Oubliez les trous de mémoire, apprenez à les éviter !

Diminution des réflexes, difficultés à se concentrer, trous de mémoire… Ces soucis deviennent de plus en plus fréquents avec les années, c’est vrai, mais ils ne sont pas une fatalité.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 2 Apr 2018, à 15 h 30 min

Première mesure pour garder longtemps bonne mémoire : éviter autant que possible ses ennemis déclarés. Avec en tête de liste – et à tout âge – le stress, l’épuisement, une alimentation carencée, une hydratation insuffisante, les médicaments et les drogues, ainsi que le manque de stimulation intellectuelle.

Inversement, rester curieux, manifester de l’intérêt pour les autres, pratiquer un minimum d’entraînement cérébral, vivre dans un environnement animé et varié, être en bonne santé  et avoir un bon moral permettent non seulement de garder la mémoire, mais aussi parfois de l’améliorer.

mémoire

Stimuler le cerveau pour une bonne mémoire plus longtemps © ESB Professional

Entretenir sa mémoire : l’adage « bien dans son corps bien dans sa tête » se vérifie à tout âge !

Quelques clés pour mieux s’y appliquer.

Faire de l’exercice est bon pour la mémoire

Priorité à l’exercice au grand air : rien de tel pour stimuler la circulation sanguine, améliorer l’irrigation et l’oxygénation du cerveau, prévenir les troubles vasculaires, et entretenir le tonus, tant physique que cérébral.

Promenades, jogging, sorties à vélo ou natation… à choisir selon vos goûts. Le tir à l’arc et le yoga, eux, contribuent à améliorer les facultés de concentration. Pour les aînés, la régularité dans la pratique est  évidemment plus importante que les performances physiques.

Une alimentation pour aider la mémoire

Quant à l’alimentation, plusieurs études ont confirmé que, bien choisie, elle influençait les performances du cerveau. Certains micronutriments se révèlent particulièrement précieux : les vitamines C et E ainsi que celles du groupe B, les oméga-3, les minéraux et oligo-éléments (phosphore, magnésium, sélénium et zinc) mais aussi la lécithine, que l’on trouve à l’état naturel dans le jaune d’oeuf et le soja.

Les principaux aliments qui, en stimulant l’activité cérébrale, soutiennent aussi la concentration et la mémoire

  • Noix, amandes et pistaches, riches en magnésium et en vitamines du groupe B.
  • Poissons gras (saumon, sardines…), céréales complètes, avocat et levure de bière.
  • Tous les légumes, et en priorité ceux qui sont verts ou oranges.
  • Le soja et ses dérivés.

Côté boisson, privilégiez

  • L’infusion de romarin, qui tonifie le coeur et améliore l’irrigation du cerveau.
  • Le thé vert, bénéfique pour la forme en général et la stimulation cérébrale en particulier.
  • Le thym et la mélisse sont excellents aussi.

Autres conseils

L’ail, le ginkgo biloba et  le mélilot favorisent une meilleure circulation, tandis que le ginseng est un bon stimulant, physique mais aussi intellectuel. Le DHA permettrait également de ralentir le déclin cognitif.

Méfiez-vous en revanche des deux grands ennemis du cerveau que sont l’excès de café et l’alcool, même en petite quantité…

Entrainer sa mémoire

Dernier point, et pas le moindre, l’entraînement. Eh oui, pour bien fonctionner, le cerveau a besoin d’être sollicité ! Mieux : plus il est stimulé, plus il a de chance de rester longtemps en forme.

En d’autres termes, il fait partie des rares biens qui s’usent uniquement lorsque l’on ne s’en sert pas…

La mémoire relève bien davantage de la motivation, de la diversité et de l’intensité des centres d’intérêt et finalement d’une gymnastique intellectuelle, que du nombre d’années. Plutôt réjouissant, non ?

Comme toute gymnastique, celle du cerveau doit être quotidienne : à vous la lecture, la mémorisation de listes de commissions, les mots croisés, le sudoku, les DVD qui font travailler les méninges et autres casse-tête chinois !

Et si malgré votre entraînement et vos efforts, vous avez des trous de mémoire, parlez-en à votre médecin : l’homéopathie offre différentes solutions, qui doivent évidemment être personnalisées, tandis que de leur côté certains médicaments favorisent la circulation sanguine et les processus métaboliques cérébraux.

La mémoire qui flanche ? Oubliez… !

Illustration bannière : Femme se mouchant – © Master1305
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis