‘Crèmes’ et ‘laits’ végétaux vont disparaître des rayons

Mercredi 14 juin, la Cour de justice européenne a tranché. Les appellations telles que “lait de noisette”, “beurre de tofu” ou encore “fromage végétal” sont désormais interdites.

Rédigé par Maylis Choné, le 15 Jun 2017, à 11 h 40 min

Les entreprises agroalimentaires devront changer leurs étiquettes sur de nombreux produits pour être en accord avec le nouvel arrêté de la Cour de justice européenne.

Le lait végétal n’est pas du lait selon la Cour de justice de l’UE

La décision de la Cour de justice de l’Union Européenne date du 14 juin 2017 et vise toutes les entreprises fabriquant des substituts de lait, comme notamment le lait de noisette, de soja, de riz, ou encore le beurre de tofu, les yaourts végétaux, etc. Le principe est simple : les termes lait, crème, chantilly, fromage, yaourt ou beurre ne devront plus être utilisés et seront strictement réservés au lait provenant de mammifères.

Qu’est-ce que le lait pour la Cour de justice ? “La dénomination ‘lait’ est réservée exclusivement au produit de la sécrétion mammaire normale, obtenu par une ou plusieurs traites, sans aucune addition ni soustraction“. Les entreprises agroalimentaires devront donc changer les appellations de nombreux produits pour que les consommateurs y voient plus clair.

traite, lait de vache

© yuda chen

La France déjà en règle

Depuis 2015, la France a déjà modifié ses étiquettes. On peut désormais consommer des boissons à base de soja, de noisette, de riz, etc. Quelques exceptions, selon les traditions des pays, pourront néanmoins continuer d’exister, comme la crème de marron, la crème de cassis, la crème de riz ou encore le lait d’amande. Il s’agit en effet ici de produits traditionnels ou d’appellations historiques.

La décision est tombée à la suite d’un litige entre l’entreprise TofuTown, qui distribue des aliments végétariens et végétaliens, et une association allemande de lutte contre la  concurrence déloyale, Verband Sozialer Wettbewerb. Cette dernière mettait en cause l’appellation de beurre de tofu. La Cour de justice de l’UE a tranché : tout lait doit être d’origine animale.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




16 commentaires Donnez votre avis
  1. Les laits d’origine animale ont des spécificités nutritionnelles bien différentes de celles des produits type “jus de”, d’où la nécessité de dénommer les aliments avec justesse. C’est un vrai plus pour le consommateur

  2. Et c’est la “crème” de l’UE qui décide ça !!
    Comment devrons nous les nommer dorénavant?

  3. Ils prennent les consommateurs pour des bugnes, en peinture le lait de chaux est utilisé, ce n’est pas pour ça qu’on va le boire.
    Le lobby des produits laitiers, en pleine crise, tire dans tous les sens et le perd.

  4. Et bientôt l’UE va aussi intervenir pour changer le dictionnaire et le sens des mots, s’il n’est pas le sens initial?
    Lait, Larousse :
    “Liquide blanc, opaque, de saveur légèrement sucrée, constituant un aliment complet et équilibré, sécrété par les glandes mammaires de la femme et par celles des mammifères femelles pour la nutrition des jeunes.
    Liquide qui ressemble au lait : Lait de coco.
    Émulsion cosmétique, souvent parfumée, destinée aux soins de la peau.
    Préparation médicamenteuse ayant une apparence laiteuse.”
    C’est beau le lobbying, l’endoctrinement et l’abêtissement généralisés…

    • D’ailleurs, je me demande si le terme”union Europeenne”est correct. Peut-être dvrait-on dire “Autorité Unilaterale neo-liberale allemande ?

    • je ne l’aurais pas mieux formulé. Ces vendus de l’europe n’ont visiblement rien de plus utile à faire que de plancher sur des appellations si communes et sans danger… Que les CONSommateurs s’intoxiquent en consommant des produits d’origine animale, qu’ils polluent par conséquent la planète et épuisent les ressources, cela ne semblent pas les déranger ces abrutis de parasites politiques…
      Ce monde est une véritable abjection humaine… avec un niveau de connerie à la hauteur du parasite

  5. C’est du grand n’importe quoi! Le lait Ribot est-il du “lait” ? On parle bien du “lait” de je ne sais plus quelle plante! Alors pourquoi compliquer ? On sait bien que le jus à base de plantes n’est pas du lait… Mais le nom pouvait être emprunté quand même! De même pour les yaourts! Pour le “fromage”, adoptons “faux mage”! En plus c’est rigolo!
    Par ailleurs si on consomme du lait végétal, c’est bien parce qu’on ne veut pas de lait de vache! Eh, bien lancez un concours pour que soient proposés des noms pour ces aliments!
    On peut faire acte de créativité.

  6. ça ne me gêne pas puisque ce n’est pas du lait !

    • Attention gros scoop: la voie lactée, ben en fait, ce n’est pas du lait.
      Bon pas de quoi en faire un fromage, non plus.

  7. Bonjour, … d’où l’importance de définir les produits grâce à la réglementation. La dénomination touche les produits d’origine alimentaire et ne définit pas les produits cosmétiques. Donc vous trouverez toujours vos “crèmes” de jour sur les étals. Les jus de soja et les laits d’origine animale auront chacun leur place, plus de confusion. … D’ailleurs, pour quelles raisons l’industrie des produits d’origine végétale souhaitait le mélange des genres!!!!!

  8. Ils devraient interdire le mot lait sur les briques UHT car sa ne ressemble en riens au produit d’origine qui sort des animaux !

    • Exact, d’ailleurs il le dise : “La dénomination ‘lait’ est réservée exclusivement au produit de la sécrétion mammaire normale, obtenu par une ou plusieurs traites, sans aucune addition ni soustraction“. Le lait des animaux arrivant dans les laiteries est cassé au niveau moléculaire pour être ensuite reconstitué en fonction du produit à fabriquer. De part cette législation TOUTES les bouteilles bio ou non de lait d’animaux ne doivent plus porter la mention “LAIT”. 🙂

  9. Plus ça va et plus les humains sont malades !
    Pour le mot crème, il faudra donc supprimer aussi “shampoing-crème” et TOUT ce qui se rapporte à “crème”… Comme la couleur “blanc-crème” etc…etc…puisque le mot “crème” ne peut venir (à leur idée) que du lait des mamelles animales. Donc, retirons TOUS les mots “crème” de tout ce qui existe en cosmétique aussi comme :”crème” de jour, “crème” de nuit etc…etc…

    • idem pour le lait de toilette 🙂

  10. arrêtez de faire des titres racoleur ! c’est pas du tout le cas c’est juste un changement de nom

Moi aussi je donne mon avis