Pesticides : apprendre à jardiner autrement

Rédigé par Pauline, le 3 Mar 2011, à 17 h 43 min

 « Les pesticides, apprenons à nous en passer ! »Réduire progressivement l’usage des pesticides est un vrai enjeu. En effet, en France, un million d’hectares de jardins reçoit 5 % des pesticides utilisés en France.  Bien que moindre en quantité par rapport aux usages agricoles, cette utilisation est réalisée au plus près de la population et constitue une source importante de la contamination des eaux.  D’où l’importance d’inciter les 17 millions de jardiniers amateurs à réduire l’usage de produits phytosanitaires, toxiques pour l’environnement et la santé, et à utiliser des pesticides naturels.

Les pesticides envahissent nos pelouses et potagers

Herbicides, fongicides, insecticides, molluscicides… : près de 5 000 tonnes de pesticides chimiques sont utilisées par les jardiniers amateurs pour “soigner” leur jardin ou leur potager, les protéger des “indésirables”(mauvaises herbes, pucerons, champignons…).

Glyphosate (un désherbant), métaldéhyde (la substance active des fameux granulés bleus contre les limaces), et même bouillie bordelaise  : ces pesticides sont couramment utilisés dans le jardin.

Or il s’avèrent dangereux pour la biodiversité, mais aussi notre propre santé (irritations, allergies, maux de tête…) . Sans oublier la pollution des nappes phréatiques*.

Pesticides : la France surconsommatrice

78 000 tonnes de pesticides ont été utilisées en 2008 en France, tous usages confondus.

La France est ainsi le premier pays consommateur de pesticides en Europe et le quatrième au monde.

* A lire : tous les articles sur les pesticides

Pesticides bio : jardiner plus sain

Ainsi, dans le cadre de cette campagne, l’Etat propose un guide à destination des jardiniers amateurs sur un site internet dédié (http://www.jardiner-autrement.fr) et qui reprend les conseils suivant :

  • “Bien choisir les variétés de plantes cultivées” : apprendre par exemple le compagnonnage.

A lire : Comment associer les végétaux ?

En savoir plus :

 

 

 

Mettre en place une nouvelle esthétique du jardin  : adopter la tonte haute, fabriquer des abris (nichoirs, mangeoires…).

A lire : Sauvez les abeilles…en leur fabriquant un nid !

  • Repousser les parasites déjà installés : privilégier des insecticides bio et désherbants naturels.

De la cendre pour le jardin

En savoir plus :

*

Sur le jardinage écolo :

 

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée d'écriture, toujours en quête d'idées pour répondre à vos attentes au niveau éditorial, fan de tennis et de sport en général, c'est elle...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Que peut-on faire de vieux produits phytosanitaires périmés trouvés dans un ancien abri de jardin (poudres prises en masse,liquides sédimentés…)?

  2. S’il vous plaît, on ne dit pas “Jardiner plus sain” mais “jardiner plus sainement!” Respecter la nature c’est bien, respecter la langue française aussi.
    Merci

Moi aussi je donne mon avis