Ecoles : Une journée végétarienne, fausse bonne idée ?

Instaurer une “journée végétarienne” dans les établissements scolaires ? C’est ce que suggère Brigitte Bardot au chef de l’Etat Nicolas Sarkozy pour combattre le réchauffement climatique…Aussi bonne l’intention soit-elle, la journée “sans viande” dans les écoles peut-elle avoir une influence sur les plus jeunes ou la planète ? Est-ce si nécessaire ?

La journée végétarienne dans les écoles…utile ?

Ce n’est pas la première fois que Brigitte Bardot fait appel à Nicolas Sarkozy pour ses préoccupations environnementales. En juillet dernier, elle avait notamment demandé à Carla Bruni-Sarkozy de convaincre le président français d’interdire les corridas.

Selon la militante de la défense animale, cette initiative permettrait de “donner un sens aux déclarations du Sommet sur le climat et être en cohérence avec la mise en place d’une taxe carbone“. Certes, manger moins de viande permet de diminuer son empreinte écologique personnelle, et selon l’ADEME, si nous mangions de la viande trois fois par semaine, au lieu de neuf en moyenne, nous réduirions de 20 % notre empreinte écologique alimentaire…

En effet, on ne vous apprend rien en disant que le secteur de l’élevage émet beaucoup de gaz à effet de serre. Selon une étude japonaise parue en juillet 2008, produire un kilo de boeuf équivaut à trois heures de conduite, en laissant les lumières allumées chez soi, soit 36,2 kilos de CO2.

Moins de viande dans les écoles

Elevage pollution

Or, nous savons aussi que pour les végétariens, ne pas consommer de viande est un choix de vie mûrement réfléchi, dont chacun possède ses propres motivations (éthiques, environnementales, sanitaires…). Ainsi, instaurer une journée sans viande dans les établissements scolaires peut-il avoir une influence sur les enfants ? Ce n’est pas évident.

  • L’Inde est le pays où le végétarisme est le plus pratiqué au monde, avec un taux de 40 % de la population.
  • Les végétariens sont peu nombreux en France, ils représentent 1,5 % de la population française…

Tandis que la viande est présente à presque tous les repas, établir une journée végétarienne dans les établissements scolaires pourrait très probablement inciter les enfants à en savoir plus. Attention toutefois, mettre en place une telle initiative pour préserver la planète c’est bien, mais obliger un enfant à devenir végétarien est inutile. N’oublions pas que le végétarisme doit être une conviction…

Une journée végétarienne

Mais alors, “la” journée végétarienne à l’école est-ce bien utile ?

Oui, si cette journée “symbolique” permet à l’enfant d’être suffisamment sensibilisé à la cause animale et environnementale ! Mais rien n’est moins sûr, bien que les enfants soient souvent dotés d’une curiosité étonnante, et peuvent être de très bons précurseurs. Mais pour cela, ils doivent se faire leur propre opinion.

La journée sans viande à l’école, au même titre que la journée sans tabac ou la journée sans voiture, est-ce une solution pour la préservation de la planète sur le long terme ? Il serait peut-être mieux de privilégier régulièrement les produits locaux et de saison dans les cantines. Sous cet aspect, les enfants pourraient vite prendre goût à une alimentation fraîche et saine tout en prenant conscience des produits qu’ils préfèrent.

Notons par ailleurs que la journée sans viande (pour les catholiques) existe déjà…c’est le vendredi, et malheureusement cela ne favorise pas pour autant la préservation de l’environnement…

*

Je réagis

> Vegan, végétarien, végétalien.. les sans viande et leurs labels

vegan-vegetalien1.jpg

Vegan style – le mode de vie 100 % végétal