Quand un pneumologue de renom s’engage dans la dépénalisation du cannabis

Ce vendredi 29 janvier, le professeur Bertrand Dautzenberg a décidé de jeter un pavé dans la mare en plaidant pour une dépénalisation encadrée du cannabis.

Rédigé par Hugo Quinton, le 29 Jan 2016, à 16 h 41 min

A l’occasion du 20ème Congrès de pneumologie de langue française, qui se tiendra à Lille du 29 au 31 janvier, le professeur Bertrand Dautzenberg exposera ses propositions de lever l’interdiction sur le cannabis.

« Le cannabis en France, c’est l’alcool frelaté du temps de la prohibition »

Dans une interview donnée au Parisien-Aujourd’hui-en-France, le médecin qui officie à la Pitié-Salpêtrière justifie sa prise de position par l’inefficacité de l’interdiction complète de cette drogue, en vigueur dans le pays depuis 1970.

En France, le cannabis est majoritairement consommé sous forme de résine mélangée à du tabac, ce qui pour le Pr Dautzenberg correspond au choix le plus dangereux. Non seulement les fumeurs entretiennent leur dépendance à la nicotine, mais ils s’exposent aussi à des problèmes pulmonaires sérieux. Face à cela, le Pr Dautzenberg propose des solutions pragmatiques pour réduire les risques. Dans un premier temps, arrêter le tabac.

Deux produits de remplacement lui paraissent moins toxiques, le cannabis sous forme d’herbe ou les plantes à fumer. « En France, nous consommons la forme la plus toxique avec de la résine de cannabis et du tabac. Notre législation favorise le danger. Une dépénalisation entraîne des produits étiquetés, traçables et de meilleure qualité. Le cannabis en France, c’est l’alcool frelaté du temps de la prohibition », explique Bertrand Dautzenberg.

En France, 45 % des jeunes ont essayé le cannabis

Toujours dans l’objectif de réduire les risques, le pneumologue recommande aux consommateurs d’adopter les systèmes de vaporisation d’huile de cannabis, ce qui leur évite d’inhaler de la fumée. La vapeur est moins toxique pour les poumons que la fumée, et ces dispositifs ne comportent pas de nicotine.

cannabis-depenalisation

S’il se défend de minimiser la dangerosité de cette drogue et insiste sur la nécessité d’un marché contrôlé, il rappelle cependant qu’ « en France, la consommation chez les jeunes augmente. La France est numéro un en Europe avec 45 % des jeunes qui ont essayé alors qu’ils ne sont 29 % en Hollande où le cannabis est légal. Par ailleurs, depuis deux, trois ans, nous avons un retour d’expérience d’États américains qui ont assoupli la législation et on voit qu’il y a une diminution de la criminalité liée au trafic, qu’il n’y a pas plus d’accidents de la route, que la consommation n’explose pas et que, surtout, les consommateurs prennent des produits plus sains ».

Malgré une législation très sévère, la France reste la championne d’Europe dans la consommation de cannabis. « Si on sort de la loi 1970, tout en gardant des règles strictes, on va diminuer la consommation de cannabis et les formes de consommation les plus dangereuses. La dépénalisation du cannabis participe à l’ordre social », explique-t-il.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. Voilà un pneumologue de renom qui a dû user de bien d’autres choses que du cannabis. Mais heureusement il n’est pas renommé dans le domaine de la délinquance sinon, comme la répression du crime ne se montre pas très efficace, il fournirait bien des armes aux délinquants j’imagine. Je lui conseil humblement de découvrir les résultats sur a santé des gens aux US dans les états où cette drogue est légalisée et « thérapeutique ». Merci bien.

  2. Ah, le cannabis ! Le sujet qui fâche ! Et on voit dans les commentaires que ce ne sont pas les plus « doués » qui vont élever le débat !
    OUI lorsqu’on est sous l’emprise de psychotropes on est dangereux sur la route (TOUS PSYCHOTROPES, drogues douces, dures, alcool, d’innombrables médicaments LÉGAUX ! Et la connerie humaine !)
    MAIS
    1 : Apprendre à lire un simple article en ENTIER et ne pas en retirer en le déformant ce qui vous arrange !
    2 : Quand un pneumologue de renom met sa réputation en jeu pour dire ENFIN que ce que veulent nous faire croire les labos pharmaceutiques depuis des décennies ne sont que de vastes conneries, on a au moins la descence de l’écouter sans balancer d’inepties façon FN
    3 : Un simple tour sur le weeb (avec un MINIMUM d’ouverture d’esprit, bien sûr !) vous montrerez qu’il est loin, très loin d’être le seul spécialiste à en parler de la sorte
    4 : En étant en première ligne les spécialistes voit les ravages des médicaments de l’industrie pharmaceutique : effet secondaire désastreux pour des résultats parfois inexistants, prix prohibitifs, etc etc etc
    5 : à l’inverse d’autres drogues, alcool et médicaments autorisé on ne dénombre AUCUN décès, UNIQUEMENT dû à la prise de cannabis (hors accident de la route évidemment !) il faudrait absorber plusieurs dizaines de kilos d’un coup pour faire une « overdose »
    certaines études pneumologiques indiquent qu’il y a moins de cancer du poumon chez les consommateurs de cannabis (le cannabis repousserait certains cancers ! ATTENTION je n’ai pas dit soigne mais bien repousse, il redonne à certaine cellules cancéreuses la mémoires de … mourir ! 6 : si vos grand-parents sont nés au début du siècle dernier, leurs parents leur ont sûrement soignés un tas de maladies infantiles avec du sirop à base de … Cannabis et oui, nos grands parents droguaient par leurs propres parents avec pour dealer leur médecins ! La reine Victoria (Au royaume uni pour les abrutis) prenait du Cannabis pour soigner ses règles douloureuses ! ! !
    7 : La « diabolisation » du cannabis a commencer pile au moment de la conception de médicaments à grande échelle et c’est accentué à la fin de la prohibition (le directeur du FBI de l’époque étant raciste, le cannabis mis sur la liste des substances prohibées par les labos, les jazzmans et les mexicains consommant cette drogue de façon plus ouverte que les autres, il en fit son cheval de bataille afin d’occuper ses hommes et son ego !)
    8 : ENC0RE PIRE, les labos (lorsqu’ils ont commencer à s’intéresser aux 421 principes chimiques que contient le cannabis ! Ils se sont rendus compte que notre cerveau possédait entre ses cellules des capteurs qu’ils ont appelé …… endocanabinoïdes ! le cannabis donnant faim aux fumeurs, en bloquant ces capteurs (NATURELLEMENT présent dans le cerveau !) ils inventent un médicament génial pour maigrir ! Sauf que ces capteurs (NATURELS !) ne servent pas qu’à l’appétit, et après 5 suicide DIRECTEMENT liés à la prise du « fameux » médicament et un nombre incalculable de dépression nerveuses le médicament a été retiré de la vente en … 2006 ! ! !
    Et oui ces capteurs ne servent pas qu’à la faim, mais aussi au plaisir, la relaxation etc .
    9 : Depuis plus de 30 ans les sommes dépensées pour empêcher nos jeunes de sombrer dans cet enfer n’ont fait qu’augmenter pour des résultats de plus en plus mauvais alimentant ainsi le grand banditisme, le terrorisme !
    10 : Je suis Tétraplégique et il y a encore quelques années je pouvais me gaver autant de Rivotril (sensé soigner la douleur) que j’en aurais voulu ! MAIS, heureusement pour moi, 5 goutes suffisait à me rendre TOTALEMENT amorphe, un vrai légume ! J’ai donc TRÈS vite arrêté de prendre cette drogue dure, d’ailleurs aujourd’hui elle ne peut être prescrite qu’exclusivement PAR UN NEUROLOGUE ! Tiens donc !
    11 : Puisque la répression ne marche pas, on pourrait légaliser le Cannabis de façon intelligente avec culture entièrement Bio (histoire de montrer aux autres agriculteurs que le Bo, c’est possible) avec contrôles fréquents systématiques ! Vente aux mineurs interdites (bien sûr) une industrie du chanvre (tissu, composite) peut même voir le jour en parallèle ! Le chanvre dépollu également les sols beaucoup plus que n’importe quelles autres plantes et ses résidus font un très bon compost naturel ! Voilà pour quelques uns de ses avantages (je ne parle même pas du côté médial ! Un médicament réel SANS AUCUNS effets secondaire ! Les labos sont d’ailleurs les premiers a s’opposer à la légalisation (imaginez un pays qui rembourse un produit jugé comme poison par un tribunal et vendu sciemment comme tel par un labo pendant au moins 9 ans « LE MEDIATOR » et dont la sécu ne demande même pas le remboursement :
    une vache à lait !)
    Mais si cela était possible, à votre avis, combien de dizaines de milliers voir de centaines de milliers d’emplois pourraient être crées en moins de 2 ans (sans compter les prestataires de services : vendeur de serres et matériels de jardinage divers, engrais Bio, industrie du chanvre, etc, etc) Combien de milliers de jeunes sans formations mais une bonne connaissance du produit seraient intéresser pour se lancer ou travailler dans un secteur d’activité ludique, lucratif ET LÉGAL et sans l’aide de Gattaz, Macron et leurs propositions foireuses (1 millions d’emplois, tu parles !)
    12 : le Cannabis pousse depuis la nuit des temps ! ! !

  3. c’est simple afin de voir qui a raison de tout cela légaliser la vente pendant un an ce n’est pas plus difficile que d’avoir donner le mariage aux homosexuels ci c’est positif on légalise si ça ne l’est pas tout les dimanches on fusille les trafiquants en places publiques sa distraira le peuple est inculquera la peur chez ces trafiquants pour les consommateurs on ouvrira de nouveau le bagne de Cayenne ou la désintoxication ce fera tout naturellement et ce qui essayerons de fumer autrement… seront abattue sur le champs sans procès toutes les semaines les vidéos du bagne seront diffusées sur youtube et une fois par mois sur toutes les chaines de télévisons

    quand veut vraiment désinfecter sa ne fait pas l’eaux on y met les moyens…

  4. Bonjour,
    Quand on pense aux personnes qui conduisent alors qu’elles ont pris du cannabis et qui occasionnent des accidents mortels…
    Il va falloir interdire les gens qui ne prennent pas du cannabis de conduire, ainsi ils n’auront pas le risque de se faire tuer par des gens qui en ont pris…
    La France bientôt pays de toutes les drogues…!!! quand on voit les enfants qui ont une addiction avec certaines drogues!!!!!ça fait peur!
    Où va-t’on ?
    La seule chose de certaine, c’est qu’on y va???!
    Ce n’est très franchement pas sérieux tout ça!!!!

    • Il est clair que conduire sous l’effet de n’importe quel type de psychotrope conduit a des risques dangereux voir mortels pour les autres mais aussi pour sois même.
      Mais ici le débat concerne la consommation de cannabis et non pas la conduite sous effet du cannabis.

      Justement, vous parlez de jeunes accros… Il suffit de regarder les chiffres des pays ou la consommation de cannabis est légale (qui sont cités dans l’article pour les pays-bas) et on se rend compte que l’interdiction est une législation qui pousse les jeunes a être accro, comme vous le dites, plus que dans les pays ou une prohibition est en place.

      Je ne nie pas les effets négatifs sur la santé que peuvent apporter une consommation fréquente de cannabis et je recommende toujours une forte prévention pour informer des risques, mais je trouve votre commentaire fort alarmiste et peu réfléchit.

  5. Bonjour,
    Quand on pense aux personnes qui conduisent alors qu’elles ont pris du cannabis et qui occasionnent des accidents mortels…
    Il va falloir interdire les gens qui ne prennent pas du cannabis de conduire, ainsi ils n’auront pas le risque de se faire tuer par des gens qui en ont pris…
    La France bientôt pays de toutes les drogues…!!! quand on voit les enfants qui ont une addiction avec certaines drogues!!!!!ça fait peur!
    Où va-t’on ?
    La seule chose de certaine, c’est qu’on y va???!
    Ce n’est très franchement pas sérieux tout ça!!!!

  6. Bonjour,
    Quand on pense aux personnes qui conduisent alors qu’elles ont pris du cannabis et qui occasionnent des accidents mortels…
    Il va falloir interdire les gens qui ne prennent pas du cannabis de conduire, ainsi ils n’auront pas le risque de se faire tuer par des gens qui en ont pris…
    La France bientôt pays de toutes les drogues…!!! quand on voit les enfants qui ont une addiction avec certaines drogues!!!!!ça fait peur!
    Où va-t’on ?
    La seule chose de certaine, c’est qu’on y va???!

  7. …..les témoignages-en la matière – (merci et respect pour le votre Mr Bill) ‘éclairent’ davantage que les sondages (surtout venus d’ailleurs);
    Néanmoins, et si ce n’est déjà fait, un ouvrage sérieux à recommander :

     » La légalisation des drogues : une mesure de salut public  »
    du Dr. Michel Hautefeuille (psychiatre à Marmottan)et de E.Wieworka

  8. Oui peut être, mais alors que penser des drogues « légalisées » prescrites de plus en plus grand nombre par des médecins sans scrupule, pour de soi-disant déprimes, je suis occupé à lutter contre une addiction aux benzodiazépines prescrites à doses élevées depuis plus de 12 ans et je puis vous assurer que je suis torturé continuellement et que le sevrage, est presque impossible, en tout cas très très dur, je n’en suis pas sorti !!!

    • Vous avez raison de souligner le problème lié aux drogues prescites massivement (tous les antidépresseurs en sont, et leur efficacité sur le long terme est rare). D’autant que des études récentes sur les benzodiazépines ont démontré qu’elle augmentaient le risque e développer la maladie d’Alzheimer.

      Mais attention, là on ne parle pas de prescrire du cannabis à toute les sauces, mais simplement de le légaliser et d’en contrôler le marché, et les arguments sont inintéressants même largement valables.

    • Erreur dans mon précédent commentaire, je voulais dire « les arguments sont loin d’être inintéressants » et non « sont inintéressants ».

  9. Beaucoup d’études à propos du cannabis sur le Web, et il y a de grosses contradictions entre elles.
    Voici ce qu’a écrit l’humaniste américain contemporain Ron Hubbard à propos des drogues :
    « – Soyez modéré –
    (TWTH précepte n°2)

    2-1 Ne prenez pas de drogues nuisibles.

    Les gens qui prennent des drogues ne voient pas toujours le monde tel qu’il est. Ils ne sont pas vraiment présents. Ils peuvent vous faire courir de très grands dangers que ce soit au volant, au hasard d’une rencontre ou même chez vous. Quand ils sont sous l’effet des drogues, ils croient à tort qu’ils « se sentent mieux », qu’ils « agissent mieux » ou encore que « c’est le seul moment où ils sont heureux ». Ce n’est qu’une illusion de plus. Tôt ou tard les drogues les détruiront physiquement. Dissuadez les gens de prendre des drogues. Lorsqu’ils en prennent, encouragez-les à rechercher le moyen de s’en libérer.
    2-2 N’abusez pas d’alcool.
    Les gens qui boivent de l’alcool manquent de vivacité. Ils ont moins de réflexes, même s’il leur semble que c’est le contraire. Certes, l’alcool a parfois une certaine valeur médicinale, mais on peut la surestimer considérablement. Ne laissez pas une personne qui a bu vous conduire en voiture ou piloter un avion dans lequel vous vous trouvez. L’alcoolisme peut détruire des vies de bien des façons. Un petit verre peut avoir des effets énormes. Découragez les excès de boisson. Trop souvent ils engendrent la tragédie ou la mort. Dissuadez les gens de boire de façon excessive.

    Celui qui observe les règles ci-dessus sera physiquement plus à même de prendre plaisir à la vie. »

    • Bonjour,
      Je suis entièrement d’accord avec vous!

  10. Ce serait une erreur de légaliser le cannabis : c’est tout simplement une bombe à retardement.
    En effet il est de 4 à 6 fois plus cancérigène que le tabac. Et le tabac de cigarette fait très mal à la société : mi-décembre 2015, Michèle Delaunay, députée socialiste, présidente de l’Alliance contre le tabac qui réunit une trentaine d’associations engagées, a déclaré : « C’est un véritable fléau. Un fumeur sur deux meurt du tabac, 220 personnes en meurent chaque jour». «C’est aussi un carnage financier », a-t-elle commenté, précisant que 25,9 milliards d’euros par an étaient affectés aux dépenses sanitaires liées au tabagisme, « trois fois le déficit de la sécurité sociale». Le coût annuel sanitaire et social, explique-t-elle, est estimé à 120 milliards d’euros, loin d’être compensé par les 14 milliards de rentrée fiscale (TVA incluse) générés par la vente de tabac (…)

    • Si vous lisiez l’article en détail, vous ne pourriez pas dire ça :
      « Toujours dans l’objectif de réduire les risques, le pneumologue recommande aux consommateurs d’adopter les systèmes de vaporisation d’huile de cannabis, ce qui leur évite d’inhaler de la fumée. La vapeur est moins toxique pour les poumons que la fumée, et ces dispositifs ne comportent pas de nicotine. »
      En effet, ce qui fait que le cannabis _fumé_ soit cancérigène, c’est bien à cause de la fumée. Les _vapeurs_ de cannabis, elles, ne contiennent pas de composés particulièrement néfastes.
      Donc au contraire, légaliser et encadrer, c’est réduire très largement le risque pour les consommateurs et le coup pour la société, sans compter la forte baisse de la criminalité associée.

  11. Voir les jeunes se droguer et essayer d’y faire quelque chose, c’est normal. Mais dépénaliser va augmenter la consommation, tout simplement.
    Voici se qui se passe ailleurs :
    (Source : le président de l’association française Non à la drogue Oui à la vie) :
    D’après le Rapport (confidentiel) de la ’’ Mission Franco-allemande D’évaluation de la Légalisation de la Marijuana au Colorado ’’ :
    · La criminalité n’a pas baissé, bien au contraire ;
    · Le trafic Mexique-États Unis n’a pas diminué ;
    · Il y a maintenant un trafic des adultes vers les enfants ;
    · Il y a aussi un trafic entre le cannabis médical et récréatif !
    · La consommation de cannabis a augmenté surtout chez les jeunes !
    · Le nombre d’accidents de la route dus aux drogues explose ;
    · Il y a maintenant des enfants de 4 ans dépendants (addicts) à la marijuana ;
    · Des bébés sont hospitalisés parfois dans un état grave ;
    · Les Pays Bas veulent faire machine arrière et annoncent la fermeture des coffee shop mais se heurtent à la mafia qui est maintenant omniprésente et contrôle le pays

Moi aussi je donne mon avis