5 plantes qui adorent pousser en intérieur

L’envie de faire pousser du vert dans son logement est de plus en plus répandue. Certaines plantes s’y prêtent d’autres moins. Voici une sélection de 5 plantes qui vont être particulièrement heureuses chez vous.

Rédigé par Nolwen, le 10 Jan 2020, à 16 h 10 min

Faire pousser des tomates en intérieur : pourquoi et comment ?

Ce beau fruit qui se développe sur une plante originaire du Mexique, la Solanum lycopersicum, s’est répandu dans le monde entier après la colonisation des Amériques par les Espagnols. Il en existe de multiples variétés notamment de petite taille : les tomates cerises qui sont parfaites pour des plantations intérieures.

C’est surtout pour leur bon goût qu’on les choisit, mais elles sont aussi riches bêta-carotène, en vitamine A, C, K et aident la peau à à protéger du soleil. Pas mal !

pousser en intérieur, plantes, tomates

Tomates © Tayask

Où et comment faire pousser des tomates d’intérieur ?

Ces tomates ont besoin de beaucoup de lumière et de chaleur, aussi il est judicieux de les placer devant une fenêtre, face au sud, voire de les éclairer avec une lampe fluo pendant les sombres journées d’hiver.

Pour faire pousser harmonieusement vos tomates en intérieur, tout est question d’équilibre. Le sol doit être humide sans être détrempé. Notez aussi que si les tomates sont naturellement fécondées par es bourdons, il est possible de le faire à la main avec un coton-tige comme pour les courges en extérieur.

Lire page suivante : faire pousser de la coriandre en intérieur

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Salut

  2. Ah, là, là ! Ces jardiniers du balcon ! LOL ! La tomate n’a pas besoin d’être fécondée, ni par les insectes, ni par l’humain puisqu’elle est auto-fertile. Par contre, certains insectes (dont les bourdons) viennent en effet butiner les fleurs de tomates, s’ils ne trouvent rien d’autres à se mettre sur la langue. Ce sont eux qui créent ce qu’on appelle la pollinisation croisée, autrement dit…un futur hybride naturel !
    Alors, c’est sur que sur un balcon au milieu du béton des villes, il y a pas foule de pollinisateurs ! Vouloir cultiver des plantes qui donnent des fruits, c’est tout de suite moins facile. Quant à la culture de tomates en intérieur, pour ma part c’est une aberration. Mais de nos jours, on est plus à une absurdité près ! RE-LOL !

  3. Seul, l’aloe vera échappe aux critiques. J’en ai un depuis des années et je ne l’arrose, quelques gouttes, qu’une fois par mois.

  4. les tomates sont polénisées par les bourdons et non par les abeilles.
    Personnellement je n arrive jamais a conserver longtemps un pot de basilic que j achète, pourtant c’est beau bon et j aime le gout et l odeur

  5. Ça prend moins d’une minute pour féconder les fleurs de tomates à la main (avec un coton-tige): c’est ce que je fais pour mes piments.

  6. Pour plaire à mon basilic d’intérieur il faudrait que j’aie des choux, des courges et des haricots ?

Moi aussi je donne mon avis