Les femmes sur le fil du rasoir…

Trois quarts des femmes m’utilisent régulièrement* bien que je sois aujourd’hui confronté à une concurrence acharnée de la part de la cire, du laser, de l’épilateur électrique ou encore de la crème dépilatoire.

Developpement durable article

Vous l’avez deviné, je suis celui qui vous évite en moins de 3 min de ressembler à Cheetah  : le rasoir mécanique.
Pratique mais pas pour autant toujours “durable”, que ce soit en termes de résultats ou  d’impact sur l’environnement. Alors voici ce que vous devez savoir pour un rasage un peu plus… au poil !

Le rasoir à lames : intérêts et inconvénients

Indolore, simple et rapide d’utilisation, le rasoir mécanique (à lames) est la solution privilégiée pour les retouches, les épilations de dernière minute ou encore en vacances. Rasant de plus près qu’un rasoir électrique, il ne nécessite pas de devoir repasser plusieurs fois pour avoir une peau nette.

  • Developpement durable articlePour autant les poils ne sont pas “déracinés” mais simplement coupés, refaisant leur apparition au bout de 2 à 4 jours : on parle de dépilation et non pas d’épilation.
  • Conséquence : on rerase, on rererase, on rerererase… Or qui dit utilisation régulière du rasoir dit aussi  augmentation de la vitesse de pousse, de la rigidité et de la densité du poil … Plus haut, plus vite, plus fort !

Légende ou pas, on évitera ainsi son utilisation au niveau du visage au risque de voir sa douce pilosité se transformait en barbe dure…


Les rasoirs spécifiques aux femmes : utiles ?

Plus besoin d’emprunter le  “bic jaune” de Monsieur :  depuis 6 ans des gammes entières de rasoirs spécialement conçus pour les femmes ont été développées. Même Gillette, connu pour pour avoir fait de la perfection un nom masculin, s’y est mis…


Developpement durable article

Quelles différences avec les rasoirs classiques ?

Une femme utilisant le rasoir mécanique principalement pour ses jambes et aisselles, voire le maillot, les hommes pour leurs cou et visage, leurs rasoirs vont être adaptés à la sensibilité de la peau et l’épaisseur du poil de ces différentes parties corporelles, avec des différences au niveau de  l’assemblage des lames, du revêtement, ou encore de la taille des cartouches et du manche, souvent plus long et large.

  • Un rasoir pour femme aura souvent à couper des poils fins, alors que ceux des hommes des poils durs, nécessitant un angle de coupe plus important (30°) et plus agressif.
  • La tête des rasoirs féminins peut être elle recourbée, voire pivotante, et mieux lubrifiée pour un plus grand confort lors du rasage.

Developpement durable article