Surveiller son coeur avec son smartphone sera bientôt possible

Des chercheurs américains ont développé une application pour smartphone qui permettra de vérifier la santé de son coeur en quelques minutes. Une avancée précieuse pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques.

Rédigé par Maylis Choné, le 6 Oct 2017, à 9 h 55 min

Grâce à une nouvelle application pour smartphone, les personnes souffrant de problèmes cardiaques ne seront peut-être plus obligées de passer une IRM (imagerie à résonance magnétique) pour contrôler l’état de leur coeur.

Une application pour contrôler le fonctionnement cardiaque

Les chercheurs américains de l’Institut de Technologie de Californie (Caltech) ont mis au point une application pour smartphone afin de contrôler en une à deux minutes l’état  de santé du coeur. Cette découverte scientifique publiée dans le Journal of Critical Care Medicine offre plusieurs avantages dont la rapidité des résultats et le coût peu élevé. Les IRM habituellement utilisées pour vérifier le coeur de patients durent 45 minutes et coûtent cher – sans compter les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous.

Lire aussi : Les Français ne font pas assez attention à leur coeur

Cette application est dédiée en particulier aux personnes qui souffrent de problèmes cardiaques. Il sera bientôt possible pour ces derniers de télécharger l’application sur leur téléphone. Les scientifiques américains précisent également que cette découverte permettra aux pays les moins riches (les hôpitaux en particulier) de mieux s’équiper pour détecter et soigner les problèmes cardiaques de leurs patients.

Les battements de votre coeur sur le Planetoscope

Comment ça marche ?

Une fois l’application installée sur le smartphone, il suffit de poser la caméra du mobile au niveau du cou. De cette manière, la caméra va mesurer le mouvement de la peau du cou lorsque le sang traverse l’artère carotide. Autrement dit, cette manipulation permet de mesurer la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG).

Vidéo explicative en anglais

La FEVG, c’est le pourcentage d’éjection du sang contenu dans une cavité cardiaque lors d’un battement. En temps normal, ce pourcentage varie entre 50 et 70 %. Si le coeur est faible il ne peut pas pomper autant de sang à chaque battement. Et les résultats semblent concluants : sur les 72 volontaires âgés de 20 à 92 ans, la marge d’erreur entre une IRM et l’application ne dépassait pas 19 %.

Illustration bannière : Vérifier sa santé cardiaque sur son smartphone – © Syda Productions
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis