Les nouvelles réformes fiscales et dispositifs pour réduire vos impôts

Alors que les députés viennent d’adopter des réformes fiscales, voici plusieurs dispositifs qui permettent de réduire ses impôts de 2021.

Rédigé par Audrey Lallement, le 24 Oct 2020, à 13 h 00 min

La première partie du projet de loi de finances (PLF) pour 2021 a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale et va donner lieu à de nouvelles mesures. Pour réduire leurs impôts en 2021, les contribuables français pourront utiliser plusieurs dispositifs. À condition de s’y prendre maintenant.

Quelles réformes fiscales pour quelles réductions d’impôts ?

Adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale, la première partie du projet de loi de finances (PLF) prévoit l’entrée en vigueur de plusieurs mesures dès le 1er janvier 2021. Les réformes fiscales sont nombreuses, à savoir -entre autres- : augmentation de 100.000 à 200.000 euros de l’abattement exceptionnel pour les donations familiales, maintien de la retenue à la source pour les non-résidents, prolongation de l’abattement sur les plus-values immobilières, suppression de petites taxes obsolètes. Pour les couples divorcés, la réduction d’impôt est élargie à toutes les prestations compensatoires.

Concernant le vélo et le covoiturage, le forfait mobilités durables est relevé à 500 euros. Différentes mesures concernent aussi les voitures. Le crédit d’impôt pour l’installation d’une borne de recharge destinée aux véhicules électriques est étendu à la résidence secondaire. Le barème du malus auto sera durci dans les trois prochaines années.

La pose d’une borne de recharge pour un véhicule électrique permettra de bénéficier d’un avantage fiscal en 2021 © apiguide

Faire un don à un organisme « d’aide aux personnes en difficulté »

Toutes ces mesures auront des conséquences sur le quotidien des Français. Il existe des dispositifs qui permettent de réduire ses prochains impôts sur le revenu. Attention, c’est maintenant qu’il faut s’y prendre. Si vous êtes imposable, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt -qui est à distinguer du crédit d’impôt- en versant de l’argent à un organisme reconnu « d’aide aux personnes en difficulté » comme Emmaüs ou la Croix-Rouge.

Donner aux associations d’utilité publique donne droit à  75 % ou 66 % de réduction fiscale © Alexandros Michailidis

Crise sanitaire oblige, en 2020, les dons ouvrant droit à une réduction de 75 % sont plafonnés à 1.000 euros, soit presque le double. Concrètement, cela signifie que si un contribuable donne 1.000 euros d’ici fin décembre à une association, il bénéficiera d’une réduction d’impôt de 750 euros sur son impôt à régler en 2021 au titre des revenus 2020.

Investir dans une PME et épargner pour la retraite

Investir dans une PME alors que nous traversons une crise économique, permet d’obtenir une réduction d’impôt de 25 %. Cette dernière a été relevée à 18 % afin d’encourager les contribuables à utiliser ce dispositif. Cela signifie que, l’an prochain, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt dont le montant équivaut à un quart de ce que vous avez investi.

Lire aussi – La finance verte, un levier d’action pour agir

Depuis le 1er octobre 2020, les contribuables peuvent souscrire à un seul placement : le plan d’épargne retraite (PER). Les versements qui y sont effectués sont déduits du revenu imposable. À noter que ce dispositif est particulièrement intéressant pour les plus riches dans la mesure où l’impact de cette déduction dépend du niveau d’imposition.

Illustration bannière : Si vous voulez réduire vos impôts, agissez avant fin 2020  ! © Pixavril
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis