Avec la réforme 100 % santé, vos lunettes vont coûter plus cher

La réforme 100% santé va faire des gagnants et des perdants. Voici ce qui vous attend si vous devez acheter des lunettes en 2020.

Rédigé par Audrey Lallement, le 22 Dec 2019, à 8 h 00 min

La réforme 100 % santé était une promesse électorale d’Emmanuel Macron. Elle doit entrer en vigueur au 1er janvier 2020. Si elle permettra de bénéficier gratuitement d’un certain type de lunettes, elle entraînera, en contrepartie, l’augmentation des autres.

Qu’est-ce que le 100 % santé ?

Histoire vraie : début décembre 2019, après la consultation de sa fille chez l’ophtalmologue, une mère entre dans un magasin d’optique afin de choisir une nouvelle paire de lunettes. Après que la demoiselle eut essayé plusieurs montures, elle pose son choix sur un modèle façon écaille d’une marque connue.

Les montures de plus de 100 euros du panier libre seront plus onéreuses pour les assurés © Africa Studio

Au moment de remplir le dossier, l’opticienne s’exclame : « Vous avez bien raison de les acheter maintenant, dans quelques semaines, vos lunettes seront plus chères ». La mère sourcille : « Ah oui, j’avais oublié cette histoire de 100 % santé. Mais vous voulez dire le contraire, je ferait mieux attendre un peu avant de lui acheter ses lunettes ? ». « Non, pas du tout, répond la vendeuse. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les lunettes vont bien augmenter en 2020 ».

L’opticienne a raison. En effet, ce sont pour les lunettes faisant partie de la classe A – aussi appelée 100 % santé – que les patients n’auront rien à débourser grâce à un reste à charge zéro. Il s’agit de 10 modèles enfants et de 17 modèles adultes disponibles dans deux coloris différents chacun.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur et que vous optez pour des lunettes qui ne font pas partie du panier 100 % santé, alors vous devrez payer plus cher.

Le plafond des mutuelles passe de 150 euros à 100 euros

Dans ce cas, il s’agit de la classe B. autrement dit, le tarif des lunettes est libre et vous choisissez la marque qui vous plait. Voici le prix à payer pour plus de confort et d’esthétique, et qui coûtera plus cher dès 2020, car le plafond des mutuelles sera de 100 euros contre 150 euros aujourd’hui.

Finalement, ce serait une histoire de vases communicants. Pour avoir des lunettes gratuites d’un côté, il faut augmenter ailleurs, c’est-à-dire celles qui ne font pas partie du panier A.

Votre opticien pourra vous proposer un devis panier 100 % santé et un devis prix libre © ronstik

« Sachant que le coût médian d’une monture est de 135 euros selon les calculs du ministère de la Santé, une monture sur deux induira un reste à charge supplémentaire d’au moins 35 euros à compter de l’application de la réforme. Si la monture est évaluée à 200 euros, ce sont 100 euros qui resteront à charge pour l’assuré, deux fois plus qu’avant la réforme » expliquent nos confrères de Capital(1).

Une bonne alimentation pour une bonne vision

Des lunettes pour tous

Ce nouveau système doit permettre une égalité des soins. Ainsi les plus riches devront dépenser plus s’ils souhaitent des lunettes de marques ou avec une excellente qualité de verres tandis que les plus modestes pourront avoir des lunettes gratuites, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent.

Il y a cependant un bémol dans cette réforme. Les personnes les plus modestes sont aussi celles qui travaillent dans des milieux où il y a beaucoup de poussière ou de salissures (ménages, bâtiment, etc). Or, les verres spécifiques, résistant à ce type d’environnement, ne font pas partie du panier 100 % santé. Enfin, il est possible que cette réforme entraîne une hausse du tarif des mutuelles.

Illustration bannière : la réforme du 100 % santé devait réduire le reste à charge des Français © Koldunov

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. et bien on achètera des lunettes lowcost ! quitte à acheter de la merde à 200 euros autant acheter de la merde beaucoup moins chère

Moi aussi je donne mon avis