L’alimentation bio des grandes surfaces en question

Un « marketing » bio contraire à la « philosophie » bio ?

Le point fort des MDD bio est de proposer des prix quasi équivalents à ceux des produits conventionnels de grandes marques. Ainsi, près des trois quarts des consommateurs font leurs achats bio en super et hypermarchés, au détriment de la distribution spécialisée et des circuits-courts (Amap, marché, biocoop, sites de vente directe en ligne..) qui, pourtant, représentent sans doute le mieux la philosophie de l’agriculture biologique.

Car la course aux premiers prix dans laquelle se sont engagées les grands distributeurs risque de faire deux victimes :

  • les producteurs dont la rémunération n’est pas prise en compte, contrairement aux circuits-courts qui proposent des prix « équitables », c’est-à-dire à la fois juste pour le consommateur et le producteur,
  • la planète : du fait de cette recherche de prix bas et de la faible capacité de production bio en France (2% de la surface agricole), 50% des produits bio sont importés, ce qui signifie transports, émission de GES… Sans oublier les problèmes de suremballage des produits bio (mais, du coup, plus très écolo), les campagnes pub sous forme de prospectus pour, justement, promouvoir leurs gammes « super bio »…

Developpement durable article
Surfant sur la « vague bio », les grands distributeurs proposent ainsi, à
côté des traditionnels produits bio (fruits et légumes, café, lait…) des produits bio surgelés, en conserve, ou encore sous vide, prêts en 2 minutes, certes très pratiques et plus sains que leurs équivalents « classiques » mais qui peuvent faire débat. Car, dans ces cas, il est difficile d’affirmer que les achats bio s’inscrivent dans une démarche écologique et de développement durable…

A suivre : Acheter bio :  les alternatives à la grande distribution

*

 

Sur le thème du bio :

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail

34 commentaires Donnez votre avis
  1. On m’a informé que les produits Bio des grandes surfaces subissent eux aussi des ionisations.
    Est-ce vrai ?

  2. Voici un article particulièrement inutile!!! C’est écrit bio dessus, alors c’est bio??? Ah ben vlà qui méritait d’être écrit!
    Bon sinon, que fait-on du risque de corruption dans tout ça? Qui dit grande surface dit grande puissance et plus personne ne croit que les politiciens, au ministère de l’agriculture ou ailleurs, se laissent facilement influencer par les groupes richissimes….
    Je n’ai pas la réponse, mais vous non plus visiblement.

  3. bonjour j’achète chez un vendeur privé presque tous mes produits chez panier…comment savoir si c’est réellement bio?

    • Salut la plus part du temps les produits bio sont certifiées tu dois être capable de retrouver cette certification sur le site ou tu commandes tes produits Bio de mon côté j’achète mesProduits bio aux jardins de la montagne ils sont certifiées et toujours de première qualité

    • Vous lui demandez d’où viennent ses produits pardi !

Moi aussi je donne mon avis