Julia Roberts : pretty woman écolo !

Rédigé par Aurore, le 24 Nov 2011, à 17 h 18 min
Julia Roberts : pretty woman écolo !

Actrice célèbre dans le monde entier, on a tous rêvé un jour d’être en compagnie ou d’incarner Julia Roberts ! Franche et honnête, Julia Roberts revendique sa beauté “naturelle” dans un univers artistique trop souvent associé à la folie du Botox et du scalpel.

La célébrité, Julia Roberts sait ce que c’est. Mais depuis qu’elle est devenue maman, l’actrice a un autre but en tête : protéger la planète, et vivre écolo autant que possible !

Julia roule et vit écolo !

DR David Shankbone

Née en octobre 1967 en Georgie, Julia Roberts commence par jouer dans de petits spots publicitaires avant de se lancer dans le cinéma en 1986. Depuis, la filmographie de l’actrice ne cesse de s’agrandir avec de grands succès comme Pretty Woman en 1990, L’Affaire Pélican en 1993, Coup de foudre à Notting Hill en 1999, Ocean’s Eleven en 2001, Le sourire de Mona Lisa en 2003 et plus récemment Mange, Prie, Aime.

Maintes fois reconnue dans la profession, l’actrice obtient notamment le Golden Globe et l’Oscar de la meilleure actrice en 2001 pour Erin Brockovich.

La maison écolo de Pretty Woman

Très concernée par le réchauffement climatique, Julia Roberts a souhaité que son domicile de Malibu, en Californie, soit une maison verte, respectueuse de l’environnement et de la santé de sa famille.

Pour cela, l’actrice a dépensé pas moins de 20 millions de dollars, en grande partie pour équiper son domicile d’une alimentation en énergie solaire. Elle a également choisi des matériaux recyclés et les murs sont en panneaux de bois certifiés issus de forêts gérées durablement. Une éolienne a été installée sur son toit, ainsi qu’un système de récupération des eaux de pluie et des eaux usées utilisées dans la salle de bain.

Une maison qui a coûté cher donc, mais qui a un seul but : limiter le gaspillage autant que possible.

Julia roule à l’hybride !

Avec une maison aussi verte que la sienne, Julia Roberts ne pouvait se déplacer en gros 4X4 polluant.

La belle actrice a choisi de rouler en voiture hybride mais souhaite investir dans une voiture fonctionnant à l’huile végétale. Et quand elle est dans son ranch au Nouveau-Mexique, la belle se déplace à cheval : so glam’ !

*

La suite p.2> Julia Roberts : entre écologie et maternité

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Personnellement je trouve la rédactrice de cet article plus jolie que cette potiche! continuez Aurore !

    • Commentaire sans aucun rapport avec le caractère écolo de cet article ! Connaissez-vous la définition de “potiche” ? Pas vraiment approprié à la belle carrière de Julia ! Si elle est une des actrices les mieux payées de Hollywood, c’est n’est pas par magie ! De plus, elle est réputée pour être l’une des rares, voire très rares, actrices qui n’ont pas fait de chirurgie esthétique. Naturelle jusqu’au bout des ongles ;-)Merci Julia pour ce bel exemple contre le réchauffement climatique…

Moi aussi je donne mon avis