Plantes aromatiques : comment faire pousser de la sarriette

Planter, entretenir et récolter les plantes aromatiques que ce soit en pleine terre ou sur un balcon, c’est se donner la possibilité d’accommoder bon nombre de petits plats avec des senteurs bien particulières. Découvrons ici comment se débrouiller pour s’occuper d’un pied de sarriette !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 17 Mar 2020, à 16 h 15 min

Les plantes aromatiques sont connues et utilisées par les Hommes depuis des millénaires et dans presque toutes les civilisations. Chinois, Égyptiens et même Sumériens ont laissé des traces sur le sujet, montrant que les plantes aromatiques ont autant d’intérêt en médecine que dans la cuisine traditionnelle. Mais pour utiliser les bienfaits gustatifs des plantes aromatiques comme la sarriette encore faut-il savoir la cultiver. Zoom sur la sarriette.

Planter de la sarriette – Le guide complet

La sarriette (Satujera montana) est une plante vivace relativement rustique que l’on retrouve un peu partout dans le Midi de la France et qui s’accommode bien à tous les plats à base de tomates. Vous voulez faire pousser de la sariette au jardin, sur une spirale aromatique ou sur un balcon ? Suivez nos conseils pour débuter.

sarriette

Mettre du soleil dans son assiette avec la sarriette © Petro Veretilnyk

La sarriette en pleine terre

La sarriette peut se semer de mars à avril en en disposant des graines sur un terreau de bonne qualité et en les recouvrant très légèrement. Une fois les plantules arrivées à 4 ou 5 feuilles, repiquez-les dans un petit pot jusqu’à ce que de petites racines en sortent par le fond. Et voilà, il ne vous reste plus qu’à les planter en place.

Choisissez une zone très ensoleillée et préférez un sol pauvre, pourquoi pas chargé en petits cailloux et bien drainé (qui ne garde pas trop l’eau).

La sarriette sur votre balcon

Comme pour la plantation en pleine terre, la sarriette n’a pas besoin de beaucoup pour s’épanouir. Un pot de bonne taille est cependant nécessaire et dans lequel vous placerez, au fond, des billes d’argile ou des graviers pour assurer le drainage.

Lire aussi : comment aménager son balcon ?

Enfin, avant de lui trouver sa place sur votre balcon prenez bien en compte le fait que, si vous l’entretenez bien, votre sarriette pourra atteindre une taille de 40 centimètres de haut.

Comment entretenir un pied de sarriette ?

La sarriette est une plante qui a besoin de peu mais qu’il faudra bien arroser dans ses premiers jours et ce que ce soit en pot ou en pleine terre.

sarriette

Belle production de sarriette en perspective ! © Horst Lieber

Au moment de la plantation ou du semis il vous faudra effectivement surveiller la terre pour qu’elle reste humide jusqu’à la levée des graines ou à la prise racinaire de votre plant, mais à partir de là vous n’aurez plus besoin de vous soucier de ses besoins en eau que de manière sporadique.

L’hiver arrivé vous pouvez rabattre votre pied de sarriette à 10 centimètres du sol et la pailler abondamment pour l’aider à résister au froid même si cette plante peut supporter des températures jusqu’à -17°C.

Quand votre pied vieillira, au bout de quelques années, multipliez-le au printemps en prélevant une partie de la motte que vous planterez ailleurs… Et l’aventure recommencera !

Les propriétés principales de la sarriette

La sarriette est connue pour avoir des propriétés digestives efficaces et pour lutter activement contre les douleurs gastriques.

Récolte de la sarriette

La récolte de la sarriette peut se faire tout au long de l’année au fur et à mesure de vos besoins culinaires.

Pour en avoir en hiver et afin de pouvoir la conserver il vous faudra cependant être prêt à en récolter dès le printemps et à l’apparition des premières fleurs car c’est à ce moment qu’elle aura le plus de goût et sera donc plus à même d’être conservée.

Conservation de la sarriette

La sarriette se conserve particulièrement bien une fois séchée. Il faut donc, comme vu plus haut, la récolter au printemps en coupant des tiges entières pour former un petit bouquet. Mais ne récoltez pas toute la plante au risque qu’elle n’arrive pas à se régénérer !

sarriette

Avec le thym, le romarin, la marjolaine et l’origan, la sarriette forme le quintet le plus célèbre de Provence © HandmadePictures

Solidarisez votre bouquet avec un petit fil de fer en serrant bien fort pour éviter qu’il ne se défasse au moment du séchage qui voit les tiges vertes diminuer en taille. Placez votre bouquet tête en bas dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Une fois bien séché, placez votre sarriette, quitte à devoir casser votre bouquet, dans un bocal en verre que vous fermerez hermétiquement pour ensuite stocker le tout dans un endroit sec et abrité de la lumière.

Au moment de son utilisation, faites attention à ne pas apporter d’humidité dans votre bocal, cela pourrait vous faire perdre tout votre stock !

Illustration bannière : Sarriette en fleur au potager © arsami

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis