Quand l’arrivée d’un enfant bouleverse nos habitudes alimentaires

Devenir parent, c’est devenir responsable de son enfant. Le choix des aliments qui composent les repas des enfants est aujourd’hui une priorité pour les adultes qui ont désormais le souci de manger sain.

Rédigé par Perrine Derobien, le 13 Mar 2017, à 11 h 15 min

L’arrivée d’un enfant changerait-elle nos habitudes alimentaires ? C’est ce que révèle un sondage récent, qui nous apprend que plus de 7 Français sur 10 estiment avoir modifié leur alimentation quand ils sont devenus parents.

Les parents veulent manger des produits sains et limiter le gaspillage

L’alimentation peut laisser à désirer lorsque l’on vit seul ou à deux  : junk food, fast food, gros plat de pâtes et pizza devant la télévision ne sont pas si rares. Mais l’arrivée d’un enfant change bien souvent la donne, et les jeunes parents, en devenant plus vigilants sur les produits qu’ils achètent pour préparer les repas de leur progéniture, ont tendance à manger mieux.

C’est un « cercle vertueux » observé par un sondage réalisé pour le géant de l’agroalimentaire Danone, et mis en avant par Le Parisien-Aujourd’hui en France Magazine. Investis d’une belle mission, élever un enfant, les parents se sentent particulièrement responsables concernant l’alimentation infantile et prennent de nouvelles habitudes alimentaires. Le sondage montre ainsi que les deux principaux critères prioritaires de choix de nourriture sont « être en bonne santé » (82 %) et « limiter le gaspillage alimentaire » (68 %). Les campagnes anti-gaspillage et le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Manger-Bouger, porteraient-ils leurs fruits ?

Vigilance sur la composition des produits : les parents ont amélioré leur alimentation

Premier constat : le local à la cote et « la proximité de la production inspire confiance », révèle l’étude. En effet, 87 % des parents ont confiance en la qualité des aliments de leur région et 81 % lorsqu’il s’agit de produits français. Loin devant les aliments d’Europe, pour lesquels le taux de confiance s’élève à 21 %.

L’enquête montre également que les trois-quarts des parents estiment avoir amélioré leur alimentation. Ils sont 61 % à se montrer particulièrement vigilants sur la composition du produit, un critère plus important que le prix, qui arrive en deuxième position. Fait surprenant, le sondage met en lumière une méconnaissance encore trop importante de la spécificité de l’alimentation des enfants. Ainsi, les parents sont seulement 44 % à penser que les enfants de moins de 3 ans ne doivent pas manger les mêmes ingrédients que les adultes. Parmi ceux qui connaissent ces différences alimentaires, plus de la moitié ignorent « en quoi les ingrédients alimentaires destinés aux enfants de moins de 3 ans sont différents de ceux des adultes ».  Les parents font donc preuve de bonne volonté dans la préparation des repas et sont prêts à faire des efforts, mais il semblerait qu’il faille continuer à les sensibiliser sur le sujet.

Illustration bannière : Quand les enfants se régalent, les parents aussi ! – © FamVeld Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis