Le défi de novembre : un mois sans tabac ! On le relève ensemble ?

Et si vous profitiez du Mois sans tabac, en novembre, pour (enfin) arrêter vous-aussi de fumer et d’enfumer ?

Rédigé par Paul Malo, le 29 Oct 2018, à 7 h 45 min

On compte encore, en France, 12 millions de fumeurs quotidiens, selon les statistiques dévoilées par l’agence sanitaire Santé publique France. Autant de candidats potentiels pour se passer de tabac. Pour la 3e année consécutive, le Moi(s) sans tabac a lieu en novembre. Et si vous en profitiez pour arrêter de fumer et ne pas être le seul à le faire ?

Mais attention, « bien s’y préparer permet d’augmenter ses chances de succès », précise l’agence sanitaire qui a d’ailleurs, en amont de ce mois sans tabac, lancé une campagne de sensibilisation télévisée.

Participez au Mois sans tabac et arrêtez de fumer

En 2017, le Moi(s) sans tabac avait compté pas moins de 160.000 inscrits. Mais au total, ce sont 380.000 Français qui ont tenté d’arrêter depuis la première édition du Mois Sans Tabac en 2016.

mois sans tabac

Essayer d’arrêter un mois en novembre © Andrey_Popov

Entre 2016 et 2017, on a compté un million de fumeurs quotidiens en moins dans l’Hexagone. La forte augmentation du prix du tabac est aussi passée par là, il faut dire…

Selon les données publiées dans le Baromètre santé 2017, environ 20 % de ceux ayant essayé d’arrêter de fumer étaient toujours abstinents six mois plus tard. Ce qui représente près de 80.000 ex-fumeurs en moins.

#MoisSansTabac pour se faire accompagner

Mais l’importance de l’accompagnement est un facteur de réussite clé : 67 % des fumeurs ayant fait une tentative d’arrêt en lien avec le Mois sans tabac ont eu recours à un professionnel de santé (19 %) ou à une aide (cigarette électronique pour 33 % d’entre eux, substituts nicotiniques pour 27 %, site Tabac info service pour 22 %).

mois sans tabac

Participez au Mois sans tabac !

Les autorités sanitaires lancent la mobilisation et incitent les fumeurs à s’inscrire sur le site tabac-info-service.fr.  L’application d’aide à l’arrêt, Tabac info service, développée par l’Assurance-maladie et Santé publique France, a quant à elle été téléchargée par 110.000 personnes entre octobre et novembre, l’an passé.

Des affiches aux couleurs du Mois sans tabac habillent par ailleurs les pharmacies tandis que plus de 700.000 kits d’arrêts (un agenda 30 jours, une roue des économies, un dépliant informatif proposant divers exercices de relaxation, un autre décrivant les différentes méthodes d’accompagnement) y seront distribués.

18 équipes en région

Comme l’an passé, les fumeurs qui s’inscriront sur le site du Mois sans tabac pourront « rejoindre l’une des 18 équipes régionales pour partager et vivre ensemble ce défi sur les réseaux sociaux ».

Rejoignez une équipe pour arrêter ensemble © your

« Sur le terrain, les Agences régionales de santé déploieront des fan-zones pour aller à la rencontre des fumeurs et de leur entourage », explique Santé publique France. « Ce dispositif itinérant, ludique et interactif, sillonnera notamment au mois d’octobre la Bretagne, le Grand-Est, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine, la Provence-Alpes-Côte d’Azur, La Réunion… »

Tout au long de cette opération, celles et ceux qui voudraient arrêter de fumer peuvent aussi bénéficier d’ un accompagnement par mail pour se préparer mais aussi  se faire aider tout au long du mois. Des  tabacologues seront joignable par téléphone au 3989, tandis que l’appli e-coaching et la communauté Facebook proposeront un accompagnement direct.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Mois sans tabac

Dans l’équipe consoGlobe, deux futurs ex-fumeurs relèvent le défi ! Et vous ?

Illustration bannière : Profitez du Mois sans tabac pour arrêter de fumer – © Marc Bruxelle
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis