Le premier requin végétarien vous salue bien

Rédigé par Jean-Marie, le 17 May 2012, à 16 h 49 min

On sait que les requins sont une population menacée. Ils sont victimes d’atrocités (le fameux shark finning (1)). Ils font parfois peur  et pourtant … une heure de tabac tue dans le monde bien plus qu’un siècle d’accidents de requins.

Florence, le premier requin opéré

Florence est le premier requin à avoir rencontré la célébrité car le premier à avoir bénéficé d’une opération de chirurgie en Angleterre. Il s’agissait d’enlever un hameçon rouillé coincé dans le haut de sa mâchoire.

Le coté délicat de l’opération a résidé, non dans son caractère technique, plutôt simple, mais dans le dosage de précision de l’anesthésie générale. Trop ou trop peu d’anesthésiant aurait pu nuire au requin ou bien le faire refermer la mâchoire sur les mains du chirurgien.

Le requin Florence en pleine chirurgie

La célébrité du requin Florence découle également du régime inédit qu’il a adopté suite à son opération. Ses récents choix alimentaires ont en effet de quoi surprendre.

Un requin qui évite la viande

Apparemment la mauvaise expérience vécue suite à la rencontre avec un pêcheur qui l’avait laissé pour mort a eu un impact sur son alimentation : il évite la viande et choisi les végétaux dans son régime.

On sait qu’occasionnellement les requins broutent un peu d’algues et qu’une anesthésie peu entraîner des changements provisoires. Mais ce qui surprend, c’est que le requin Florence a adopté ce régime sans viande de manière intégrale et définitive.

requin vegetarien
Image Source : Birmingham National Sea Life Centre

Le régime normal des requins nourrice, l’espèce à laquelle appartient Florence, est constitué de crabes, d’écrevisses, de seiches, de pieuvres et de raies. Le requin chasse normalement la nuit.

Le personnel du centre aquatique ou Florence est soigné et vit désormais, le Birmingham’s National Sea Life Centre, est obligé de ruser : « nous devons cacher des bouts de poisson à l’intérieur de cèleris ou de salade pour l’obliger à manger de la viande ». explique son curateur soucieux de lui apporter un régime équilibré.

“Si le poisson est mal caché, il va tout simplement se détourner et attendre qu’on lui donne un repas strictement végétarien.”  On aura tout vu ! Si même un requin peut se passer de viande, alors pourquoi pas nous ?

Requins, le saviez vous ?

  • Les requins tuent 5 personnes par an
  • Les éléphants et les tigres tuent 100 personnes par an
  • Morts par exécution : 2 400 personnes par an
  • Les crocodiles ont tué en 1 an autant que les requins en 100 ans. Le crocodile, lui, est protégé.
  • Planetoscope  : Nombre de requins tués et rejetés à la mer

capture requin

 

Tout est fait pour apporter au requin Florence un régime lui évitant de tomber malade.

 

 

 

*

(1) Le shark finning consiste à pêcher les requins, à leur couper les ailerons, puis à les rejeter vivants mais incapables de nager, dans la mer où ils vont agoniser sur le fond.

Signez la pétition contre la pêche en eau profonde
peche-profondeur.petition-copie.jpg

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Encore une fondation qui ne regarde pas les choses en face.
    Maud Fontenoy est bien gentille de préconiser de ne pas consommer les poissons des hauts fonds, mais il faut s’attaquer au vrais problème. Ce sont ces rivières qui sont de véritables égouts et qui empoisonnent tout. C’ est la cause principale de la disparition du poisson.
    Il ne faut plus créer des ronds points ou installer des radars partout mais tout concentrer sur les stations de retraitement des eaux pour cesser d’empoisonner les fleuves et les océans, et ce partout dans le monde. c’est à la base qu’il faut régler le problème. les causes de la disparition du poisson se trouve sur terre et non dans nos assiettes. Il faut une politique mondiale de retraitement des eaux et le poisson reviendra.

  2. Nous ne sommes pas à la veille ni même à l’avant-veille de comprendre tous les mystères du monde animal. Vous avez-certainement vu (pour ne parler que des requins), ces reportages qui montrent ces grosses bêtes se laisser caresser par les plongeurs, entre parenthèses, quel pied cela doit être, quelle montée d’adrénaline sans pour cela enlever la peur au ventre tout de même ! et tant d’autres espèces qui font preuve de comportements qu’on ne saurait imaginer, loups, ours …

  3. Mais oui, continuez à cacher des petits bouts de poisson dans du cèleri pour que le gentil requin Florence se remette de son éprouvante opération chirurgicale délicate sous anesthésie … C’est vrai qu’il n’y a pas d’autre urgence dans le monde…
    http://www.lefigaro.fr/international/2011/08/02/01003-20110802ARTFIG00526-la-famine-s-etend-en-somalie.php
    A quand les lions, loups, ours végan, y’en a marre de cette nature cruelle !

  4. Voilà la preuve de l’intelligence et de la sensibilité de ces animaux, les humains pourraient en prendre de la graine !
    (On peut noter que d’autres fameux « carnassiers » possèdent quelques éléments végétariens parmi eux : lions, tigres, par exemple, qui survivent alors même que les éléments censément indispensables à leur survie sont absents de leur alimentation.)
    Cela montre en tout cas que la pêche est une pratique infiniment cruelle qui fait beaucoup de victimes (morts et blessés qu’on relargue dans les eaux) en plus des victimes qui vont directement rejoindre les estomacs des humains charognards (certains d’entre eux, qui mangent du poisson, se disent « végétariens »…).

Moi aussi je donne mon avis