Je reste zen grâce à ces 5 techniques millénaires

Chacun le sait : la relaxation est une aide précieuse pour lutter contre le stress. Et, d’une manière plus générale, pour rester en forme et vivre plus heureux. De la théorie à la pratique, il ne reste souvent qu’à franchir le pas. Bonne résolution : maintenant je reste zen.

Je reste zen grâce à ces 5 techniques millénaires

Je reste zen grâce à 5 approches qui ont prouvé leur efficacité.

Je reste zen d’abord grâce aux massages

Pratiqué spontanément depuis la nuit des temps, le massage reste l’un des moyens les plus simples et les plus agréables de se détendre. Pratiqué par des mains expertes, il permet simultanément de soulager la musculature et d’éventuelles tensions, d’améliorer la circulation sanguine, de régulariser la circulation énergétique, bref, d’aider l’organisme à la fois à se détendre et à retrouver son dynamisme. Une manière efficace, en passant par le corps, de se relaxer de la tête aux pieds, esprit compris !

bonne-resolution-zen-massage

Pensez aussi aux formes plus sophistiquées que le simple massage corporel. Le watsu, qui se pratique dans l’eau, le shiatsu, massage japonais par pression le long des méridiens, la réflexologie qui, en stimulant les zones réflexes des pieds, traite et détend l’organisme entier, le do in, facile à apprendre et à pratiquer sur soi-même, le massage ayurvédique avec de l’huile tiède et des essences choisies ou encore, très tendance, le massage aux pierres chaudes, sont autant de variantes de cet art vieux comme le monde.

Connaissez-vous le training autogène ?

Issu de l’hypnose médicale, et d’abord apprécié dans un but psychothérapeutique, le training autogène a été mis au point au début du siècle passé par le Dr J.H.Schultz, psychiatre allemand et disciple de Freud. Cette méthode propose d’obtenir par un apprentissage progressif un état d’auto-hypnose volontaire, appelé « auto-décontraction concentrative ».

bonne-resolution-zen-hypnose

Basé sur une série de six exercices de départ qui permettent d’agir sur la musculature, la circulation, le mouvement cardiaque, la respiration, les organes internes et la circulation cérébrale, le training autogène est un système de relaxation simple, à la portée de chacun et relativement rapide à maîtriser. Il est cependant important de l’apprendre avec un enseignant qualifié.

Particularité de cette approche : la profonde détente physique ainsi obtenue, en elle-même fort bénéfique pour tout l’organisme, est ici un moyen et non un but. Il s’agit de mettre ensuite à profit cet état particulier pour améliorer efficacement sa santé, son bien-être, par exemple par le biais de formulations ou visualisations positives.

Le yoga, plusieurs fois millénaire

Pratiqué en Inde depuis des millénaires, il connaît un essor toujours plus important chez nous. Et pour cause : bien plus qu’une forme de relaxation, le yoga est à la fois une discipline et une philosophie dans lesquelles corps et esprit sont étroitement liés. Son nom vient d’ailleurs de la racine sanscrite « yug » qui veut dire union : union avec soi-même d’abord, avec autrui ensuite, et avec l’univers enfin.

bonne-resolution-zen-yoga

On devrait en réalité parler des et non du yoga, tant il existe de formes différentes de cette pratique. La plus connue et surtout la plus répandue d’entre elles en Europe, le hata-yoga, repose sur le principe de postures associées à un travail sur la respiration.

Ces différentes postures et mouvements amènent à une totale décontraction qui favorise à la fois la libre circulation de l’énergie à travers le corps et la mise au repos du cerveau. Avec à la clé des bienfaits physiques non négligeables, et surtout une plus grande résistance à tous les facteurs de stress.

La sophrologie, « science de l’esprit calme »

Élaborée dans les années 1960 par Alfonso Caycedo, un médecin colombien désireux de mettre à la portée des Occidentaux les bienfaits des méthodes orientales de santé et de sérénité, la sophrologie passe d’abord par une détente complète du corps et de l’esprit, grâce à des techniques de relaxation passives et dynamiques.

Elle utilise ensuite des suggestions pour induire différents états de bien-être et mener le sujet au point subliminal : il s’agit d’un état de conscience très précis, situé entre veille et sommeil, dans lequel les suggestions sont encore captées par l’oreille, mais déjà enregistrées par l’inconscient.

bonne-resolution-zen-sophrologie

De cet état, il est possible non seulement d’atteindre un degré de relaxation profond mais aussi, en sollicitant l’imagination, de percevoir les événements extérieurs différemment, de développer nos capacités à changer certaines habitudes ou encore de stimuler notre force, notre santé, notre créativité. Extrêmement bénéfique, vous vous en doutez, pour prévenir le stress et tous les troubles qui y sont associés.

Rester zen, oui, mais comment ?

La méditation est l’art de faire taire le mental et son flot incessant de pensées. Cela peut être par la prière, par la répétition d’un mantra, mais aussi par le silence, ou encore en contemplant un idéal élevé, comme la paix ou l’amour. Au-delà de toute religion ou système de croyance, il existe, une multitude de manières de méditer.

bonne-resolution-zen-meditation

Elles ont toutes le même objectif : nous aider à faire progressivement un certain vide mental, et à trouver un endroit de calme et de paix à l’intérieur de soi. L’observation sans jugement permet de percevoir les mécanismes de base du mental et donc de donner moins d’emprise au stress. Bien plus qu’un moyen privilégié d’atteindre une détente profonde, la méditation entraîne tout naturellement des transformations bénéfiques à tous les niveaux de notre être, physique, psychologique, émotionnel et spirituel.

La liste n’est évidemment pas exhaustive : stretching, tai chi chuan, eutonie, méthode Feldenkrais, relaxation progressive de Jacobson, rêve éveillé et visualisation, ou même navette de stimulation sensorielle… peu importe la technique, pourvu que vous ayez la détente.