Vins d’alkékenge et d’artichaut : diurétiques, anti-fièvre, anti-cholestérol

Vins d'alkékenge et d'artichaut : diurétiques, anti-fièvre, anti-cholestérol

Une fleur et quelques semences… Pour notre dixième volet de « 20 sur Vins », allons faire un petit tour au jardin puis au potager pour soulager troubles de la digestion, fièvre ou cholestérol.

L’alkékenge : diurétique et contre la fièvre

Si vous avez dans votre jardin cette jolie plante, appelée aussi « amour-en-cage » ou « cerise d’hiver » à cause de la couleur et de la forme si particulière de son fruit, vous savez certainement que, à condition qu’il soit bien mûr, vous pouvez consommer ce dernier soit cru, soit en gelée. L’alkékenge est excellente contre la goutte et les rhumatismes  !

Le vin d’alkékenge, comment le préparer ?

Laissez macérer 30 g de tiges, de feuilles et de baies d’alkékenge dans un litre de bon vin pendant 8 jours, puis filtrez. Cette préparation se révèle un bon diurétique, à raison de 2 à 4 cuillerées à soupe par jour.

alkékenge vin santé contre la fièvre cholestérol

Baies d’alkékenge © Shutterstock

Vous l’apprécierez aussi pour faire baisser la fièvre. Dans ce cas, prenez 1 ou 2 petits verres à liqueur dans la journée.

L’alkékenge, où la trouver ?

Le mieux est d’en avoir dans le jardin, ou dans un jardin ami. Il se peut que l’on en trouve sur certains marchés, mais c’est plutôt rare. Sinon, les baies se vendent aussi dans certaines herboristeries, mais séchées.

L’artichaut : en vin en cas de cholestérol, troubles du foie ou de la vésicule

Plante médicinale réputée, l’artichaut a une action très bénéfique sur le foie et la vésicule. Efficace pour traiter les affections biliaires, les nausées, les indigestions et les ballonnements, il a encore bien d’autres qualités.

artichaut vin santé contre la fièvre cholestérol

Champ d’artichauts en Bretagne : la plante a un effet anti-cholestérol © Shutterstock

Le vin de feuilles d’artichaut, lui, est particulièrement conseillé pour améliorer les troubles du foie ou de la vésicule.

  • Dans un récipient fermé, ajoutez 80 g de feuilles séchées et préalablement fragmentées d’artichaut à 1 litre de vin rouge.
  • Laissez macérer pendant 15 jours.
  • Filtrez à travers un linge très fin.

Troubles du foie ou de la vésicule : un verre à liqueur après les repas principaux.

En cas de cholestérol, le même vin est conseillé, à raison d’un verre à la fin du repas de midi, en cure de 21 jours.

En guise de rappel

Il est bien évident que ces quelques suggestions ne remplacent nullement une consultation médicale lorsque cette dernière semble nécessaire ! En cas de doute quant à la nature d’un trouble qui persiste, un rendez-vous avec votre médecin s’impose. Et, faut-il le rappeler, ces différentes préparations sont destinées exclusivement aux adultes !

L’artichaut encore : en teinture pour favoriser digestion et élimination

  • Placez 500 g de feuilles séchées et coupées dans un litre d’eau-de-vie blanche pendant 21 jours.
  • Pressez, filtrez et mettez en petites bouteilles.

Pour favoriser la digestion et l’élimination, stimuler le travail du foie et de la vésicule biliaire et aider à normaliser le taux de cholestérol  : 2 cuillerées à café de cette préparation dans un peu d’eau avant chaque repas.

Illustration : Lutter contre le cholestérol et la fièvre avec deux plantes © Shutterstock