La cigarette électronique briseuse de cigarettes

Rédigé par Jean-Marie, le 26 May 2014, à 17 h 01 min

Les e-cigarettes font l’objet d’un âpre débat entre ses partisans qui en font un objet de lutte anti-tabac et ses détracteurs qui l’accusent de diffuser l’habitude de fumer. Une nouvelle étude vient de donner un argument aux premiers.

La cigarette électronique peut aider les fumeurs à cesser de fumer

Comme le rappelle R. Proctor dans son livre événement sur l’industrie du tabac, 80 % des personnes qui fument sont “addicts” à la cigarette et plus de 90 % aimeraient pourtant ne pas fumer. C’est en partie ce qui explique le très rapide succès de la cigarette électronique ; en effet, outre qu’elle évite d’inhaler les milliers de composants toxiques des cigarettes, la cigarette électronique offre un stade intermédiaire entre fumer ou ne pas fumer.

Une étude menée par le professeur Robert West du Département de l’UCL d’épidémiologie et de santé publique en Grande-Bretagne montre que les personnes qui tentent d’arrêter de fumer sans aide professionnelle sont environ 60 % plus susceptibles de déclarer réussir si elles utilisent les e-cigarettes que s’ils utilisent leur seule volonté ou des traitements commerciaux de remplacement de la nicotine (timbres, chewing-gum).

Et non les collections de ce type ne sont pas bonnes pour la santé (© Hartswood)

Et non les collections de patchs de nicotine ne sont pas bonnes pour la santé (© Hartswood)

Cette nouvelle étude publiée dans la revue Addiction a examiné 5.863 fumeurs entre 2009 et 2014 : eux-ci avaient tenté d’arrêter de fumer sans l’aide de médicaments d’ordonnance ou de soutien professionnel .

  • 20 % des personnes qui tentent d’arrêter de fumer avec l’aide de e-cigarettes ont déclaré avoir réussi à arrêter de fumer des cigarettes classiques au moment de l’enquête.

Une aide pour arrêter durablement

Les cigarettes électroniques pourraient améliorer sensiblement la santé publique en raison de leur attrait universel et les gains énormes de santé associés à l’arrêt du tabac” explique le professeur Robert Westdans dans le style prudent caractéristique des publications scientifiques.

cigarettebuttdk8

Bye bye, cigarette.

Toutefois , nous devons également reconnaître que la meilleure voie (pour arrêter de fumer) reste pour les fumeurs de se faire aider par les services spécialisés. Leurs chances d’arrêter sont presque trois fois plus élevées que s’ils essaient de le faire seuls avec des produits de substitution commerciaux.

Voilà de quoi relancer le débat sur l’e-cigarette ; faut-il lui appliquer les mêmes interdictions ?

*

cigarette électronique vs cigarette arrêter de fumer

Lisez également sur la cigarette électronique :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Mon homme a troqué sa cigarette contre une Electronique en janvier 2014. C’est moi qui lui ai offert la 1er il voulait arrêter de son plein gré. J’étais moi même fumeuse de vrai cigarette mais depuis Aout un habitant a prit possession de mon bidou et j’ai donc arrêté totalement la cigarette (sans substitut). Au départ je pensais que mon homme se servait simplement de lecig pour pour arrêter totalement puis avec le temps et l’argent mis la dedans j’ai bien du me rende compte: Il est accro a son ecig!!!! depuis janvier 2014, 1140 euro on été dépensé dans sa nouvelle passion, hum hum… Si je lui demande ce qui lui ferait plaisir pour son anniv ou autre c’est direct une cig elec, un produit etc ect… quasiment 100 euro par mois son dépensé la dedans… avant quand il fumait 50… Il “vapote” des produit qui sente très fort… Moi enceinte à coté, l’entendre me dire que je ne risque rien que c’est de la vapeur ca me rend totalement dingue!!!!! Bref je suis contre l’ecig, je suis ancienne fumeuse et compagne d’un passionné de vapote qui ne pense plus qu’a ca…

  2. Coup de gueule!
    Pour ma part, j’étais fumeuse depuis plus de quarante ans, mon fils m’a convaincue d’essayer la e-cigarette et il m’en a acheté une.
    j’ai finit mes cigarettes et je me suis mise à la vapotte, çà va faire un an.
    J’adore çà, j’ai diminué rapidement le taux de nicotine, et n’en déplaise au ronchons, je respire mieux, je ne suis plus essoufflée, mon odorat s’est amélioré…
    je ne jette pas mes ordures par terre, quelques qu’elles soient et je n’arrive pas a comprendre ce qui dérange les non vapoteurs dans cette histoire!
    cela donne l’impression qu’ils souhaiteraient que cela nous rende malade, certains vont jusqu’à dire que c’est plus mauvais que la cigarette!
    bêtise ou jalousie, et oui le vapotage est un plaisir, n’en déplaise à certains!
    Avant de nous l’interdire ou de nous le faire payer très cher ce plaisir, (à qui? pour quoi? )plaisir sans conséquence pour autrui, expliquez nous pourquoi tant de passion contre?
    Les études sérieuses viendront, en attendant, les produits utilisés sont connus, hormis leur pureté, il n’y a pas de combustion, alors, en ce qui concerne les anciens fumeurs c’est plutôt une bonne nouvelle et je m’en réjouis pour eux comme pour moi et si je suis addicte à ma e-cigarette cela ne devrait embêté que moi!
    Messieurs les censeurs, salut!
    interdisons d’interdire ( à qui le tour: les obèses, les boutonneux, les roux, les, les…)

  3. Bonjour,
    J’ai arrêter de fumer une fois avec l’aide d’un médicament champix pour ne pas le nommer au bout de deux l’envie de recommencer m’a repris,addiction,et nervosité,et pourtant je déteste le goût et l’odeur de la cigarette il y’a 3ans maintenant une amie me parlait de cette fameuse cigarette électronique je me suis renseignée tant bien que mal j’ai fait des essais pour en arriver a celle qui me convient parfaitement je ne me ruine plus en cigarette et ne parlons pas de ma santé plus de toux,d’odeur désagréable ni mal de gorge je suis pour a cent pour cent la cigarette électronique,est un excellent compromis.

  4. Bonjour. Depuis le 19 juillet 2013(presque un an déjà)date à laquelle je me suis mise à la e-cigarette, je n’ai plus fumé une seule cigarette/tabac. J’ai 66 ans et fumais depuis presque 50 ans. Cordialement. Brigitte BOYER

  5. Le pire c’est ma belle-sœur qui avait réussi à arrêter cette drogue qu’est le tabac, seule, sans patch, rien, a recommencé avec ces substituts de “tabacs” ! On ne sait pas exactement la composition des produits…
    Le seul avantage, on devrait voir de moins en moins de mégots quand ce ne sont pas les paquets joncher le sol, à la ville, à la campagne, à la plage : partout !

    • Moins de mégots, oui, mais on trouve maintenant par-terre, dans els caniveaux, etc les fioles plastique de e-liquid. Alors niveau pollution, ce n’est pas mieux.
      Et autour de moi, les gens qui ont arrêté la clope n’ont pour autant jamais arrêté la e-cig ! donc ils ont toujours une dépendance, qui leur coûte toujours de l’argent, même si c’est moins.
      Et comme vous le dites, on ne sait pas ce qu’il y a dedans (et des études sérieuses des e-liquids en combustion se font tjs attendre, de même qu’une réglementation drastique quant à la compo des e-liquids).

      Ce n’est pas parce qu’on nous dit que c’est moins mauvais, que c’est ce n’est pas mauvais !

  6. Ma fille voulait avoir un enfant et donc arrêter la cigarette. Par curiosité, j’ai suivi son choix, j’ai acheté une cigarette électronique. Il me restait une cartouche de cigarettes, je l’ai finie petit à petit et depuis, je n’ai plus acheté une seule cigarette. Dans ma tête je n’ai pas arrêté de fumer mais je ne tousse plus, je crains l’odeur du tabac, je pense que c’est moins nocif pour moi et ça me coûte moins cher… donc bingo, j’ai trouvé un substitut à mon addiction et ça me fait moins mal. c’est mieux je n’en sais rien mais en tout cas c’est moins pire. je ne cherche pas à “vapoter” dans les lieux publics, j’avais admis cette loi et restriction mais au moins je crois que je me fais moins de mal et je n’ai jamais connu le manque de quoi que ce soit. A bon entendeur salut, je ne suis pas une exception je pense

Moi aussi je donne mon avis