Canicule des prochains jours : et bientôt 50°C ?

Si le réchauffement climatique se poursuit sur le même rythme, la France risque de connaître des épisodes caniculaires extrêmes, avec des pics de chaleur à plus de 50°C, d’ici la fin du siècle.

Rédigé par Émilia Capitaine, le 4 Aug 2017, à 9 h 40 min

15 départements du Sud de la France ont été placés en vigilance orange canicule par Météo France. Si les émissions de gaz à effet de serre continuent de croître, les épisodes caniculaires extrêmes risquent de se multiplier en France, avec des pics de chaleur à plus de 50°C d’ici 2100, estiment des scientifiques français.

15 départements en vigilance orange canicule

Jeudi 3 août 2017, Météo France a placé 15 départements en vigilance orange canicule. Un épisode caniculaire qui prendra fin “au plus tôt” samedi 5 août 2017. Les départements concernés sont les suivants : les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, le Gard, la Haute-Corse, la Drôme, l’Isère, le Rhône, le Var, le Vaucluse, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales.

Dans la journée de jeudi, Météo France a relevé des températures comprises entre 35 et 38°C dans le Sud-Est et des pics de chaleur à plus de 40°C ont été relevés à Vallon-Pont-d’Arc, à Jouques, à Lantosques, à Ajaccio et à Sartène.

Lire aussi : Coup de chaleur, coup de soleil : attention, danger !

Des pics de chaleur à 50°C d’ici 2100

Plus les années passent, plus le réchauffement climatique fait sentir ses effets. À l’avenir, les épisodes caniculaires risquent de se faire plus nombreux et plus intenses, notamment dans le Sud de la France. Selon une étude française publiée dans la revue Environmental Research Letters, d’ici la fin du siècle, la France pourrait connaître des pics de chaleur inédits pendant la période estivale, avec des températures dépassant en certains endroits les 50°C.

Ces projections se basent sur le pire scénario du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), à savoir une progression continue des émissions de gaz à effet de serre engendrant un réchauffement planétaire moyen de 3,7°C d’ici 2100, bien au-dessus de l’objectif des 2°C fixé par l’Accord de Paris sur le climat.

Illustration bannière : Enfants jouant dans l’eau en période de canicule – © Anna Nahabed
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. En 2015, on dit “il faut tout faire pour quand 2050 la terre ne se réchauffe pas de 2 °C”. Entre 2015 et 2016 on a prie 1,2°C en un an! Deux foi cette été on a atteind les 42°C. Je vie dans le nord de l’île-de-france. Le climat ce réchauffe bien plus vite mais ne l’ont-il pas prévu?

Moi aussi je donne mon avis