Sondage – Envisagez-vous de pratiquer le naturisme cet été ?

Les adeptes en sont convaincus, il fait bon vivre nu ! On se sent libre, loin des diktats de la mode et de la société, bref à l’aise dans son corps et dans sa tête. Et c’est certainement pour ça que le naturisme se forge une nouvelle image ces dernières années et attire de plus en plus d’adeptes. Et vous, l’été 2018 vous verra-t-il tomber la chemise… mais aussi le bas ?

Rédigé par Séverine Bascot, le 12 Jun 2018, à 8 h 15 min

D’après les chiffres de la Fédération française de naturisme (FFN), la France est la première destination touristique mondiale pour les naturistes, et 2 millions de pratiquants étrangers « visitent » l’Hexagone chaque année. Le même nombre de Français fréquentent régulièrement près de 120 plages réparties sur le littoral atlantique et méditerranéen, et les quelques 150 campings et centres de vacances disséminés sur tout le territoire.

Le naturisme, est-ce dans votre nature ?

Selon un sondage Ifop réalisé en février 2014 par le Cluster Tourisme et Naturisme de Atout France, 15 % des Français se déclaraient également prêts à tester des vacances dans un espace naturiste. En faites-vous partie ?

Illustration bannière : Homme nu sur une plage – © Thomas Wong
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Autre message: puisque Séverine a parcouru le monde, elle pourra confirmer que dans les Onsen (bains d’eau thermale) japonais, dans les saunas allemands, autrichiens, scandinaves, personne ne met de maillot, ou qu’en Espagne la moitié des Espagnoles sont seins nus sur les plages et un quart pratiquent la nudité totale.
    Elle pourra confirmer que dans pas mal de pays (y compris les Etats-Unis qui pourtant savent être pudibonds), on peut vous refuser l’accès aux bassins à la piscine si vous n’avez pas enlevé votre maillot sous la douche, on estimera que vous n’avez pas lavé ce qui méritait de l’être par priorité.
    Elle vous confirmera aussi que les cabines pour se changer à la piscine, c’est une spécialité française. Ailleurs, il y a un vestiaire où les gens se changent et mettent leurs affaires dans des casiers.

    ça fait du bien de voyager, parce que ce qui semble aller de soi ici provoque l’étonnement là, ou le contraire.

    • Bonsoir, je suis une femme de 42 ans, cet été, je suis partie en espagne avec ma file, ado, nous ne sommes pas naturistes à la base, mais nous avons fait naturellement seins nus immédiatement, comme beaucoup. Au bout de 3 jours, nous étions nues , et c’est fantastique !
      Biz

  2. En fait, on devrait se poser la question non pas « pourquoi des gens sont-ils nus? », mais au contraire « qu’est-ce qui pousse des gens à mettre des maillots pour se bronzer, se baigner, se détendre? »

    Quelle peut bien être en effet l’utilité d’un maillot?
    Je sais, on va nous dire « la pudeur, les règles de vie en société » etc., mais pourquoi ces règles?
    Pourquoi devrait-on cacher (en fait, ce n’est même pas cacher, c’est couvrir: un maillot laisse parfaitement deviner ce qu’il couvre, et attire même regards et pensées sur ce qu’il couvre) certaines parties de notre corps? Pourquoi peut-on montrer ses cuisses et non ses fesses? Ou aussi, pourquoi les maillots féminins sont-ils bien plus échancrés que les masculins, découvrant plus les fesses, mais pourquoi souvent le ventre féminin est caché par un maillot une pièce, alors que ce n’est jamais le cas chez l’homme?
    Pourquoi les maillots masculins descendent parfois à mi-cuisse, voire aux genoux avec les bermudas?
    Pourquoi les hommes ne cachent pas leurs tétons et les femmes oui?
    Pourquoi ne pas cacher les bras? Ou les cheveux? (oui, un burkini, ça cache les cheveux, ainsi que les jambes et les bras; et alors, pourquoi pas les pieds ou les mains?)

    Posons-nous ces questions, et on verra que c’est en fait un conditionnement.
    Il n’y a aucune raison objective de mettre un maillot: ce n’est pas nécessaire, ce n’est pas agréable, c’est même désagréable, quiconque a déjà bronzé, s’est déjà baigné nu, vous le confirmera.
    Conditionnement, « morale » de crainte ou de honte du corps et de la nudité, voilà les raisons.

    Mais le propre d’un conditionnement bien réalisé, c’est qu’on ne se pose même pas la question: été = plage (comme s’il n’y avait pas d’autres types de vacances, et d’autres endroits pour mettre son corps à l’aise), et plage = maillot, comme dormir = pyjama ou chemise de nuit ou autres vêtements tout aussi inutiles et désagréables, mais pour lesquels on a créé un automatisme.
    Cela, dès la plus tendre enfance: même quand il fait chaud la nuit, on met des pyjamas aux enfants, et pour la baignade, on met des maillots. Même les personnages des livres pour enfants, le grand-méchant-loup ou les trois-petits-cochons ou autres Nounours, ils sont à poil partout, mais quand ils se baignent ils mettent un maillot.

Moi aussi je donne mon avis