Des prisonniers pédalent pour réduire leur peine !

Rédigé par Annabelle, le 23 juil 2012, à 18 h 08 min
Des prisonniers pédalent pour réduire leur peine !

Dans une prison brésilienne, on a proposé un drôle de « deal » aux détenus pour qu’ils achètent leur liberté.

Un coup de pédale, de l’électricité et une remise de peine

Les prisonniers de Santa Rita do Sapucaí au Brésil peuvent désormais obtenir des remises de peine à la force des mollets. Le juge José Henrique Mallmann a en effet décidé d’accorder aux volontaires un jour de remise de peine pour 16 heures d’efforts. Bien entendu, il ne s’agit pas là de pédaler dans le vide : les vélos sont reliés à deux batteries se chargeant par l’intermédiaire de courroies et alimentant l’éclairage public  !

Les prisonniers se sentent plus en forme, utiles et sont motivés à l’idée de gagner au fil des heures quelques jours de liberté, comme en témoigne Ronaldo : “Ici, en pédalant, on se sent plus important et plus utile et puis aussi, de mieux en mieux, jour après jour.”

Et c’est bien hors des murs de la prison que les habitants du petit état du Minas Gerais vont profiter de cette énergie propre. Pour le moment, l’énergie est suffisante pour alimenter 10 lampadaires une bonne partie de la nuit. Lorsque la prison se sera équipée de 10 vélos, c’est toute une avenue qui sera éclairée.

Ingénieux non ?

Source : Courrier international

*

Je réagis

D’autres infos étonnantes :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. excellent ! J’espère que le système se généralisera aussi aux salles de sport.

  2. Enfin une bonne nouvelle, effectivement je partage les commentaires. Qu’attendons-nous pour faire la même chose dans notre pays….

  3. travaux d’intérêt public
    oui
    du moment qu’ils n’y y sont pas forcé

  4. Et bien, suite à cet exemple, faisons pédaler tous nos taulards, cela nous coûterait moins cher que la construction d’un éolienne. Exemple à suivre et à mettre en place.

    • Je vais commencer par faire mon ingénieur (déformation professionnelle oblige) : C’est pas du tout le même ordre de grandeur de puissance. Pour te donner une idée, une éolienne de 27m selon [1] représentent environ 360 fois la puissance d’Alberto Contador montant un col selon [2] (record de puissance mondiale calculée). Si on prend les plus grosses éoliennes [2], c’est 10 000 Contador.

      Néanmoins, je trouve cette initiative très intéressante. Donner au prisonniers la valeur de l’effort, le valoriser, leur montrer le fruit de leur travail, c’est le vrai message de tout cela.

      D’un point de vue énergétique, cela reste tout à fait cohérent. La relocalisation de la production, de plus petites sources plus proche du client et plus distribués géographiquement, me semble être la solution (les éoliennes en font partie à mon avis).

      [1] .portail-eolien.com/articles/divers/67-puissances-et-technologies
      [2] letour.over-blog.com/article-34069613.html

    • Pour compléter ce que nous dit Tony, mais présenté sous un autre angle : Il faut environ 10 cyclistes pour produire 1 KW, soit une puissance totale de 7 MW pour les prisons Françaises (actuellement 70 000 personnes), soit l’équivalent d’une petite ferme éolienne.
      Ce n’est donc pas beaucoup puisque bien entendu ce calcul théorique n’est pas réaliste (nombre de volontaires, place pour installer les BiciGénérateurs…) mais le symbole est intéressant, d’autant plus que l’idée serait de faire fabriquer les BiciGénérateurs par les détenus volontaires.
      J’oserais même proposer de diffuser des programmes instructifs pendant les séances de pédalage (Musique, lecture d’oeuvres, reportages divers…)
      Tenez, je suis même prêt à participer à un projet pilote sur le sujet, et je viens superviser la production du premier banc 1KW !!
      Chiche ?

  5. C’est une excellente initiative : pour l’environnement, pour l’intérêt général, pour la santé et le moral des détenus (forcés d’être sédentaires).
    Ça serait bien qu’on en prenne de la graine, en France, où nos prisons sont particulièrement sinistres (on ne sait qu’y gaver les détenus de neuroleptiques et autres psychotropes pour les aider à se suicider).

    • c’est une très bonne idée pour économiser de l’électricité pourquoi m’en fait t’on pas autant en France dans les salle de sport …

    • Annabelle

      Bonjour ! C’est en effet une très bonne idée, sur laquelle certains se sont déjà penchés… Jetez un œil sur cet article ! Green System : la salle de sport verte de demain
      Bonne journée

Moi aussi je donne mon avis