Seins : ne les laissez pas tomber !

Un joli buste, des seins hauts et fermes, c’est un cadeau de dame nature qui s’entretient… ou se mérite, partiellement du moins. Pour cela, misez sur deux tableaux : la fermeté et les soins.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 14 May 2017, à 15 h 45 min

Les seins eux-mêmes ne contiennent pas de muscles, mais tout ce que vous pourrez entreprendre pour développer votre cage thoracique ou fortifier votre dos aura une excellente influence sur leur tonicité et leur maintien.

Premier réflexe fermeté, à chaque instant et en toutes circonstances

Tenez-vous toujours bien droite, en gardant les épaules basses : votre silhouette entière y gagnera, et votre buste en particulier.

De leur côté, certains exercices, à pratiquer à moments perdus dans la journée, contribuent soit à tonifier la peau autour de la glande mammaire, soit à donner une bonne position au dos.

Oui donc à la gymnastique, mais aussi à la natation  : excellente pour la forme, elle est, dans sa version dos crawlé, très indiquée pour la beauté du buste. Ses atouts ? Elle fortifie le dos, muscle les épaules et développe les pectoraux. À tel point que les poitrines menues peuvent même gagner quelques centimètres …

Méfiez-vous en revanche de tous les sports qui leur infligent des trépidations : équitation, jogging ou tennis, notamment. À pratiquer avec modération, et exclusivement avec un bon “équipement” !

En marge de votre ou vos sports préférés, voici deux petits trucs pour entretenir les pectoraux qui eux-mêmes soutiennent la poitrine :

Prononcez la lettre « X », de façon extrêmement exagérée : si vous le faites correctement, vous sentirez votre buste remonter sensiblement. C’est bon signe ! À répéter une dizaine de fois, chaque fois que vous y pensez.

Placez vos mains devant vous, paume contre paume, bouts des doigts contre le haut, et coudes écartés, à la hauteur de la poitrine. Puis en inspirant, pressez fortement vos paumes l’une contre l’autre, maintenez la pression quelques secondes, puis relâchez en expirant. Répétez lentement, une dizaine de fois.

Pratiqués régulièrement, ces mini exercices promettent de maxi effets ! Allez, on s’encourage…

Lire aussi : 5 raisons de ne pas porter de soutien-gorge

Pâquerettes ou glaçons ?

La poitrine est l’une des parties les plus fragiles du corps. Comment redoubler d’attention pour elle ? Ce premier soin, archi simple et quotidien, contribue à raffermir sa peau :

Terminez la douche ou le bain par un jet très doux d’eau fraîche, en douchant chaque sein en rond dans le sens des aiguilles d’une montre.

Quant à sa beauté, tout tient en deux mots : gommer, en douceur impérativement, et hydrater.

Vous aimerez ce gommage, particulièrement respectueux, pour éliminer les cellules mortes et les impuretés sans brutaliser cette zone sensible :

  • Mélangez 2 cuillères à soupe de poudre d’amande, 2 à 3 cuillères à soupe de yoghourt nature et 1 cuillère à café de miel crémeux.
  • Appliquez cette préparation sur la peau humide, et massez en mouvements circulaires, en remontant bien jusque sous le menton, mais en évitant soigneusement le bout des seins.
  • Rincez ensuite à l’eau tiède, et terminez par de l’eau très fraîche.

Après la douche ou le bain, nourrissez et hydratez votre peau pour qu’elle reste en forme. Votre crème ou votre huile préférée pour le corps, celle que vous utilisez de la tête aux pieds convient tout à fait. Si vous préférez une huile spécifique, à vous alors l’huile de pâquerettes : connue et appréciée depuis l’Antiquité pour tonifier les vaisseaux sanguins, elle aide à garder – ou retrouver – un galbe des seins parfait ainsi qu’une poitrine ferme. À moins que vous ne préfériez adopter l’astuce de Catherine de Russie : elle passait, dit-on, chaque jour un glaçon sur cette zone sensible …

Pas de pâquerettes sous la main ? Comptez alors avec trois huiles essentielles :

  • Versez 3 gouttes d’huile essentielle de romarin, 3 gouttes d’huile essentielle de thym, 3 gouttes d’huile essentielle de sauge et 6 gouttes d’essence d’orange dans 30 ml d’huile de germe de blé.
  • Mélangez bien, et appliquez matin et soir en doux massage.

Quel que soit le soin choisi, appliquez-le depuis la base des seins en remontant bien jusqu’au cou, car c’est cette zone de la peau qui soutient la poitrine : tout ce que vous ferez pour le maintien de votre cou profitera aussi à votre poitrine !

Illustration bannière : © Anetlanda
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis