Les bienfaits de la camomille

Connue pour être l’alliée des cheveux blonds, la camomille renferme de nombreuses autres vertus ! Découvrez les bienfaits de la camomille en tant que remède naturel.

Rédigé par Nolwen, le 21 Aug 2018, à 16 h 24 min

Les préparations de camomille

La camomille, quelle que soit l’espèce,  peut être utilisée de différentes façons :

  • en tisane ou en infusion : faire infuser environ une cuillerée à soupe de fleurs séchées dans 200 ml d’eau bouillie, pendant une dizaine de minutes. À boire plusieurs fois par jour.
  • en sirop : après avoir fait infuser 100 g de fleurs séchées dans 200 ml d’eau bouillante, ajouter 100 g de sirop de sucre neutre. Faire ensuite chauffer pour homogénéiser le mélange. À utiliser pour combattre les douleurs pelviennes, à raison d’une cuillerée à soupe dans une tisane quelconque, quatre fois par jour.
  • Fleurs de camomille romaine séchées ©sasaken

  • en compresse et en gargarisme : faire infuser une dizaine de grammes de fleurs séchées dans 100 ml d’eau bouillante, laisser refroidir. À utiliser en cas d’inflammation de la peau ou des muqueuses.
  • en inhalation : faire infuser 3 g de fleurs de camomille dans 150 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes et inhaler les vapeurs. Excellent en cas d’inflammation des voies respiratoires.

Contre-indications éventuelles

Malgré les bienfaits de la camomille dans de nombreux cas, il faut cependant préciser qu’il peut exister des contre-indications quant à son utilisation.

Certaines personnes sont allergiques aux plantes de la famille des astéracées à laquelle appartient la camomille (tout comme la marguerite, l’arnica, le souci, le chrysanthème, etc.).

– Par ailleurs, son usage sous la forme d’huile essentielle est déconseillé pendant le premier trimestre de la grossesse. La camomille est traditionnellement réputée pour son efficacité à déclencher les menstruations. La grande camomille est déconseillée aux femmes qui allaitent, et aux enfants de moins de deux ans.

– L’ingestion directe des feuilles de camomille (et donc leur mastication) peuvent éventuellement causer chez certaines personnes de petits ulcères buccaux (généralement après des mois d’usage continu). La prise en capsules ou comprimés au lieu de mastiquer les feuilles permet de contourner ce problème.

Illustration bannière : Grande camomille – © Eileen Kumpf
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

35 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci,mais on peux le touver en côte d’ivoire

  2. Oui, Je Vais Essayé!

  3. comment utilisez le camomille pour faire allonger les cheveux ??

  4. me fait beaucoup de bien presentement pour henie hiatale ,anti inflamatoire de l’estomac et aesophage

  5. ok

  6. esce bon pour les douleurs au mossels bras et les coudes et les tunnels carpiens et les articulations et os aussi tendinopathie

  7. mois je suis en Afrique du nord, Djelfa plus excatement, cette plante est en abondance ici, personellement je l’ai jamais essayée mais merci bien pour l’info.

  8. J’ai déja essayé la tisane de la camomille.Sui soulagé sur ma colopathie.

  9. J’ai déja éssayé la tisane de camomille,sui soulagé par ma colopathie.

  10. la camomille n’a t elle pas d’effets secondaires? merci

Moi aussi je donne mon avis