Clarke, ce robot intelligent capable de trier les déchets

Clarke, un robot doté d’une intelligence artificielle, est capable de trier les déchets deux fois plus vite qu’un homme. Demain, il saura même trier les plastiques entre eux.

Rédigé par Jean-Baptiste Giraud, le 29 Jul 2017, à 10 h 00 min

Pour trier les déchets de la ville de Denver, au Colorado, la municipalité a décidé de faire appel à un robot d’un genre un peu particulier. Clarke, c’est son nom, est piloté par un programme d’intelligence artificielle, qui lui permet de trier les déchets, mais surtout, d’apprendre à les trier de mieux en mieux au fil du temps.

Clarke trie les déchets deux fois plus vite qu’un homme

Avec ses caméras et ses capteurs, placés au-dessus d’un tapis roulant, Clarke détecte par exemple les emballages ayant contenu des aliments, et qui peuvent être recyclés plutôt qu’incinérés. Avec son bras muni de ventouses, Clarke les récupère, et les envoie au recyclage, au rythme de 60 emballages à la minute, soit un par seconde.

Le même travail réalisé par un humain, outre le fait qu’il n’est déjà ni très passionnant ni très valorisant, ne permet de récupérer « que » 30 articles à la minute, ce qui donne déjà une idée de la cadence infernale du tri. Surtout, Clarke est deux fois moins cher à l’usage qu’un humain.

Voir Clarke, le robot trieur, à l’oeuvre (en anglais)

Bien sûr, cela relance le débat autour des robots qui volent le travail des humains, mais il est difficile d’argumenter longuement sur la pertinence de maintenir des hommes et des femmes dans l’ambiance pestilentielle du tri de déchets, sans compter que le tri n’est pas sans risque : même en portant des gants, le risque de se couper avec un déchet métallique comme une boîte de conserve est permanent. Et le port d’un masque toute la journée ne protège pas totalement, ni des odeurs, ni des poussières nocives.

Lire aussi : Zéro déchet : pas simple, mais possible !

Bientôt des robots de tri à domicile ?

Comme Clarke est piloté par une intelligence artificielle, ses concepteurs ont prévu qu’il apprenne au fil du temps à trier de plus en plus finement les déchets. Par exemple, en reconnaissant le type de plastique qu’il a attrapé, afin d’affiner le recyclage. On ne traite pas de la même manière une bouteille en PET et la boîte en plastique ayant contenu des gâteaux.

clarke, robot trieur, déchets

Bientôt une poubelle intelligente pour trier les déchets © Africa Studio

Pour l’instant, Clarke est destiné aux installations de tri, dans les décharges et les déchetteries, mais peut-être que demain, son logiciel et son intelligence artificielle seront-ils greffés sur des poubelles intelligentes, à domicile, elles aussi capables de reconnaître et de trier les déchets !

Illustration bannière : Le tri des déchets pour le recyclage – © franz12
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis