Idée reçue. La bouillie bordelaise c’est bon pour le jardin

Idée reçue. La bouillie bordelaise c'est bon pour le jardin

Jardin bio – Une idée reçue sur le jardinage écologique : la bouillie bordelaise serait bonne pour le jardin. Alors, vrai ou faux, la bouillie bordelaise est-elle compatible avec un jardin naturel et sain ?

La bouillie bordelaise, pas écologique ?

La situation est en fait plus compliquée : on peut employer la bouillie bordelaise dans le cadre de l’agriculture biologique, mais il faut prendre certaines précautions.

VRAI ET FAUX : La bouillie bordelaise peut s’appliquer au jardin bio mais avec modération (voire pas).

La bouillie bordelaise est un mélange de sulfate de cuivre et de chaux utilisé en jardinage comme fongicide, pour tuer les champignons des végétaux.

  • Dosez votre bouillie bordelaise en fonction de son usage et des maladies à traiter, sans jamais dépasser les doses de sulfate de cuivre indiquées dans la recette.
  • Trop dosée, votre bouillie bordelaise brûlera le feuillage et vos jeunes pousses.
  • En usage préventif, vous mettez un peu moins de bouillie bordelaise qu’en usage curatif.

Que dit la législation ?

bouillie-bordelaise1

En agriculture biologique, la préparation est bien autorisée mais il faut respecter des limites. Depuis le 1er janvier 2006, ces limites ont été revues à la baisse : de 8 kilogrammes de cuivre par hectare sur les cultures pérennes on est passé à 6 kg/ha/an.

Dans les faits, pour simplifier, on peut donc traiter le terrain deux fois par an avec une bouille concentrée à 20 % de cuivre métal.

En France, la bouillie bordelaise est autorisée en agriculture biologique dans certaines limites. Certaines dérogations ont lieu pour certains types de culture, comme la vigne.

MAIS … il faut appliquer la bouillie bordelaise avec modération

La bouillie bordelaise est une solution moins toxique pour la nature que les autres fongicides, mais à utiliser avec modération.

  • En trop grande quantité la bouillie bordelaise conduit à un excès de cuivre et pollue les sols.

Le surdosage est fréquent alors que plusieurs études ont montré que diminuer les quantités n’affectait pas l’efficacité.

Pour certaines cultures, on va éviter l’excès de cuivre et notamment pour le Sauvignon blanc ou d’autres vignes à cause d’une action néfaste sur les arômes variétaux, la bouillie touchant les levures de la fermentation alcoolique.

Sans compter qu’il faut rincer soigneusement les fruits et légumes avant de les consommer.

> Suite : Bouillie bordelaise, des alternatives naturelles