Des lunettes plus écolo, c’est possible !

Rédigé par Aurore, le 25 Jul 2012, à 17 h 41 min

Développement durable et respect de l’environnement font partie intégrante de plusieurs aspects de nos vies, de plus en plus nombreux. Il fallait bien que le secteur des lunettes et montures optiques s’adapte.

Si ce secteur est souvent associé à celui du luxe (il suffit d’entrer chez un opticien classique pour regarder les marques proposées), de plus en plus d’alternatives durables sont proposées pour rendre nos montures plus vertes.

Des montures de lunettes innovantes et durables

Métal, plastique, titane, acier… Au rayon lunettes de votre opticien, peu nombreuses sont les montures composées de matériaux durables. Mais les choses changent. Si vous souhaitez porter sur votre nez des lunettes plus écologiques, de nouveaux matériaux vous sont proposés.

Des montures en bois, écolo-chic

© MYWOODSUNGLASSES

De plus en plus de marques optent pour le bois pour composer leurs montures. Cette nouvelle tendance a notamment eu pour conséquence de diminuer le prix de ces montures et de les rendre plus accessibles.

MYWOODSUNGLASSES propose des montures en acacia, platane, noyer, peuplier, aubépine à partir de 139€, en monture optique ou solaire. Iwood Ecodesign propose de son côté des montures plus haut de gamme, en Teck ou Sapele. Le bois utilisé provient de yacht privés, une récupération de luxe ! La colle utilisée à l’assemblage de la monture est sans formaldéhyde et n’émet pas de COV.  De son côté, Shwood propose des montures faites à la main aux Etats-Unis et utilisant uniquement du bois local ou exotique provenant de forêts gérées durablement. Herrlicht décline ses montures en différents bois. Vous pouvez choisir entre l’érable, le bois de cerisier, de noyer, l’érable et noyer, l’érable et le chêne pour multiplier les effets. De son côté, Proof propose également des montures en bois, mais en bambou cette fois. Cette marque a également pour particularité d’offrir une paire de lunettes à une clinique oculaire indienne pour chaque paire achetée par un particulier.

Des lunettes recyclées et recyclables

Après les lunettes en bois, certaines marques proposent des lunettes en matériaux recyclés. C’est le cas de Linksin qui certifie ses montures comme étant Eco-Friendly, composées d’au moins 50 % de matériaux recyclés. Les peintures sont certifiées RoHS et la structure en métal est en acier inoxydable. Utilisant des produits recyclés, une monture Linksin est également recyclable. L’assemblage de la monture n’utilise pas de vis.

Les boîtiers pour lunettes sont également en plastique recyclable. D’autres marques optent pour des modèles plus durables et des matériaux plus écolo. Von Zipper propose des montures mélangeant huile de graines de ricin et grilamid TR90 (thermo-plastique très souvent utilisé en optique pour sa légèreté et sa solidité). Icueyewear vous propose des montures en métal et plastique recyclé ainsi qu’en bambou tandis qu’Oakley propose une paire de solaire fabriquée à partir de chutes inutilisées lors de la fabrication d’autres montures. D’autres matières éco-friendly peuvent servir à l’élaboration de montures comme la caroube, l’amidon de maïs.

*

La suite p.2> Zoom sur le premier magasin d’optique éco-conçu

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

18 commentaires Donnez votre avis
  1. Une belle source d’inspiration pour l’ecologie dans la lunetterie
    Merci pour cette decouverte!

  2. Pour ma part une lunette fabriquée en asie ou en france ne change rien si ce n’est le coût de revente une aisatique ou un europeen a la fabrication reste un etre humain avec un savoir . Le coté c’est fait en france c’est mieux fait pour moi relève du fameux chauvinisme francais….j’en ai achété une paire recemment sur le site cité par stef j’en suis très content et comparé aux prix partiqués par les opticiens je suis satisfait ( mais cela reste mon avis )

    • Bonjour Pierrot.
      Permettez-moi de vous exposer mon point de vue et la démarche sincère que j’essaye de réaliser dans cette boutique, unique en France qui allie, dans sa globalité, optique et développement durable :
      Cela n’a rien à voir avec le chauvinisme.Charité bien ordonnée commence par soi-même : il y 5 millions de chômeurs en France. La Grèce vit une crise sans précédent, il y a 35% de chômage en Andalousie avec des personnes qui vendent des paquets de mouchoirs dans la rue !!! Il n’est pas question de déconsidérer nos frères en humanité asiatiques (ou autres).
      ET n’oubliions pas que 30% de la pollution est due aux transports.
      Alors je crois profondément que lorsque l’on est français et écolo, acheter français n’est pas un acte chauvin mais un acte éco-citoyen. Et si j’étais écolo et vietnamien, je n’achèterais pas de produits français, mais des produis locaux pour les mêmes raisons. BIEN à vous.

  3. Pour m

  4. il y’ a uen marque francaise qui fait ca aussi kudjo.fr je les ai vu à CANNES leur site est pas mal.

  5. bonjour
    je tiens à reagir sur le**permier magasin eco conçu **de FRANCE
    Depuis 2009, j’ai ouvert un magasin d’optique ecologique
    nous n’utilisons que de l’eau de pluie depolluée en fin de cycle
    toit végétal
    puits canadien, peu de chauffage, pas de climatisation du tout
    eclairage basse consommation
    A ce titre, je pense etre légitime au titre de premeir magasin eco-concu:)
    vertes amitiees
    Mr SERIS

    • Et à l’intérieur, que trouve t-on cher ami ?

      Peintures sans COV, les meubles, le carrelage, provenance et label des diverses fournitures ?

      MERCI pour votre réponse.

  6. Attention au green washing…
    Si les montures proposées ci-dessus semblent écolos, elles sont pour certaines d’entre elles fabriquées… en Asie et développées par des européens… Où est la cohérence ? Green-washing, quand tu nous tiens…

    Ainsi le bon réflexe, outre de demander la composition des éléments constituant la monture, est de demander le lieu de fabrication des pièces principales à savoir la face et les branche.

  7. La marque Shwood est dispo dans les boutique i love optic sur Paris. L’opticienne ma dit quelle venait de recevoir la nouvelle collection.

  8. Pour répondre à votre question, oui à 400%!!! Je ferai même l’aller-retour depuis Paris jusqu’à Lyon, s’il le faut

  9. OUI BIEN SUR , IL FAUT DEVELOPPER CE GENRE DE BOUTIQUE ET JE SUIS PRETE A ALLER ACHETER MES LUNETTES DANS CES BOUTIQUES ECOLO
    QUE CELLES CI SE DEVELOPPENT UN PEU PARTOUT. SUPER IDEE

  10. Et les bénéfices exorbitants que font les opticiens, ils sont durables aussi ?

    • Attention.
      Lorsque l’on commercialise des produits chinois, les marges peuvent être, en effet, exorbitantes.
      Je ne fais pas des marges exorbitantes ; les prix que je pratique me semblent justes.
      Mais ceci peut, à juste titre, vous sembler manquer d’objectivité ; en effet, la meilleure preuve est le retour de certains de mes clients, qui m’avouent être agréablement surpris d’acheter enfin un équipement (montures + verres correcteurs de prescription) de fabrication française, en ayant payé moins cher que lors de leur achat précédent, chez certains de mes confrères. ^_^.

      Ma démarche est sincère et je suis quelqu’un d’honnête.
      Vous pouvez visiter mon site si vous le souhaitez :
      http://www.sebastienbetend.fr

      MERCI.
      BIEN à vous.
      Sébastien Bétend.

  11. Cet article très intéressant suscite une question par rapport aux matériaux utilisés pour concevoir des montures plus durables : peut-on régler ces montures aussi facilement que les montures « traditionnelles » ? Je pense surtout aux modèles en bois. Je suis très sensible à cette question car j’ai actuellement des difficultés pour faire régler ma monture neuve de façon à ce qu’elle soit à la fois confortable et correctement maintenue, car j’ai des verres assez lourds.

  12. Parmi les articles de Consoglobe, tous utiles, en voici un, qui bien que portant sur un sujet apparemment secondaire, touche en réalité à une vaste consommation.
    Il est fort heureux que vous ayez eu la pertinence de le présenter.

    Merci beaucoup.

  13. C’est une très belle initiative qui j’espère saura s’étendre bien au delà de Bron ! Il faudrait que les mutuelles prennent part à cela en signant des contrats de préférence afin de motiver l’ensemble de la profession.

Moi aussi je donne mon avis