Coeur brisé : un syndrome à prendre vraiment au sérieux

Selon une étude menée par une équipe de chercheurs de l’université d’Aberdeen, en Écosse, les chagrins d’amour pourraient être à l’origine de troubles cardiaques importants.

Rédigé par Marine Tertrais, le 19 Nov 2017, à 16 h 00 min

Une déception amoureuse peut être très douloureuse et le chagrin durer de longs mois. On dit alors qu’on a le coeur brisé, mais ce qu’on ignore, c’est qu’une rupture n’est pas neutre sur le plan physiologique. Selon une étude, menée par des chercheurs écossais et publiée dans le Journal of the American Society of Echocardiography, les peines de coeur pourraient perturber le système cardio-vasculaire, à long terme.

Le syndrome du coeur brisé : Tako-tsubo

Quand la personne qu’on aime nous quitte, on dit qu’elle nous a brisé le coeur. Cette expression n’est pas que figurative. Elle aurait un vrai sens d’un point de vue physiologique. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs se sont intéressés à un syndrome en particulier appelé « Tako-tsubo »(1). Découvert par des chercheurs japonais dans les années 1970, il est lié à un stress émotionnel.

Tako-tsubo fait référence aux pièges pour la pêche aux poulpes, utilisés au Japon, en forme de jarre à entrée plus étroite que le fond pour que l’animal se retrouve coincé, incapable d’en ressortir

Cette pathologie survient à la suite de traumatismes psychologiques importants. Elle peut se manifester par des difficultés à respirer, une accélération importante de la fréquence cardiaque et dans les cas les plus graves, elle peut conduire au décès. Il s’agit d’une véritable maladie cardio-vasculaire qu’il faut traiter médicalement. Ce n’est pas uniquement un stress qui se calme avec le temps.

Le chagrin d’amour peut rendre malade

Jusqu’à présent, ce syndrome était plutôt observé chez les femmes ménopausées après un événement déclenchant. Mais les chercheurs de l’université d’Aberdeen ont eu une autre intuition : et si un chagrin d’amour pouvait déclencher une telle maladie ? Pour vérifier cette hypothèse, ils ont suivi une cinquantaine de patients qui avaient souffert de la maladie de Tako-tsubo. Ils ont ainsi pu constater que certains l’avaient contractée après une déception amoureuse.

coeur brisé, déception amoureuse

Le temps ne fait pas tout © fizkes

Quand le choc émotionnel est trop fort, alors le corps ne reste pas indemne. « Nous avons découvert que cette maladie provoque des dommages pendant bien plus longtemps que ce que nous pensions », explique Dana Dawson, qui a participé aux travaux. Cette maladie s’attaque notamment au système de pompe du coeur  : de petites cicatrices apparaissaient sur le muscle, ce qui rend le coeur moins élastique et l’empêche de se contracter correctement.

Comment accompagner les patients ?

« Nous pensions que les personnes souffrant de cardiomyopathie Tako-tsubo se rétablissaient sans intervention médicale », a ajouté Dana Dawson. Mais si le coeur est à ce point touché, il est indispensable de suivre les patients qui développent ce genre de symptômes. Or, il n’existe pas de traitement à ce jour pour les accompagner correctement. « C’est une maladie dévastatrice qui peut frapper des personnes qui n’ont aucun problème de santé », a tenu à préciser Jeremy Pearson, médecin à la British Heart Foundation (BHF)(2).

Lire aussi : Rupture amoureuse : les conseils du Dr C. Fauré pour vivre au mieux cette période douloureuse

Mais comment savoir si on a développé une cardiomyopathie Tako-tsubo ? Selon les auteurs de cette étude, vous saurez que vous souffrez de cette maladie si vous ressentez une douleur dans la poitrine et dans le bras gauche, dans la mâchoire ou le haut du dos, si vous avez des troubles de la respiration ou une apparition soudaine de nausées, de vertiges ou de sueurs froides. Les symptômes ressemblent à ceux d’une crise cardiaque, « mais aucune des artères coronaires n’est bloquée, la caractéristique principale d’un infarctus », précise Dana Dawson.

Illustration bannière : Coeur brisé- © Rawpixel.com
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste web depuis 2010

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis