et la maladie chez de nombreux autres”
    => gardons la raison, ce n’est pas directement le fait d’etre alimenté au biberon qui cause ces décès et ces maladies, mais plus surement d’y avoir mis n’importe quoi à l’intérieur (eau contaminée, lait infantile à la mélamine, etc)

  6. Un peu irritée par cet article moi aussi…tant il est effectivement culpabilisant pour les non-allaitantes!!! (et je vous écrit ça….tout en donnant le sein à ma fille!!) Qu’est-ce que c’est que ce ton péremptoire et alarmiste sur les “dangers” du non allaitement au sein???(vous citez à plusieurs reprises des choses “mortelles” certes…cela arrive mais ho!! un peu de mesure dans vos propos!A vous lire une maman qui ne donne pas le sein va avoir peur de risquer “tuer” son bébé presque!!) OUI, le lait maternel est meilleur pour LES santés (du bébé , de la maman…de la planète!) mais chacune est LIBRE de vouloir ou non (et pouvoir!) donner le sein…(hé ho!!! on est en 2013…) un peu, beaucoup, pas du tout…bref chacune doit faire selon son corps, ses envies…et celles du bébé et du papa! Je suis une écolo plus que convaincue mais je suis bien soulagée une ou deux fois pas jour/nuit de pouvoir laisser le papa donner à ma fille un biberon de lait en poudre (qu’elle aime tout autant!) parce que je suis fatiguée…parce que c’est pratique, parce que ça fait participer le papa et qu’il adore etc…Bref cet article aurait été bien plus appréciable s’il avait été un peu plus nuancé…

  7. J’ai allaité chacun de mes enfants pendant 9 mois, dont 6 exclusivement. Périodes extraordinaires pour moi. Toutefois je peux par expérience signaler que l’allaitement est très fatigant pour la maman qui après 9 mois de grossesse continue à puiser dans ses réserves de vitamines et de sels minéraux. Elle doit pouvoir se reposer et s’alimenter correctement. Petit bémol j’ai appris récemment que les métaux lourds contenus dans l’organisme de la maman passaient dans le lait maternel. Bénéfice pour la maman qui se débarrasse ainsi du mercure de ses amalgames dentaires et autres polluants mais au détriment des bébés. Comme toujours il y a des avantages et des inconvénients à tout.

  8. oui l’allaitement c’est ce qu’il y a de plus économique et de plus écologoque mais surtout c’est ce qu’il y a de meilleur pour nos bébés cependant mieux vaut un biberon donner avec plaisir qu’un allaitement forcé qui ne créera pas de bonnes relations. Nous ne pouvons pas toute allaiter nos enfants mais cela n’entraine pas que nous ne soyons de bonnes mamans.J’ai allaité mes 2 enfants pendant 7 mois et cela sera sans doute pareil pour celui ci mais cela ne veut pas dire que j’oserai critiquer celles qui ne fonds pas, arrêter de les culpabilisert

  9. Il est tout à fait sidérant de voir votre belle assurance de la vérité et je suis bien d’accord avec Anne. Mais vous ne dites pas tout!
    J’ai aujourd’hui un petit fils qui a 3ans et qui refusait tout bonnement l’allaitement au sein. Que fallait-il faire? Le laisser mourir de faim? CFela aurait été dommage car c’est aujourd’hui un magnifique petit bonhomme qui fait la joie de ses parents et grands parents. Ne soyez pas aussi catégorique dans vos
    théories vous ne détenez pas toutes les vérités, un peu de modestie ne rend pas idiot!

    • Il y a moins de 1% des femmes qui ne peuvent réellement pas allaiter. Donc si toutes les femmes pouvant allaiter le feraient et que seulement un petit pourcentages de ces femmes donnait aux lactariums et bien tout les bébés seraient allaités… Dans certains pays les femmes allaitent à 98-99% (et ce même si on compte l’immigration) Donc oui c’est possible mais il faut que l’information passe. (et il faudrait que le personnel médicale soit formé aussi car trop peu le sont réellement à l’heure qu’il est)

  10. L’allaitement maternel est très sain, c’est entendu, mais avez-vous pensé aux femmes qui ne peuvent absolument pas allaiter leur bébé ou qui ne le veulent pas tout simplement ? Comment pouvez-vous éditer des articles aussi culpabilisants pour celles qui choisissent le biberon ? Être écolo, manger bio, d’accord, mais chaque femme doit être libre de choisir sa façon d’être mère sans subir la vindicte des bien-pensants. Ce n’est pas d’aujourd’hui que certaines femmes se trouvent dans l’incapacité physique ou psychologique d’allaiter leur bébé. Cette impossibilité ne fait pas d’elles de mauvaises mères et leurs bébés feront de tout aussi beaux adultes que les enfants nourris aux seins. Vous vous devez de déculpabiliser ces femmes-là, de leur dire qu’être une bonne mère ne tient pas à une paire de seins performants. Soyez écolos, certes, mais ne restreignez pas la liberté des femmes. Restons libres de faire nos choix ! Un bébé nourri au biberon reçoit aussi nourriture, affection et sécurité, contrairement à ce que laisse supposer votre article. Pour être une bonne mère, nulle femme n’est tenue d’ allaiter.

  11. j ai trouvé votre article sur l allaiement maternel trés convaincant..mais j etais déjà à fond pour… une seule chose je ne suis pas d accord sur le fait de ne pas donner à boire au nourrisson en dehors des tétées.. N avez vous pas soif vous entre les repas ? A bientôt

    • j’ai tilté pour la meme chose.
      Le complement d’eau n’est pas obligatoire, mais en meme temps, ça ne fait pas de mal.
      on peut s’en passer mais si on en donne, où est le probleme ?

    • oui c’est mauvais de donner de l’eau entre les tétées car l’eau prend la place dans l’estomac du bébé et don bébé prendra nécessairement moins de lait (et donc moins de calories, nutriments etc) Ensuite, l’eau hydrate moins que le lait maternel (vu sa composition) et n’apporte rien de bon à un bébé. De plus l’introduction de la tétine (souvent utilisée pour donner de l’eau) peut nuire à la succion de bébé, il pourrait moins bien téter ensuite. Ensuite même l’eau peut modifier la flore gastrique et intestinale de bébé donc le rendre plus “à risque” vis à vis certains troubles digestifs (type gastro). L’OMS considère l’eau comme de la diversification pour des bébés allaités (de même que les tisanes, jus etc etc) Mieux vaut allaiter exclusivement un bébé de moins de 6 mois.

    • En fait, Babou, tu peux donner de l’eau (bouillie puis refroidie) mais cela a tendance à couper la faim du bébé. Mais il est clair qu’en cas de chaleur, l’eau sert à désaltérer un bébé qui peut avoir trop chaud!

Moi aussi je donne mon avis