Le Noma : le meilleur restaurant du monde devient végétarien une partie de l’année

Le ‘Noma’, un restaurant danois classé comme étant le meilleur restaurant du monde de 2010 à 2014, a annoncé sa volonté de devenir végétarien la moitié de l’année.

Le Noma : le meilleur restaurant du monde devient végétarien une partie de l'année

Le Noma, célèbre restaurant deux étoiles de Copenhague au Danemark, fait de la Nouvelle Gastronomie Nordique, le fil rouge de ses plats, en s’appuyant sur les produits du terroir scandinave.

Dernièrement, le chef, René Redzepi, a annoncé vouloir rendre sa carte entièrement végétarienne pendant toute une partie de l’année, de mai à septembre pour être plus exact. Une nouvelle qui va ravir tous les végétariens.

Le Noma : un restaurant avant-gardiste

Dans une vidéo postée sur son site internet, René Redzepi explique : « Nous allons déménager vers un endroit où nous pourrons cultiver nos propres produits. De mai à septembre, nous allons devenir un restaurant exclusivement végétarien. Notre communauté de fermiers et d’agriculteurs sera au coeur de cette saison verte ».

Après trois ans de réflexion, l’équipe du restaurant a décidé de déménager l’établissement sur un grand terrain où les produits seront directement cultivés par les employés et situé à seulement cinq minutes à vélo de son adresse actuelle dans le port de Copenhague. « Nous voulons changer le monde grâce à la nourriture », a déclaré Mark Emil Hermansen, responsable de l’association du Noma.

A Very Short Film About the Past, Present and Future of Noma from Rene Redzepi on Vimeo.

Durant les autres mois de l’année, le restaurant s’adaptera au gré des saison : de janvier à avril, quand le froid se fait plus présent, le Noma se tournera vers les produits de la mer puis avec l’arrivée du printemps, la cuisine évoluera en mettant l’accent sur la diversité qu’offre la nature à cette saison. De mai à septembre, le Noma sera donc 100 % végétarien et, à l’automne, la carte du restaurant se penchera vers des produits de la forêt avec des champignons, des noix, des baies, du gibier. Pour l’heure, il est prévu de fermer les portes de l’établissement fin décembre 2016 pour ne les rouvrir qu’en mai 2017.

En attendant, toute l’équipe va se rendre en Australie, pour ouvrir un restaurant éphémère dont le menu fera la part belle aux produits australiens… pour la modique somme de 485 dollars soit environ 430 euros !

Illustration bannière : Photo de couverture Facebook