Alimentation : la malbouffe invisible

Rédigé par Nolwen, le 2 Dec 2010, à 17 h 31 min

81 : le département du Tarn, mais surtout  le nombre de polluants dévorés en 24 heures par un enfant de 10 ans, dont l’alimentation s’avère pourtant des plus classiques et équilibrées. Au menu : 36 pesticides différents, 5 substances cancérigènes avérées, 42 suspectées de l’être, 37 perturbateurs endocriniens probables… Bon appétit !

Attention : menus toxiques !

Developpement durable articleMenée par l’association Générations Futures et le réseau européen Heal, une étude a analysé un menu journalier type ingéré par un enfant de 10 ans, allant du petit déjeuner au dîner.

Les aliments ont été précautionneusement choisis puisqu’il s’agissait de ceux recommandés par le ministère de la Santé*, un petit chewing-gum en plus… Et, au vu des résultats publiés le 1er décembre 2010, Xavier Bertrand devrait sans doute revoir la copie… en y mettant un peu (beaucoup) de bio au préalable.

Des menus toxiques ?

Developpement durable articleCar ceux-ci ont de quoi nous glacer (et empoisonner) le sang !  Même si l’enquête (qui porte bien son nom  : “Menus toxiques“) mériterait d’être approfondie,  il reste que la plupart des aliments étudiés sont des plus classiques, des plus innocents et inoffensifs à première vue.

  • 128 résidus chimiques provenant de 81 substances ont ainsi été retrouvés dans des tartines beurre – confiture, salades, riz, ou autre baguette bien française,
  • Toutes les stars des toxiques sont bien là : pesticides, PCB, métaux lourds, Bisphénol A, phtalates, dioxines…

*Les menus, composés de 3 repas, un goûter et un en-cas, ont été composés à partir d’aliments non bio
achetés dans des supermarchés de différentes enseignes (Auchan, Carrefour, Intermarché, Leclerc…) à Paris et dans l’Oise entre juillet et septembre 2010 , en suivant les recommandations officielles du PNNS, soit : 5 fruits et légumes frais, 3 produits laitiers et 1,5 L d’eau (du robinet).

Du poisson ? Non, du poison dans nos assiettes

La palme revient au saumon et ses 34 résidus (dont 4 cancérigènes acérés) dégustés au dîner.  Developpement durable article

Mais d’autres aliments ne sont pas beaucoup mieux lotis : steak haché, beurre doux et produits laitiers faisant le plein de PCB, thon à l’arsenic, fruits et légumes aux pesticides pourtant interdits… Developpement durable article

La suite  : les toxiques et les menus recommandés
suivant


Sur la pollution alimentaire :

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    une remarque: sur la page “https://www.planetoscope.com/fruits-legumes/1747-production-de-fruits-en-france.html” au paragraphe “La production de fruits en France” vous avez noté:
    2 700 000 000 kg
    La production de fruits en France en 2012 a été de 2,7 millions de tonnes.
    ???

Moi aussi je donne mon avis