TBH : la meilleure application au monde ‘To be honest’

Lancée en Georgie, le 3 août 2017 et seulement disponible dans 14 États, TBH (pour To Be Honest, ou ‘pour être honnête’ en français) est aujourd’hui l’application gratuite la plus téléchargée aux États-Unis sur l’App Store avec deux millions d’utilisateurs quotidiens. La clé de son succès ? La bienveillance… tout simplement !

Rédigé par Séverine Bascot, le 28 Sep 2017, à 11 h 40 min

TBH, une application anonyme fait fureur aux États-Unis depuis quelques mois et pour une fois il ne s’agit pas de faire régner la terreur dans les tréfonds de mondes dystopiques, de capturer des créatures invasives en réalité augmentée dans les parcs de la ville ou de balancer perfidement les secrets de sa ‘meilleure amie’ du moment à toute la classe… Non loin de là !

Une application bienveillante et anonyme

Le principe est connu : l’application génère automatiquement des questions et propose 4 contacts piochés au hasard dans le carnet d’adresses de l’utilisateur. L’originalité, puisqu’il n’est pas possible d’écrire un message ou de s’identifier, réside dans les termes des questions pour lesquels on choisit de nominer tel ou tel ami : aucune n’est négative et toutes visent à flatter et à mettre en avant le meilleur caractère des personnes.

Il suffit alors de choisir parmi les quatre amis proposés celle ou celui qui répond le mieux à la question -si aucun contact ne convient il est possible d’en faire défiler 4 autres-, et elle ou il sera notifié d’un beau compliment, de manière complètement anonyme ! La seule mention de l’envoyeur sera un ‘gem‘ (émoticone en forme de pierre précieuse) rose s’il s’agit d’une fille, bleu dans le cas d’un garçon et violet si l’usager a choisi l’option « non binaire » lors de son inscription.

TBH

© George Rudy

Lire aussi : Les enfants qui ont accès aux écrans tactiles dorment moins

Les compliments de vrais baumes au coeur

Après les ravages occasionnés par les plateformes dédiées aux bassesses et rumeurs en tous genres des personnes qui, sous couvert d’anonymat, aiment à propager ragots et messages violents, THB semble apporter un peu de fraîcheur et d’amour dans le paysage numérique.

Nous avons créé TBH parce que nous pensons que nous devrions nous sentir mieux en utilisant les réseaux sociaux – et non pas plus mal
TBH

 

Pas de risque de moquerie ou de harcèlement puisqu’il n’est pas possible d’écrire quoi que ce soit. « Qui a le plus beau sourire » ou « Qui a la plus belle manucure ?« , à « Qui sait toujours quoi dire et quand ?« , en passant par « Qui volerait un ballon à la fête des ballons gratuits ? » ou encore « Qui tiendrait la porte de l’ascenseur pour une vieille femme« … Il y a des compliments pour tout le monde. Et se sentir reconnu, gratifié ou remercié fait toujours du bien, surtout aux ados !

Parmi les flops toutefois, on trouve des questions comme « Qui devrait rester en contact avec moi après mon diplôme ? » ; « Qui a le plus de chances de devenir président ? » , « Qui connait toutes les paroles des chansons de Justin Bieber ?« , ‘Qui essaye 10 tenues avant d’en choisir une ?« …

Comment un tel succès ?

Les créateurs du concept, Midnight Labs à Oakland en Californie, déclarent ne pas avoir de business plan ou d’ambitions précises(1). Toujours est-il que l’application utilise, -comme beaucoup-, plus on répond aux questions proposées en ligne, plus il faut attendre (une heure)… ou inviter des amis pour pouvoir continuer !

Lire aussi : 5 astuces pour que votre enfant décroche de son écran

Même si elle été lancée sur un campus à l’attention d’adolescents, l’application n’exige pas d’être étudiant.

Face au buzz (2 millions d’utilisateurs inscrits au cours des six dernières semaines), ils n’ont tout simplement pas assez de bande passante de serveur et de support technique pour se développer plus rapidement maintenant, mais ont de bon espoirs de s’étendre aux autres États américains.

Illustration bannière : Fillette avec une tablette – © leungchopan
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis