Comment couper les herbes aromatiques pour qu’elles repoussent ?

La récolte de plante aromatique est une activité qui nous voit souvent arriver avec l’objectif précis de se préparer une tisane ou de se mijoter un bon petit plat. Mais, saviez-vous qu’on peut entretenir un plant d’aromate en même temps qu’on récolte ? Voici quelques conseils pour faire efficacement d’une pierre deux coups.

Rédigé par consoGlobe, le 20 Jul 2021, à 18 h 00 min
Comment couper les herbes aromatiques pour qu’elles repoussent ?
Précédent
Suivant

À partir du moment où l’on a découvert l’intérêt de tel ou tel aromate pour relever un plat, difficile de ne pas souhaiter en avoir sous la main pour améliorer la qualité de ses petits plats ou même de ses tisanes. Pour se faire et en évitant de fatiguer un plant afin d’en avoir tout au long de la saison, voici quelques astuces imparables.

Les aromatiques à récolter au fil de l’eau

Si vous vous demandez comment couper le basilic pour qu’il repousse ou comment couper le persil pour qu’il repousse, rien de bien sorcier… Il faut tout simplement éviter de tout couper d’un seul coup.
Prélevez donc selon vos besoins au fil de l’eau en évitant de couper les tiges à ras, surtout en début de saison ou cela incitera vos pieds à repousser.

Planter de la sarriette, planter de la ciboulette ou planter de l’estragon vous obligeront à la même chose si vous souhaitez en avoir à disposition tout au long de la saison. En coupant raisonnablement, vous en aurez à disposition pour tous vos petits plats !

Les aromatiques qui apprécient une petite taille

Planter du laurier sauce ou planter de la sauge vous demandera un peu plus d’entretien au même titre que le romarin par exemple. Le point commun entre ces plantes aromatiques ? Elles lignifient avec le temps, c’est-à-dire qu’elles produisent du bois.

récolte plante aromatique

Jeune, le romarin se récolte facilement et est plein de goût © pilialoha

Toutes ces plantes ont alors besoin d’une petite taille autant pour garder leur forme que pour continuer à produire vigoureusement. Si vous pouvez également prélever au fil de l’eau, une fois arrivé à la fin de saison il s’agira de les rabattre en fonction de leurs besoins et pour éviter qu’elles ne produisent trop de bois mort.

Si vous devez par exemple tailler le thym, laissez-lui simplement 20 cm de branchages. Pour la sauge ce sera plutôt aux alentours de 25 cm alors que le laurier sauce pourra ne nécessiter que quelques coups de sécateur pour maintenir sa forme.

Les aromatiques qui acceptent tout (ou presque)

Tous ceux qui possèdent dans leur jardin ou leur potager savent d’entrée de jeu que tailler la menthe est inutile tellement sa capacité de croissance et son pouvoir de résilience sont grands.
Il en va de même avec l’oseille sauvage si vous lui avez laissé un petit coin où pousser, ou pour la mélisse qui n’aura aucun mal à continuer à croître et se multiplier !

Petits conseils de récolte pour toutes les aromatiques

La quasi-totalité des plantes aromatiques (sauf celles dont on récolte aussi les fleurs comme pour l’origan par exemple) apprécient qu’on enlève leurs fleurs dès l’apparition des bourgeons. En effet, ces mêmes fleurs vont demander beaucoup d’énergie à la plante au détriment des feuilles que seront alors moins fortes en goût.

De nombreuses plantes aromatiques expriment bien plus leurs goûts après avoir été séchées. C’est principalement le cas de toutes celles qui produisent du bois. Au moment de la taille, ne jetez donc pas le bébé avec l’eau du bain : mettez à sécher tout ce que vous avez taillé, à l’abri de la lumière et de l’humidité, pour en profiter encore plus longuement pendant toute la mauvaise saison.

récolte plantes aromatiques

Le bon outil pour des plats savoureux © rigsbyphoto

Enfin, et quelle que soit la plante aromatique dont on parle, la couper en morceaux fins, la ciseler, est certainement le meilleur moyen d’en exprimer tous les arômes. N’hésitez donc pas à la ciseler à l’aide d’un hachoir demi-lune (ou hachoir « berceuse »), à utiliser des ciseaux à lames multiples ou un bon pilon pour vous assurer un festival de saveurs.

Illustration bannière : Un festival d’aromatiques pour un festival de saveurs ! © stockcreations
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis