Bientôt de la pub même sur la lune !

Ispace veut envoyer sur la Lune un satellite pour y installer un panneau publicitaire. La société de Takeshi Hakamada vient de réussir à lever 90 millions de dollars auprès des plus grandes entreprises japonaises pour y parvenir.

Rédigé par MEWJ79, le 15 Dec 2017, à 10 h 15 min

Une entreprise japonaise veut envoyer un satellite sur la Lune pour y installer un panneau d’affichage publicitaire. Cet encart publicitaire lunaire permettra aux marques de faire leur promotion avec la Terre en arrière plan.

Un panneau d’affichage publicitaire bientôt installé sur la Lune

Maintenant que les projets sur Mars semblent s’essouffler, le Japon a d’autres projets spatiaux. Le pays veut utiliser la Lune à des fins commerciales. En effet, Takeshi Hakamada, habité par l’idée de créer une économie spatiale avec sa société Ispace, veut envoyer des engins sur la Lune. Mais il ne s’agit pas pour lui de chercher de l’eau ou de prouver qu’une certaine forme de vie existe sur le satellite de la Terre. Ce chef d’entreprise a pour ambition d’envoyer un satellite en orbite lunaire, qui atterrira un an plus tard avec dans ses bagages un petit panneau d’affichage.

lune, terre

Votre logo ici ? © Vadim Sadovski

Ispace voit donc dans la conquête spatiale une belle opportunité pour faire du marketing. Mais le projet est ambitieux car la publicité ne se fait pas seulement en affichant les logos des entreprises partenaires sur ses vaisseaux spatiaux. En effet, si l’engin se pose comme prévu sur la surface de la Lune en 2020, ce petit panneau d’affichage permettra aux marques qui le souhaitent d’utiliser cet encart publicitaire lunaire pour faire leur promotion. Et selon la société japonaise, il existe une certaine demande de la part des sociétés qui cherchent à montrer leur logo avec la Terre en arrière-plan. On comprend pourquoi lorsque l’on voit le succès des photos prises de l’espace par Thomas Pesquet et postées sur les réseaux sociaux par exemple.

Lire aussi : Bientôt un mini-satellite nommé ‘RemoveDebris’ pour ramasser les déchets de l’espace

Ispace : 90 millions de dollars déjà levés

Et si ce projet peut vraiment paraître lunaire, dans le sens loufoque, pour certains il semble réalisable et digne d’intérêts (financiers). Ispace, la société de Takeshi Hakamada vient de réussir à lever 90 millions de dollars auprès des plus grandes entreprises japonaises, notamment la compagnie aérienne Japan Airlines (JAL) ou encore le réseau de télévision TBS (Tokyo Broadcasting System). Le Daily Mail rapporte les propos de Takeshi Hakamada qui explique : « Les êtres humains ne vont pas vers les étoiles pour devenir pauvres »(1). Avant d’ajouter : « C’est pourquoi il est crucial de créer une économie dans l’espace ».

Lire aussi : L’étrange et futile objectif du lancement du plus gros satellite du monde

Et ce n’est pas le seul projet spatial du Japon. Ainsi, la Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA), l’agence spatiale japonaise, a indiqué qu’elle souhaitait qu’un de ses hommes pose le pied sur la Lune d’ici 2030. Seuls les Américains ont foulé le sol lunaire.

C’est la première fois que le pays du Soleil levant a pour objectif d’envoyer un homme plus loin que l’ISS. Cependant, la JAXA ne souhaite pas monter une mission 100 % japonaise pour arriver à ses fins. En effet, le but serait ici de contribuer à une mission lunaire habitée de la NASA, l’agence spatiale américaine. En outre, si aucune mission habitée n’est retournée dans l’orbite lunaire depuis celle d’Apollo 17, menée par la NASA en décembre 1972, le président américain, Donald Trump, a annoncé lundi dernier 11 décembre, qu’il souhaitait renvoyer des astronautes sur la Lune afin de préparer une mission vers Mars(2). De son côté, Elon Musk a pour ambition d’envoyer deux touristes autour de la Lune à la fin de 2018.

Illustration bannière : Pleine lune – © Zacarias Pereira da Mata
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis