Le catwalk des tenues ‘glamour’ du monde

Partout dans le monde, la robe traditionnelle sert une variété de fins. Que ce soit une façon de se souvenir des ancêtres, pour participer à une cérémonie religieuse, marquer un événement important ou simplement se mettre sur son 31, presque chaque culture a les types de vêtements qui transportent plus de sens que d’autres. Sur le catwalk de consoGlobe.com : les tenues les plus glamour du monde.

Rédigé par Séverine Bascot, le 2 Oct 2016, à 19 h 34 min

Le kimono

Littéralement « la chose que l’on porte », le kimono est le symbole ultime de la culture traditionnelle japonaise. Il est utilisé comme vêtement principal à partir du XVIIe siècle, par les hommes comme les femmes. De nos jours, il est encore porté lors des occasions spéciales surtout les mariages, avec des adaptations modernes.

habit traditionnel japonais, kimono, yukata

L’élégance du kimono porté par une maiko © Japanexperterna.se (CC BY-SA 2.0) via Flickr

À ne pas confondre avec les tenues de sports comme le karaté ou le judo, le kimono traditionnel est formé de rectangles de tissus pliés et cousus, mais jamais recoupés. En forme de T et rectiligne, il tombe jusqu’aux pieds. Les manches très longues peuvent aller jusqu’au sol pour les kimonos des jeunes femmes, et il est maintenu par une large ceinture appelée obi, savamment nouée dans le dos. La décoration des tissus est très importante et ils portent souvent des motifs traditionnels tels que par exemple, pin, bambou, tortue, libellule, roue, ou encore grue, le symbole de bonne fortune et d’une longue vie.

Le kimono se porte toujours côté gauche sur côté droit : car d’une part cela permettait de cacher une arme, et d’autre part, les morts sont habillés en croisant dans le sens inverse.

Lire page suivante : la robe de gitane

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis