La Toyota Mirai à hydrogène, première voiture du futur ?

La Toyota Mirai à hydrogène, première voiture du futur ?

La première voiture dotée d’une pile à combustible hydrogène va être commercialisée par Toyota au Japon en décembre et lors du second semestre 2015 aux Etats-Unis et en Europe. Avec cette première mondiale, le géant nippon de l’auto espère réitérer le succès pionnier de la Prius … et tourner une page de l’histoire automobile.

La voiture à hydrogène est née, c’est la Mirai

La Mirai, première voiture à hydrogène pour le très grand public, fait le pari de l’hydrogène comme combustible et pourrait bien figurer la nouvelle voiture propre à la mode 21ème siècle écologique. Il sera toutefois bien difficile de reproduire le beau succès de la Prius hybride. La Prius est notamment le modèle de voiture le plus vendu actuellement en Californie !

Première voiture de masse dotée d’une pile à combustible à hydrogène, la Mirai pourrait bien être une version plus chic et plus puissante de la Prius, si ce n’est le bouton H20 du tableau de bord qui permet de relâcher un filet d’eau claire.

Mirai (means future in Japanese) Toyota Fuel Cell vehicle (using hydrogen )

Mirai veut dire “futur” en japonais pour souligner “l’avènement d’une nouvelle ère pour l’automobile.”

Jusqu’à présent les constructeurs auto ont été plutôt timides dans leurs tentatives d’élaboration d’un véhicule à pile hydrogène qui soit vraiment commercialisable. Mais pour Toyota, ça y est, la Mirai est ce véhicule qui va démocratiser ce nouveau et très attendu combustible “propre”.

Des débuts timides mais déterminés

Cette nouvelle génération de voiture va commencer timidement puisque seulement  700 unités vont être commercialisées dans un premier temps, dont seulement 50 à 100 exemplaires pour l’Angleterre, l’Allemagne et le Danemark. La France, marché pauvre, devra attendre.

Mirai-hydrogène-toyota

Plaisir de conduite grâce au centre de gravité bas.

Mirai, une voiture qui reste (très) chère

La Mirai va être vendu à 53 000 euros au Japon, 44 000 € aux Etats-Unis et 50 000 € en Europe. Un expert du secteur notre que même avec des tarifs aussi élevé, la marque perdra de l’argent sur chaque voiture. Les piles à hydrogène propulsent les voitures tout comme le font les batteries des voitures électriques. Mais au lieu de stocker l’énergie dans une batterie, c’est du gaz hydrogène qui est stocké à bord du réservoir du véhicule : le plein peut être fait en quelques minutes.

 Les avantages de la voiture à hydrogène

La Mirai a quelques avantages sur la voiture électrique.

L’hydrogène c’est une autre manière de produire de l’électricité. Donc une voiture à hydrogène est aussi une voiture électrique, mais l’hydrogène, explique Totyota, peut propulser de plus gros véhicules, comme l’avait compris l’ex-gouverneur  Arnold Schwarzenegger,qui avait converti son Hummer à l’hydrogène avant de partir en guerre pour l’écologie.

  • Les seuls rejets de la Mirai sont de la vapeur d’eau qui sort de son tuyau d’échappement ; ininoffensif.

La voiture à hydrogène bénéficie d’une plus grande autonomie : Toyota affirme que sa Mirai peut parcourir 185 km d’une traite à comparer à une moyenne de 50 km pour les voitures électriques (selon Toyota). Mieux, il suffit de quelques minutes pour remplir le réservoir d’hydrogène compressé.

La difficulté va consister pour les premiers acheteurs à savoir où se réapprovisionner. Nous aurons l’occasion de faire le point sur ce sujet

Un certain nombre de constructeurs sont sur la voie de l’hydrogène.

Honda a annoncé qu’il commencera à vendre une voiture à hydrogène en 2016 ; Huyndai a commencé à vendre son SUV Tucson à pile à combustible en Californie. De plus, Ford, Daimler et Renault travaillent ensemble à la mise au point d’une technologie hydrogène commune.

Pour préparer la voiture décarbonée qui sera la plus répandue en 2030 ou 2040, il faut s’y mettre maintenant.

*

Je réagis

Hydrogène, vecteur énergétique à potentiel

Hydrogène, énergie à avenir certain